Billets de nielaubinfrancoise

  • Parents toxiques.

      J'ai beaucoup trvaaillé sur ce sujet, depuis bien des années.

      Pour retrouver ce travail, au moins en partie, vous pouvez suivre ce lien.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/residence-des-parents-plutot-que-lieu-de-naissance.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/pierre-perret-mes-parents-auraient-ete-des-gilets-jaunes.html

     Aujourd'hui, dans l'emission "ça commence aujourd'hui", trois cas, d'adultes, entravés, par des parents abusifs.

     Le lien n'est pas encore disponible.

     ELOQUENT.

     La bonne nouvelle, c'est que  ce travers, peut être contrecrré, mais ça n'a pas été evoqué, dans l'émission.

     Je n'occulte pas, je le précise, le fait que les intermitants du spectacle, soient en grande difficulté,  à cause du covid19.

    Lire la suite

  • Amants, maîtresses, en un mot, "l'adultère, parce que l'adulte erre".

       Sans porter objectivement le moindre jugement moral, parce que ce n'est pas mon rôle, il existe autant d'histoire d'amour, que d'histoire d'adultère, que d'histoires de couples, et que de pretendre, à ce titre, porter un jugement moral,  d'emblée, me semble,  aussi maladroit, que restrictif, quand aux phenomènes, qu'il représente.

       Il fait aussi partie de mon histoire, quand j'étais enfant, helas, comme mes fresres et soeurs, et qu'à ce titre, je suis ieux placée que quiconque, pour pointer le fait, que quelque soit la situation, ou la diversité des problemes, au sein d'un couple, l'enfant, quelque soit son age, ou les enfants, sont les grands oubliés de l'histoire de façon plus profonde, et plus intense, probablement, qu'il ne le sont, quand la separation arrive, et que le divorce suit....

      Parce qu'il n'y a pas plus destructeur pour un enfant, que d'observer que la confiance et la bienveillance, qui devrait couler de soi, entre ses deux parents, n'est plus là,  et le mensonge, ou les manipulations qu'il observe alors, marque à tout jamais, la perception qu'il a du couple, en général, mais aussi, deforme de façon considérable, l'image, qu'il se fait des relations, entre les adultes, tous, confondus.

      Je sais, que je dois en emmmerder plus d'un, et plus d'une, en tenant ces propos, mais ça ne me dérange pas, je l'assume entièrement.

      Une question que certains se posrnt, alors, peut êtr, et qui est legitime, pourrait être que le fait, qu'il y ait plusieurs enfants, alors, la fratrie ferait bloc, et que ça serait moins douloureux.

      Ca ne serait envisageable, que dans la mesure, où la communication, entre les enfants, est excellente... mais même dans une telle situation, pour dire vrai, la douleur psychologique, de chacun des enfants, est tlle, qu'ils choisssent, je crois, le plus souvent, ne pas aborder le sujet, ce qui est helas, parfaitement légitime.

      Je suis consciente, qu'en tenant ces propos, je lève un lièvre, comme on dit,  j'en ai l'habitude, puisque je parle le plus souvent de ce qui dérange.

     Certains, y verront, comme culbabilisation, vis à vis des hommes, de pratiquer, ce que j'appelle, "le tableau de chasse", où des femmes, eles, y verront, une entraves, au féminisme....

     Le mot, est lâché...

     On ne choisit pas, d'aimer ou  de ne pas aimer.

     On peut choisir aussi, s  d'assumer, ou de ne pas assumer, puisque c'est bien là, et pas ailleurs, comme toujours, que se trouve le nerf de la guerre.

     Je ne juge pas, je veux juste préciser qu'il faut être responsable, et honnête le plus possible, vis à vis de l'autre, avec qui on a choisi un  jour, de construire quelque chose, et rien de plus.

     Pour franchir certaines etaês, de notre vie, quelquefois, il n'est inutile, de se faire aider, pour faire le moins de dégats possible, autour de soi, y compris vis à vis des enfants.  car même si sur le coup, la situation est difficile, sur le moyen terme et le long terme, je n'ai aucun doute, sur le fait qu'il comprendra, que vous ayez cherché de l'aide à l'extérieur, ej parle du psy, bien évidemment.

     De façon générale, je suis personnellement, plutôt adepte, du fait de terminer une histoire d'amour, avant d'en commencer une nouvelle, mais ça n'engage que moi.

    https://www.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/1492931-il-est-parti-avec-la-baby-sitter.html

      Petite precision, j'ai fait un calligramme, sur cette expression, 'l'adultère, parce que l'adulte, erre", depuis plusieurs années, qui  a été exposé, au colombier, à Pavilly.

    Lire la suite

  • Régions ? Taire la situation véritable sur le covid19, pour ne pas entraver la saison touristique.

     Pourtant, c'est un sujet qui me tient à coeur, la  survie des regions, et je sais fort bien, que pour beaucoup, le tourisme, joue un rôle tres important.

     Et pourtant.

       Il semble bien, que certaines regions ont choisi de jouer l'obscurantisme regional, afin de ne pas compromettre la saison touristique, quitte à accepter le fait, de mettre en danger, des vacanciers, qui sont tentés de s'y rendre... Qui , mais je ne suis pas une  balance, moi, désolée....

       Je sais juste que si l'on a veillé à ce que ça me revienne aux oreilles, c'est qu'il doit bien se passer quelque chose de cet ordre, et je n'ai aucunement envie de revivre un confinement, quelque soit, le moment de l'année, et pas d'aventage au retour de vacances, en septembre, ou en automne.

       Alors, comment y voir plus clair ?

       Avec une crte, qui ne donnerait, des regions, que les endroits, où les services, qui ont été ouverts,  specialement, pour le covid 19, ferment vraiment, et ne pas se fier,  aux regions, qui font leur pub,  ce qui devrait pourtant être legitime, mais dont les conseillers généraux, auraient tendance à mettrre sous le tapis, des service anti covid19 qui réouvrent, par exemple, sans que personne n'en parle....

    Lire la suite

  • Les demandeurs d'emploi, grands oubliés de la crise du covid19.

    https://www.generation-s.fr/comite/comite-generation-s-lille

    https://www.facebook.com/Generation.sLille/photos/pcb.829152717494468/829152654161141/?type=3&theater&ifg=1

        Et oui, la précarité, avant covid, elle n'a pas pu s'arranger, avec le covid, qui leur est tombé dessus, et bien malin, celui qui peut prédire, par l’effet de domino, jusqu'où iront les différentes répercussions.

    Lire la suite

  • Du vent dans les synapses, ou le microbiote similaire à la forêt amazonienne.

    https://www.franceinter.fr/emissions/du-vent-dans-les-synapses/du-vent-dans-les-synapses-23-mai-2020

     Il faut diffuser cette émission le plus possible, tellement elle me semble importante, sur le plan de la santé publique. Ecoutez bien, et prenez des notes.

    Lire la suite

  • Le podium du Courrier Cauchois.

     C'est une compétition qui existe depuis plusieurs années, deja, et qui tourne chaque été, dans différentes villes de  Normandie.... En général, la derniere prestation  se fait au palais des Vikings à Yvetôt, sur reservation.

     J'y vais, généralement,  enfin, à chaque fois que je peux. Les interpretes, sont généralement du secteur, certains confirmés, et professionnels, enfin, je suppose, et puis de jeunes pousses, aussi, viennet chanter.

     Ici, pas de tomates mures, si jamais ça chnte faux, parce qu'en Normandie, sur ce point, au moins, on sait se tenir.

     Cette année, comme beaucoup de manifestations, de ce type, helas, le podium, est supprimé, et le RV est donné, à l'année prochaine.

    https://www.lecourriercauchois.fr/

     Je ne sais pas si d'autres compétitions, ou exhibitions de cet ordre, ont lieu dans d'autres régions, ou en balieues parisiennes, par exemple, personnellement, on m'interdit de me projetter ailleurs qu'ici, pour l'instant, alors, je n'ai aucune compétence, pour prétendre en debattre.

     

    Lire la suite

  • signature électronique, pour éviter des déplacements.

      Avec d'une part, l'eclatement des familles, mais aussi, le fait que pour diverses raisons, le télétravail, s'intalle de plus en plus, avec une appogée, suite au covid19,  certains actes notariés au debut du confinement, ont commencé, à être autorisés.

      Personnellement,  je reconnais que je suis un peu mefiante, vis à vis de tout ce qui tend à vouloir remplacer, la presence physique, vis à vis de quelqu'un, aupres de qui l'on s'engage, quelque soit l'occasion, signature de contrats,  de toutes sortes.

       Pourquoi, une telle méfiance ?

       Parce que je suis méfiante de nature, et lorgne toujours, par quel moyens des aqueurs, ou qui que ce soit de malveillant, pourrait imiter votre signature, et vous mettre dans l'embarras, et de façon d'autant plus inquietante,  que ces aqueurs agiraient de l'etranger, alors, qu'on sait, à quel point, il sévissent, plus encore aujourd'hui,  et toujours, quasiment, à partir de pays, où il regne une tolerance anormale, vis à vis des plateformes, d'où partent ces arnaques.

      Ce pendant, il me faut être realiste, et observer plusieurs choses.

      D'une part, le fait que  ce soit techniquement suffisemment fiable, je suppose, pour que le risque soit vraiment extrêmement limité, et que d'autre part, objectivement, quand internet n'existait pas encore, des chèques falsifiés, ou des faits similaires, n'empêchaient nullement, quiconque de mal intentionné, d'agir comme bon lui semblait.

      J'ai découvert ça sur Adobe,  il ne me reste plus qu'à maitriser le logiciel, et je dois reconnaitre que j'en suis loin..... Il faut dire, que je ne suis pas aidée.

    Lire la suite

  • Ecrire un rap, pour soutenir les signants. On regarde vers la Pologne.

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/en-pologne-le-rap-du-chef-de-l-etat-au-profit-du-systeme-hospitalier-contre-le-coronavirus_3949255.html

     Je trouve l'idée géniale, de la part des artistes. Même si, je le reconnais, le rap, n'est que rarement ma tasse de thé.

     Que lui, subisse les critiques négatives sur le sujet, est assez logique, puisqu'il ne le fait que par conformisme, et calcul purement électoral.

     Si en plus, il est aussi virulent, pour soutenir les soignants, qu'il l'est, pour lutter contre la pédophilie, au sein de l'Eglise polonaise, alors, tout s'explique.

    http://www.leparisien.fr/societe/pretres-pedophiles-en-pologne-pour-sauver-les-europeennes-les-conservateurs-durcissent-les-peines-17-05-2019-8073792.php

     Pour ceux qui l'ignoreraient encore, depuis plusieurs années, je travaille sur ce sujet, et vous pouvez consulter ce travail, en suivant ce lien:

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=pedophilie

     Je signale, d'autre part, qu'au sein de l'église catholique,  "si facilement islamophobe, et antimigrants",  qu'il est pour le moins interpelant, d'observer qu'on voit si bien la paille dans l'oeil du voisin, qu'on ne voit pas la poutre, dans le sien, selon l'expression consacrée....

     En effet, en dehors, d'un contexte de laïcité qui est le seul, à pouvoir garantir le respect du culte, et donc, en théorie, donnant l'opportunité, sur un territoire donné, à chaque culte, de s'y trouver respecté, il est profondément choquant d'observer dans un pays, l'église catholique, tenir une place aussi importante, sur le plan politique, en Pologne.

     Car enfin, considérer que des évèques coupables de pédophilie, au sein de l'église, même si ça remonte à plusieurs decennies,  se contentent encoore de demander pardon... Comment vous dire....

     En dehors de ma cisaille à haie, je ne vois pas..... Désolée, hein, mais moi, je suis une artiste, et pas un législateur,  et pour l'instant,  c'est tout ce que ça m'inspire.

    http://www.laparoleliberee.org/

     Sinon, pendant que j'y suis,  je remercie tout particulierement, un commentateur, sous une vidéo, de "la parole libérée", précisément, que j'ai chopé, il y a quelques jours... ça aussi, c'est inspirant.

      Oui, ça peut être un faux, bien sûr. Sauf, que dans cette hypothèse, alors, ça voudrait dire, que ce courant existe bel et bien, sinon, il n'aurait pas été posé !

      Un commentaire,  avec une orthographe, et un verbe, que dis je, une prestance remarquable, qui m'a incitée à penser, qu'il avait dû faire ses classes, dans une quelconque institution catholique, du genre "crapaud de bénitier", qui est à pédophilie, ce que ,  le grenouille reinette est la biodiversité, et ce connard, avec  ses pompes à glands,  se permettait de remettre en cause,  le site, "la parole libérée", et son auteur....

     Il prétendait, entre autre, que toutes ces"victimes", n'agissaient ainsi, que pour des raisons, purement politiques, ou en tout cas, dans une dynamique, infiniment moins altruite, que les victimes le prétendaient.

     Je rappelle, que personnellement,  le fait, que je me sente concernée, par de tels propos, n'est pas lié au fait que j'aurai eu des soucis, moi, pendant mon enfance, avec l'eglise, sur ce point....

     Mais quand même, par simple souci d'empathie, vis à vis des victimes, ça laisse songeur.

     Il est vrai, qu'ayant connu, personnellement, pendant des années, puis de façon extrêmement variée, et tordues, les repercussions, d'une extrême gravité, suite à cet acte de pedophilie, je connais mon sujet, sur le bout des doigts.... C'est de psychologie et de traumatisme dont je parle, là, et pas de politique.

     Pour Ceux, qui me connaissent un peu, ils savent que depuis longtemps, j'existe bien au delà de ce traumatisme, et depuis longtemps.

     Néammoins, on ne peut prétendre avancer dans la vie, sans avoir fait le ménage en son propre intérieur, et refuser de regarder en face, le démon qu'un pédophile vous a inoculé, en son sein, est la pire des attitudes à adopter, et pour un état, le nier est la pire des trahisons, qu'il puiss proférer, vis à vis d'un peuple....

     Alors, je ne sais pas vous, mais si la parole ne s'est pas encore suffisemment libérée, alors, qu'elle branche le micro, on ne demande qu'à l'entendre.

      J'invite donc, tous ceux, et toutes celles, qui ont été victimes de prêtres pédophiles, quelque pays qui ait pu être concerné, à hausser le ton,  et à témoigner. Et on verra bien, qui aura le dernier mot.

     Pendant que j'y suis, j'ai un truc important à dire, au sujet du pape François, au sujet de la pédophilie....

     Ce qu'il a fait, sur ce sujet, au sein de son église, est d'une importance fondamentale, et témoigne d'un courage sans nom, largement sous estimé, à mon avis...

     Rendez vous compte.....

     Depuis le début de la chrétienté, pour la premiere fois,  et je vous dis ça, en temps que croyante, et catholique, il prétend que la Justice des hommes, doit passer avant le Justice de Dieu....

     Réalisez vous, le courage, qu'il lui ait fallu, et qu'il lui faut encore, aujourd'hui, alors, qu'encore, au sein du Vatican, certains aimeraient bien, qu'il capitule...

     Mais il existe un problème, et il est de taille...

      Il reside dans le fait que dans certains pays, tout simplement, c'est la la volonté politique, et la Justice, des hommes, justement, qui n'est pas à la hauteur.... je pense aux pays d'amerique du sud, notmment, mais aussi, à tous les pays, où d'autres religions, sont completement, dans le deni, face à la pedophilie, au point, qu'on peut parler, d'une forme de négacionisme de la pédophilie.

      Et ça s'est deja produit, dans différents cas, et notamment, en Australie, dernièrement.

    https://www.nouvelobs.com/monde/20190918.OBS18613/en-australie-l-histoire-glacante-de-ces-pretres-pedophiles-qui-s-echangeaient-des-enfants.html

      Dans ce cas, alors, le pape François choisit de ne pas reprendre la main, et sur ce point, je pense qu'il a tort.

     Il doit alors dire et expliquer, que la justice du pays concerné, ne faisant pas son travail, il  se considére comme légitime, pour évincer l'évêque, ou les eveques concernés.

     Cette posture ne tend pas alors, à remettre le cas devant la Justice de Dieu, mais bien au contraire, d'appuyer sur le fait, que la justice concernée n'est pas à la hauteur, ce qui est différent. Il en va de la crédibilité de l'église catholique, à travers le monde.

    Lire la suite

  • Habiter....Mais pas que.

    En ces temps de deconfinement,  beaucoup se posent pas mal de questions,  sur leurs chemins de vie, et d'autres, dans un  contexte quelconque, y compris, dans un projet de bifuctation de cheminement personnel, envisagent, de venir vivre en ville.

     D'une façon ou d'une autre, trouver un logement, et parvenir à suivre ses études, sans être pris (e), psychologiquement, par un emploi qui accapare autant son temps, que son intellect, est un veritable probleme, qui laisse, beaucoup d'etudiants, sur le carreau.

     Mais au delà, de la démarche estudiantine, que je connais bien mal (je n'ai pas mon BAC, je le rappelle),  certaines inititives voient le jour, et meritent, d'être relevées, car pouvant servir d'exemple.

     Dans le 20 ième, à Paris, c'est ce que j'observe sur le site de leur mairie.

    https://www.mairie20.paris.fr/mes-demarches/logement/le-logement-social/la-cite-bonnier-premier-site-de-collocation-etudiante-en-echange-de-soutient-scolaire-396

     J'ai moi même, deja, fait du soutien scolaire, auprès de primaires, à la Croix Rouge, à l'époque, à Pavilly. je trouve que c'est une excellente idée.

     Non, ça n'est pas comparable, avec un job d'étudiant classique, puisque ce dernier, offre son travail, en parfaite communication, avec sa preoccupation personnelle, qui consiste, justement, à continuer, à apprendre.

     Ainsi, au contraire, l'étudiant se trouve dans une logique d'apprentissage, qui présente tous les avantages, entretenant une forme de dynamique, parfaitement salutaire pour l'enfant, et pour l'étudiant. je trouve ça, juste remarquable, et exemplaire.

    Lire la suite

  • Méfions nous, d'une écologie de synthèse.

    https://www.facebook.com/groups/278144386245983/?multi_permalinks=630401501020268%2C629035797823505%2C627880621272356%2C630212907705794%2C627766794617072&notif_id=1589291951887957&notif_t=group_activity

     Billet, signé par Noé Gauchard étudiant en sciences sociales, jeune militant pour le climat.

     ha, c'est das Libé, dsl.

    https://www.liberation.fr/debats/2020/05/18/mefions-nous-des-ecologies-de-synthese_1788461?fbclid=IwAR13fuBu6UDiHyDTOJzQHOQsA3xLpB-mso_nD5mE8V5G0ytwUYKgfW0dS_o

     Mon commentaire.

        Joli titre, oui, je suis d'accord, avec ce que tu prétends. mais je crois que ce qui fait peur, y compris, enfin, en premier, aux politiques qui sont adeptes du libéralisme, réside dans le fait qu'ils ont peur que la mutation, si elle se produit, ne soit douloureuse. la bonne question, qu'il faut se poser alors, serait par exemple de se demander, si elle serait douloureuse, parce qu'on craint, d'être obligée de réduire son train de vie, ou bien si on a peur, parce que ça serait plutôt incompatible, avec certains principes, ou lignes politiques, qu'on dessert, depuis plusieurs décennies pour certains, ou certaine...Mais je suis d'accord, avec ce que tu prétends quand tu dis que la seule écologie, qui sot recevable, ne peut être qu'accompagnée d'une préoccupation sociale, avant tout, enfin, pour moi, ça n'est envisageable, que sous cet angle.

     Quelqu'un a dit, dernierement, je ne sais plus qui,  que les politiques, qui oeuvreraient ensuite, c'est à dire, maintenant, devraient être hyper courageux....

    Lire la suite

  • Génocide rwandais, et collaboration, intra européenne.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/rwanda/genocide-au-rwanda/justice-felicien-kabuga-etait-le-dernier-cerveau-du-genocide-au-rwanda-encore-en-liberte-explique-le-journaliste-david-servenay_3967519.html

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/rwanda/genocide-au-rwanda/genocide-au-rwanda-l-arrestation-de-felicien-kabuga-est-une-belle-journee-pour-la-justice-internationale-commente-un-colonel-de-gendarmerie_3968329.html

     Pourquoi, est ce  si important ?

     Parce que en ces temps de covid19,  les anti européens, claironnent que cette dernière, ne brillerait que par ses failles....Pire, aux yeux de certains, le confinement combiné aux repercussions économiques, poserait certaines méthodes, purement matérielles (fermeture des frontières ?), comme bénéfiques.....

     C'est oublier, que d'adopter ces methodes, n'est que pure stratégie ponctuelles, destinées uniquement à proposer une alternative liée, à la situation sanitaire, mais aucunement, par idéologie.

     Les pro brexit, aujoud'hui, idéologiquement, sont ce qu'il y a de pire, face à l'epidémie du coronavirus, qu'il s'agisse  du Royaume Uni, ou qu'il s'agisse des USA, où l'on a vu, Borris Johson, et Donald Trump, qui ont en commun, leur équivalence capillaire, trahir leur irresponsabilité face à la pandémie, en ayant négligé, et négligeant encore, le moyen terme, et le long terme,  leurs populations face à cette pandémie...

     Car en dehors,de beaux discours, où la vénération, rappelle les pire moments, de notre histoire européenne, où Hitler avait été élu démocratiquement, c'est bien cette vénération, qui invite le citoyen, à laisser ses neurones au vestiaire, que ces deux imbeciles donnent à voir, aux caméras du monde entier...

     Certes, là, il ne s'agit pas du covid19, mais du génocide, qui a frappé le Rwanda, mais si le phénomène de mondialisation, se trouve mis à mal, par le covid 19, il existe bien des aspects, où elle ne risque pas de disparaitre, je pense à la criminalité, de façon générale, avec les GAFAS,  et l'intranet, qui en font leurs choux gras...

     Et face à cette mondialisation là, l'Europe a effectivement, une carte jouer, de la plus haute importance, et le nier est une posture, parfaitement immature, et stupide.

    Lire la suite

  • Machisme, de père en fils, et de mère en fille.

    On savait que ça existait, mais  ça fait toujours drôle, d'en voir, de tels exemples, aussi criants...

    https://www.officieldelamediation.fr/2020/05/14/je-vais-tuer-ma-soeur/

     Je précise, son avocate a parfaitement raison...

     Des paroles,  ça ne vaut rien, seuls les écrits comptent en affaires, fûssent elles familiales.

    Un homme, si "ainé soit il",  incapable de comprendre qu'une soeur cadette, est parfaitement en droit de donner son point de vue, sur l'affaire familiale,  des lors que la loi le prévoit, est inconcevable...

     Certes, elle a des parts dans la société, et des aventages supplementaires, et c'est à ce titre, que les deux frères ainés estiment qu'ils sont en droit d'imposer d'une part, leur point de vue, mais aussi, qu'elle n'ait pas son mot à dire.

     En somme, ILS ACHETENT SON SILENCE, et se croient, au 19ième siècle.

     Personnellement, des mecs de cette trempe, pour moi, ça fait insulte à la fois à l'espèce humaine, aux hommes, mais aussi, aux professionnels du tourisme, qui n'ont pas besoin d'une telle publicité.

    Lire la suite

  • Je ne suis pas anti vaccin, mais celui, là, je n'y crois pas (covid...)

    Oui, je précise, je ne suis pas anti vaccin, par principe...

     Mais visiblement, derriere toutes ces recherches, là, à celui qui decrochera la timbale, si l'on observe, la manne financière qu'il y a derriere, quelquechose  me dit, qu'il se trame décidément des choses pas claires....

    https://www.facebook.com/profile.php?id=1598660206&__tn__=%2CdlCH-R-R-R&eid=ARDLE0OwK5UOlDrtbD3pOpWhTNXkXUzLqlXeV-g8n5Hrxs6a0zcCcsgkwc7haG3FE5_bi4UrPlbjiQUp&hc_ref=ARQQ-fj5L_6FlO_fTgXQkKDVFZ2SA5QIN6cHDikXrTHIe3035cr9HYpEdFR9oFNtmIE

    https://www.facebook.com/watch/?v=688517931882980

     Pour ce qu'elle dénonce, je reste à ma place, je n'ai pas les compétences, pour pouvoir en juger.

     Par contre, moi, y'a un truc, qui me turlupine, à ce sujet.

     Je le répète, je ne suis pas anti vaccin, MAIS....

     Cette nouvelle famille de virus, qu'on appelle CORONAVIRUS, présente une particularité, qui réside dans le fait que toutes les 3 semaines environ, il se modifierait, si j'ai bien compris, ce qui complique singulièrement, la mise au point, justement, de ce vaccin.

     La mutation génétique des vaccins, est une chose naturelle, qui se produit pour n'importe quel autre virus,  mais ces mutations, se font de façon moins rapides, que pour les coronavirus.

     Où résiderait alors le problème.

      Il reside dans le fait, qu'à cause de ces mutations si rapides, le covid se comporte, un peu comme un caméléon, et de façon assez similaire, à ce qui se produit chaque hiver, au sujet de la grippe,  un vaccin, qui serait mis au point,  n'aurait qu'une chance partielle d'être efficace,  (et pour le coup, bizarrement, j'en connais certains, qui vont trouver l'effet thérapeutique, placebo, d'un seul coup, super génial, et d'une efficacité remaquable !) puisque d'une certaine façon, la cible, c'est à dire le coronavirus, "mute"...

     Chaque hiver, on cherche à savoir, le plus tôt possible, quel type de grippe va sévir, et les labos qui fournissent le vaccin,  prient le ciel, que ce soit la bonne, qui répondra, au vaccin... Là, considérant le fait qu'il mute aussi rapidement, m'inciter à être plus que suspecte, sur l'efficacité, d'un potentiel vaccin.

     Alors, que faire ?

       Respecter les gestes barriere, bien sûr manger, le plus sainement possible, afin, de ne pas devenir, un sujet à risque, avec des défenses immunitaires déficientes... En agissant de la sorte, statistiquement,  au pire, si vous êtes atteints par le virus, si la chance est de votre côté, vous pouvez n'être que "porteur sain",  et ne pas tomber malade... Porter son masque, et respecter les consignes.

       Sinon, accessoirement, quand j'étais enfant, ma petite soeur etait tombée malade. Pour jouer au docteur, en attendant qu'il arrive pour poser son diagnostic,  j'avais pris un vieux dictionnaire médical,  et je lui avais dit, qu'elle avait la scaralotine, il avait ri... Puis, l'oscultant, il m'a dit, que j'avais raison.

    24 mai 2020.

      Je n'y crois pas vraiment, c'est vrai, mais quand même, quoi que j'en pense,  si jamais ils y arrivent, j'ai un truc à dire.

      Pour moi, il faut éviter que  ce soit accaparé, par les pays riches, et que ce soit les nantis qui en bénéficient, en priorité.

    VACCINER LES PLUS PAUVRES CONTRE LE COVID 19,

    COÛTERAIT MOINS DE QUATRE MOIS DE PROFIT

    AUX LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES.

    https://www.oxfamfrance.org/?utm_medium=email&utm_campaign=email%20remerciement&utm_content=email%20remerciement+&utm_source=Campaign%20Monitor&utm_term=Oxfam%20France

    Lire la suite

  • Deconfinement ? Castaner en visite à Yvetôt et Veules les Roses.

    https://www.lecourriercauchois.fr/actualite-247625-yvetot-christophe-castaner-en-pays-de-caux

     Bon, alors, sur ce sujet, j'ai un commentaire  interpellant à faire.

    https://www.franceinter.fr/depistage-du-covid-19-un-million-d-ecouvillons-livre-par-la-chine-attendent-le-feu-vert-pour-etre-utilises

     Où reside le probleme ? C'est que pour vous tester, avec un ecouvillon,  dans la narie, ça peut être fait, en exterieur, voir, dans votre voiture, rapidement.

     Alors que ceux utilisés, pour  que le prelevement dans la gorge, ne peuvent être faits, qu'en milieu hospitalier, je suppose...

     Et Castaner à Yvetôt, et Veules les Roses, alors  ?

       Ben , moi, c'est pareil, on appelle ça, du "non comprenage", j'ai envoyé un mail, à Edouard Philippe, sur le site de l'Elysée, pour l'alerter sur ma situation personnelle, au sujet de ma curatelle renforcée, et de la succession de mon père, qui est bloquée, depuis 9 ans, quasiment, sans qu'on ne me donne la moindre explication... personn non seulement, ne bouge, mais  ne me donne d'aventage, la moindre explication.

     Alors, je fais comme eux, et je leur réponds CAMOULOX !

    Lire la suite

  • Le phénomène migrants, sous l'angle du covid19.

    Cedric herrou, enfin disculpé, de toute poursuite.

    https://www.infomigrants.net/fr/post/24730/la-justice-relaxe-cedric-herrou-symbole-de-l-aide-citoyenne-aux-migrants

    Excellente nouvelle.
     
        Les migrants, aujourd'hui, c'est un phénomène qui revêt, une importance tellement grande, qu'on ne sait plus sous quel angle l'observer.
     
        J'avais commencé à en parler, il doit y avoir une dizaine d'années, alors que le phénomène, était purement anecdotique, alors.
     
        C'est quand ce phénomène a commencé à prendre de l'ampleur, que j'ai éprouvé le besoin d'ouvrir cette page.
     
       Ce qu'il importe de se demander, aujourd'hui, je crois, c'est d'observer, en quoi, la pandémie, c'est à dire, le covid19, modifie, la perception qu'on en ait, ou pas.
     
      Pour commencer, observer que si la modification du problème, est un peu différente, noter, que la perception qu'on en ait va perdurer, puisqu'on sait désormais, que sur le plan de la santé publique, à l’échelle mondiale, les virus ou plutôt, les coronavirus, sont une famille nouvelle de virus, qui risquent de nous importuner, au delà, du coronavirus, dans le temps, puisqu'il mute vite, sur le plan génétique.
     
       Et c'est sans compter, sur ce que nous réserve le réchauffement climatique, qui est en train de libérer certaines bactéries particulièrement agressives, phénomène clairement observé, de la part des scientifiques, dans le permafrosts sibérien, et quand on observe comment Poutine appréhende, le coronavirus, sur son propre territoire, on a du mal à imaginer, selon quel critère, il envisage de protéger l’humanité, y compris les russes, de ces bactéries là.
     
       Non, non, je ne m’éloigne pas du sujet, certainement pas, bien au contraire.
     
       Parce que observer le phénomène migrants, justement, c'est aussi, parallèlement, observer sur le long terme, quelles seront nos priorités, et donc, en quoi, pourquoi, et à quel titre, des populations, qui sont désespérées présenteraient, éventuellement, un danger, là, sur notre propre sol, le manque de main d’œuvre, est criant, au point, que certaines récoltes, seraient perdues, là, déjà, au moment, où je parle....
     
       Et ce, y compris, dans un avenir proche, ou plus lointain...
     
       De tous temps, quand un peuple cherchait à immigrer, le pays accueillant tentait, et c'est légitime, de résoudre, ses problèmes internes, sur le plan du travail, et je ne vois pas à quel titre, ce comportement devrait ne pas faire loi, encore, maintenant...A plus forte raison, quand on observe, comment, certaines multinationales, dont j'ai parlé, récemment, pratiquent, sur le sol africain, une forme d'esclavage moderne, dans une industrie agricole, qui vient pratiquer de cette façon, une concurrence parfaitement déloyale, sur notre territoire, et donc, d'une certaine façon affamant, l’Afrique.
     
        Alors, que ceux qui trouvent illégitime, de leur ouvrir nos portes, nous expliquent, déjà, en quoi, ils s'opposent, à cette forme d'esclavage là, et s'ils prétendent, que ce problème n'a rien à voir, je leur répondrai, qu'il est cohérent, dans un continent, comme l’Europe, où ces trafics, s’opèrent, il est logique, que les migrants, eux, viennent, chercher la solution, dans la partie du monde, qui est en partie, à l'origine du mal, et de leur souffrance, voilà la vérité.
     
       D'autre part, on vient d'apprendre qu'hier, l'Italie a décidé, d'accorder le permis de séjour à certains d'entre eux,  de façon provisoire, pour recolter dans les champs, pour des raisons qui jutifieraient, justement, qu'on y ait nous aussi, recours.

    Lire la suite

  • Dérapages et confinement.

    Dérapages et confinement.

     Je couple beaucoup, à partir d’aujourd’hui, je vous préviens !

     Pourquoi, je couple ?

        Je couple, parce que l’idée de mettre face à face, deux antités humaines, quelque soit leur classe sociale, individuellement, leur lien affectif, leur filiation génétique ou pas, leur union, leur vie commune, leur statut, en somme, coupler, pour moi, des idées même, et pas necessaire des êtres humains, comme je l’avais fait, dans « covid et soleil »,  est un prisme, qui offre la possibilité  de scruter ce qui les unit, ce qui les rapproche, les differencie, et donc, aussi, les eloigne, mais surtout, le plus fondamental, quand il s’agit d’humains,  de la qualité, ou du type de leur communication.

      Car vous pouvez observer n’importe quel problème, sous n’importe quel angle, alors, que j’ai envie de parler de dérapages,  de façon plus élargie, ou plus encore, en période de confinement, comme celui, qui vient de nous êtes imposé.

     dans tous les problèmes, que l’être humain rencontre, face à son semblable, à 90%,  il s’agit d’un défaut de communication….

      La justice, là, est en train de recommencer à fonctionner, ce qui pour moi, est simplement fondamental…

      Helas, elle n’est, sur le plan budgetaire, que la cinquième roue du carrosse macronnien, et c’est bien là le drame.

     Je sais, je n’ai aucun doute, helas,  sur le fait, que pendant ce confinement, certains, des hommes, aussi, probablement, mais plus souvent des femmes et des enfants, ont vécu un véritable enfer.

       Pire, probablement, pour certains, certaines, surtout, leur vie a basculé, parce qu’elles, généralement, des femmes, vivaient avec un homme, potentiellement leur mari, pervers manipulateur, « pas encore détectable », ou en tout cas, pas encore, au point, qu’elle aient pu le détecter…

       Des enfants, potentiellement en souffrance, avant le confinement, dans une souffrance non  dite,  se sont enfermés, pour certains, dans ce qu’ils ont cru être un refuge, les écrans… Ou d’autres adictions.

       Un homme me racontait hier, que sa relation à l’alcool, commençait  à devenir suspecte, mais qu’il ferait attention, désormais….

       Des couples, qui couvaient de potentielles failles, ont acquis la certitude, qu’effectivement, l’heure de la rupture avait sonné….

       Combien de femmes, en ces temps de confinement, se sont fait violer, par leur partenaire, ou leur mari ?

       Combien de  petites filles, le plus souvent, ont basculé, vers l’inceste, au prétexte, que maintenant, c’est papa, qui lirait l’histoire, le soir, avant de dormir ?

     Car oui, peu de gens le saent,  parmce que l’inceste est le tabou suprême,  mais avec la salle de bain, le moment du coucher, sont les deux moments, les plus predisposés, pour voir, un papa, se transformer, en monstre, vis-à-vis de sa fille, qu’il est pourtant sensé protéger.

     Bon, ok,  je vous la fais tres noire, là, nous sommes bien d’accord…..

       Sauf, que j’ai un tempérament optimiste, par nature, mais que mon optimisme, si salvateur, pourtant, ne m’empêche pas, d’y voir parfaitement clair…

       Que pour beaucoup, le plus possible,  je l’espère, ce fût l’occasion, j’en suis aussi certaine, au contraire, d’apprendre beaucoup sur eux même, y compris les enfants, sur leurs proches, et sur leurs propres capacités d’adaptation, pour moi, ça ne fait aucun doute….  Et c’est ce qu’il faut observer, toujours, pour ne pas perdre espoir.

        J’ai l’intime conviction, d’ailleurs, qu’y compris, dans le cas de ce basculement, vers l’horreur, les vicitimes, elles même, malgré tout, ont dû aussi, pendant ce confinement, apres la sideration, apprendre d’elles même,  ne serait que la négociation,  et toutes les stratégies d’évittement, que nous les victimes, (période très éloignée, pour moi ), pour parvenir si possible, à cohabiter avec cette peur viscérale et quotidienne, de la proie face à son bourreau.

       Assurer le quotidien, ne pas faire de vague, la vaisselle, oui, la vaisselle, faire le lit, faire comme si tout allait bien, combien de temps encore, va t il falloir tenir ainsi, et faire comme si tout allait bien, combien de temps ?

        Et l’école, combien de temps, encore, pour pouvoir aller y respirer, enfin, un air plus sain, où l’on me regarde enfin ?  Combien de temps,  de semaines, de jours,  d’heure, peut être…

        « Je disais à maman, que je ne voulais pas être assise à côté de lui, chaque jour, elle ne comprenait pas ».

        « J’ai dit, que j’aimais mieux, quand c’était elle, pour le coucher ». (ça nest pas mon hsitoire, là, je le précise).

         Je disais, mais elle ne comprenait pas.

      Alors, je sais, que certains, devant de tels propos, vont se dire, « oui, ben, le confinement, en fin de compte, fait plus de mal, que de bien », et ça n’aurait pas dû être .

      Un homme, qui trouve légitime de frapper son épouse, ou sa compagne, au prétexte, qu’il faut bien passer ses nerfs, et qu’il faut bien, qu’il satisfasse ses pulsions, n’a pas besoin du confinement, pour passer à l’acte….

        Les agressions, les viols, et les feminicides, n’ont ps attendu le confinement, pour exister.

      Un homme qui méprise sa femme, au point de la violer, comportement pour certains, peut être, qu’ils ne se sont jamais permis, auparavent,  l’auraient fait, un jour ou l’autre, de toute façon…

     Je veux dire, que le confinement, a le dos large.

       Moi, je crois, enfin, non, j’ai l’intime conviction, que le confinement, n’a été qu’un révélateur, et un accélérateur,  dans la vie de chacun, et que toutes ces horreurs, dont je vous parle, et  qui ne sont hélas que la vérité,  se seraient produites,  dans la très grande majorité des cas, à une autre occasion….

     Pour moi, c’est une certitude.

      Je veux dire que des situations de confinement, ou de situation « délicates », nous en avons tous connus »…

       Et pour se faire agresser, violer, trucider,  ou être victime d’un pédophile, il suffit de quelques minutes, quelquefois, pour que tout bascule….

       J’ai appris, avant-hier, que la fondation pour les femmes, avait recueilli quatre fois plus d’argent,  que d’habitude, afin de soutenir les femmes, en detresse.

        La vraie question qui se pose, aujourd’hui, réside dans le fait de se demander, si le fait que ces actes, se soient passés, pendant le confinement, doit appeler à une forme de clémence, de la part des victimes, ou des magistrats.

       Je dirai, non, en très grande majorité.

       Certains me diront, « mais enfin, pourquoi, pas, à cent pour cent »…..

       Parce que ors confinement, je pars du principe, qu’il peut arriver aussi, qu’un homme, soit assez intelligent, pour comprendre que le problème, c’est lui,  (la peut doit changer de camp, n’est ce pas ?)et personne d’autre,  et que s’il est capable de l’admettre, alors, il est capable de faire le necessaire sur le long terme, pour redevenir fréquentable….

        Je pense donc, que cet acte de violence abominable, et la perception qu’en ait sa victime, doit être observé, par la ictime, et traité, par les magistrts, exactment, comme une periode ors confnement.

        Ce qui est grave, par contre, à mes yeux réside, dans le fait que sur trois femmes qui ont tiré le signal d’alarme, et qui sont venues, dans les centres d’accueil pour les femmes, deux ont décidé, de revenir vivre avec leur bourreau.

       Alors, certaines me diront, et je les comprends,  qu’alors, « tout est bien qui finit bien », elle, ont décidé, que ça n’est pas grave,  de passer l’eponge,  qu’il ne recommencera pas,  d’ailleurs, il a bien saisi la perche, qu’elle n’a pas manqué de lui tendre, en maintenant le contact, et je n’ai aucun doute, que ce qu’on appelait jadis, « les réconcliations sur l’oreiller »,  ont dû se produire……

        J’en suis aussi certaine, que je suis certaine de sa frigidité,  c’est vous dire….

       Pour une femme battue, revenir dans son foyer ainsi, au bout de quelques jours, ou quelques semaines,  c’est en partie, absoudre un acte effroyable, donner le sentiment du pardon, un pardon que je trouve indigne,  c’est vrai, je le reconnais, et qui pourrait même, je dois l’avouer, m’inspirer de la honte…..

       Et pourtant, il ne faut pas s’y tromper…..

     Partir, ça n’est pas simple, et  c’est d’autant plus compliqué, qu’on n’a pas de travail, et qu’il y a des enfants….

     Je connais trop bien, helas, le coup de la femme au foyer qui divorce…

     C’est un grave probleme, qui, sur le plan societal, est parfaitement sous estimé.

     Je n’ai jamais été battue, je le précise.

     Mais plus que jamais, les femmes doivent prendre conscience, de l’importance d’être indépendante, financièrement, ne serait ce qu’en partie….

     Et je n’ai aucun doute, sur le fait que parmi ces retours, certains ne sont que pure stratégie, afin de mieux fourbir leurs armes, pour enfin se faire respecter, que ce soit, au sein de leur foyer, ou que ce soit à l’extérieur.

    Lire la suite

  • Relocaliser la filière lin, en France.

     C'est par l'entreprise Emmanuel Lang, qu'une telle chose, va pouvoir commencer à se faire.

     Merci, au Courrier Cauchois, qui m'a mise sur la piste.

    https://archives.lamanchelibre.fr/publications/15/15935/51/hd/source-1588766867-1.jpg

     Je cite : "Nous avons pris la décision de sauter dans le premier avion, vers la hongrie, et d'organiser le rapatriement des machines".

     Implantée à Hirsingue, dans le Haut Rhin, cette entreprise est implantée là bas, depuis 1856.

     Pourquoi, est ce si important ?

       Parce que depuis les années 70, plus aucun lin vendu ici, en France, que ce soit dans l'industrie textile,  que ce soit pour le prêt à porter, ou que ce soit pour l'ameublement, et quelle, qu'en soit la finalité, le lin, produit Normand par excellence,  repartait pour être tissé en Inde !

      A présent, donc, ce tissage, va pouvoir recommencer à se faire, sur le sol français.

      Moi, qui parlait de "carbonescore", avant hier, au sujet de n'importe quel bien de consommation, pour éviter de faire faire des milliers de kilomètres, à des produits manufactrés, en voilà un superbe exemple...

     L'idéal, à présent, serait qu'il existe un label, qui garantisse que ce lin qu'on achetera, ait bien été tissé,  (il y pousse deja), en France.

      Car le simple label "made in France", justement, présente le problème, pour certains produits,  que jouissant du label "made in France", alors, que ça n'est que la derniere operation, comme le montage, par exemple,  qui soit fait en France, il jouisse malgré tout  du label, ce qui induit le consommateur en erreur....

      Certains industriels sont honnêtes, et précisent, sur les étiquettes, mais ça n'sest pas toujours le cas, et je trouve ça grave, parce que c'est usurper, un label de qualité, et qui donc, nuit à notre image, avec des produits froduleux, d'une part, mais aussi représente, une concurrence déloyale, vis à vis  d'autres fabriquants, qui sont made in france, à 100%.

      Et pour ceux, qui douteraient de mes propos, je vous informe, qu'au sein  des différents trafics de masques, qui explosent, à present, liés aux décisions gouvernementales qui l'impose désormais,   une usurpation de certification "made in france", ou label de conformité, a deja été mise à jour, il y a plusieurs semaines, et je n'ai hélas aucun doute, sur le fait, que ça se soit reproduit.

      Payer un produit made in France, un peu plus cher, c'est légitime, parce que les charges sociales, qui incombent à ces produits, sont dues au fait que les travailleurs, sont mieux rémunérés, et mieux protégés, c'est donc légitime.

     Oublié des trucs à vous dire !

     Cette entreprise, a fait le choix, il y a plusieurs années, de se specialiser, dans ls fibres d'origine naturelle, c'est à dire, chanvre, et lin, mais aussi, ortie !

     Car on peut aussi, fabriquer du textile, à base de fibre d'ortie. j'ai deja eu l'occasion d'en toucher, et c'est vraiment chouette... pas uniquement, parce que c'est des orties, mais disons, "interpellant".

     Jusqu'à alors, tisser de la fibre d'ortie, ça n'était pas faisable en France,  à présent, ça le sera, par cette entreprise.

    https://www.youtube.com/watch?v=oZeF-VwhLJ8

    Lire la suite

  • Des p'tits bouts de son histoire... Ben de la chanson, tiens !

     Je n'ambitionne pas ici  de m'y livrer, avec une chronologie, ou une précision d'historienne, d'une part, parce que je n'en ai pas la compétance,  mais surtout, parce que bien d'autres en sont capables, infiniment mieux que moi, mais juste de déposer quelques liens, quand je tombe dessus, et qu'ils m'agrippent au passage, comme on se perd dans sa propre histoire, même si ça n'est pas le mienne personnelle, j'entends, dont il est question.

     

    Lire la suite

  • Les lettres d'intérieur, d'Augustin Trapenard.

    https://www.franceinter.fr/emissions/lettres-d-interieur/lettres-d-interieur-11-mai-2020

      Chaque jour, un vrai délice,  d'entendre lire ces lettres, à réécouter, sans modération, que ce soit en periode dedeconfinement, ou plus tard.

      Parce qu'on peut tenir la main, de façon extrêmement diverse, et que d'écrire à quelqu'un,  est d'une efficacité redoutable, et croyez moi, sur ce point, j'en connais un rayon, rayon de soleil, ça va sans dire.

    Lire la suite

  • Plutot que se serrer la ceinture, une ceinture de maraichage BIO, autour de chaque agglomération.

      Ce sont les verts de Rouen qui avaient proposé cette image, non pas celle de devoir se serrer la ceinture, et ça remonte à quelques années, deja, avant LUBRIZOL, c'est vous dire...

       Il etait question de débattre de la possibilité de proposer à la vente, le plus possible, des produits alimentaires produits, le plus près possible des lieux de consommation, ce que je trouve cohérent, et parfaitement souhaitable, dans le n but de reduire, l'empreinte carbone.

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/lle-carbonescore-vous-connaissez.html

     

    Lire la suite