chanson

  • Covid 19, les bourses qui dévissent....... J'ai une boite à outils, si vous voulez.

     19 Mars 2020.

      Chopé sur youtube, il y a quelques heures, parmi les outils,  que je vous propose, ceux des autres, justement, dont j'ai quelques doutes, sur leur capacité à attenuer, les larmes des actionnaires, à moins, qu'ils n'aient des actions,  chez les producteurs de musique...

     Mais comme on nous rabat les oreilles, avec les conséquences économiques, et que nous, pauvre pinioufs, nous ne sommes que des pions, MAIS QUI AIMONS AUSSI LA MUSIQUE ET LA CHANSON, alors, faites péter la zik !

    https://www.facebook.com/launelaura/videos/201251264470762/?v=2573839399570132

    https://www.facebook.com/120minutes.rts/

     20 Mars 2020.

     Je n'ai pas retrouvé le lien, sur France Inter, relativement à l'intervention du directeur de la SACEM.

    https://www.sacem.fr/

    https://www.franceinter.fr/vie-quotidienne/quand-le-covid-19-devient-une-occasion-historique-de-changer-tous-ensemble

    http://link.newsletter.franceinter.fr/m/view/7429/574500/BipIMjhrX-Xl1LZSrqBh3m9C5lXTLJmivm821gAfcU8=

    Lire la suite

  • Des pepites, dans les commentaires, sous les vidéos de Thomas Fersen....

     Je cite, et je pose, mes commentaires.

    Christian Goutte_Broze

    Christian Goutte_Brozeil y a 2 semaines

    "Le slip c' est comme les chaussures, c' est important dans la vie !"

    Françoise Niel Aubin

    Françoise Niel Aubin il y a 1 seconde

       Oui,tu as parfaitement raison, enfin, si un chausse pied, peut en faire fantasmer certaines, j'ose esperer cependant, que tu ne marches, pas avec ta béquille du milieu.....ha ha ha h ah..... Excuse moi, si je me moque, j'ai pas pu résister, c'est encore la faute de Thomas !

    Lire la suite

  • Promouvoir, oui, mais comment ? DVD, documentaires, ou pas ?

       J'ai personnellement, pas mal de cordes à mon arc, artitiquement, mais aussi, "en marge", de ce que certains observent comme n'etant pas necessairement artitique.. politique, plus , Peut être ?

       Mais comment se FES ?

      C'est comme ça... En verité, il n'ya guère, que sur le plan administratif, et juridique, que l'administration tend à vous mettre dans des cases,  ce qui me gonfle, pas mal, je dois a vouer, mais c'est pourtant là, une realité avec laquelle tout à chacun, n'a pas d'autre alternative, que de s'en accomoder.

      Vous en doutez ?

     Si vous ecrivez un poème, en alexenadrin, pour alerter sur le dereglement climatique, vous êtes dans l'artistique, alors, que c'est bien de politique, dont il serait question... Il en resulte, me concernant, une intrigante manie, qui tend à marcher, là, où ça derange, là, où ça ne se fait pas, avec, cependant un aventage non negligeable, au delà, de l'aspect particulierement, intrigant, et passionnant, qu'on se rerouve alors, dans un role de defricheur, un peu lourd, à assumer, c'est vrai, mais réellement passionnant.

      Pour se faire, depuis bien longtemps, j'adore, trainer ou demander, à ce qu'on le fasse, côté coulisses, pour observer l'envers des décors, qu'il s'agisse d'émissions de télé, mais aussi, de concerts, pour ne citer que celà.

      En application de cette théorie, je vous recommande un DVD qu'avait fait Thomas Fersen, lui même, sous la direction de Bruno Servaistre,  qui s'appelle "Bonne fête Yacinthe".

      Certains, se demandent alors peut être, quelle serait l'utilité d'un tel objet.

      Pour commencer, passer un DVD, ça permet d'agir, sans connexion internet, je veux dire, sans dépendance à cette connexion, qui me semble salutaire, à intervalles réguliers, et je tiens la même posture, face aux lasers, ou aux 33 tours...

      Moi, "à contre courant"... Mais vous  me flattez ! Si seulement vous saviez à quel point je m'en tape.

     Je signale, d'autre part, que ARTE offre la possibilité aussi, de jouir de leurs programmes, sans connexion, et cette methode de diffusion, tend à se rependre, de plus en plus.

    Pour moi, l'intérêt, est multiple.

     Pour commencer, je trouve que ça desacralise un peu, le métier d'artiste, et sur ce point, je trouve ça infiniment plus sain que ce soit pour l'artiste lui même, ou que ce soit pour ses fans.

     Ensuite, en temps que documentaire, c'est un bon support, relativement à quiconque, aimerait justement devenir artiste lui même, ou elle même.

     Ensuite, pour les concerts, si l'on observe que certains, ne peuvent se les offrir, ça donne un substitut, qui me semble valable...

     Car oui, la detresse sociale, c'est ça aussi, ne pas pouvoir se permettre d'aller au cinéma ou au concert, surtout si l'on observe à quel point, l'offre est importante.

     Toutes les municipalités, n'accordent pas la même importance, au fait, de proposer des séances de cine, ou des concerts gratuits.

    Lire la suite

  • Je suis, une sur deux... Julia Foïs.

    https://www.facebook.com/chaunushow/photos/a.1391460017845620/2391503131174632/?type=3&theater&ifg=1

     Je pose le lien pour jouir des commentaires.

    Angèle.

    https://www.deezer.com/fr/track/546875572?origin=acq-adwords&utm_campaign=acq-fr_search_adwords_winteroffer18&utm_content=special-offer&utm_medium=search-obj_sub&utm_source=adwords_dsa&gclid=EAIaIQobChMIlajl35Wn4wIVk0PTCh10xAsTEAAYASAAEgIhlPD_BwE

     Jeanne Cherhal.

    https://www.youtube.com/watch?v=CLCFmb__qPk

     02 Mars 2020.

    https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-02-mars-2020

     La bonne nouvelle réside dans le fait que mon idée qui consisterait à ce qu'il y ait un fichier des hommes violents,  y compris, "une simple baffe", avec une simple main courante, si je puis dire, fait effectivement son chemin, au ministère de la Justice.

     En effet, je crois que les violences faites aux femmes, sont infiniment plus nombreuses, qu'on ne le soupçonnerait, y compris, en ce qui concerne les hommes, en s'observant eux même.

      Et que si on peut penser,  ce que je peux comprendre, que "peut être" ?... Une crise, violente, peut être "accidentelle", ce que je crois aussi, le profil, d'un homme vraiment violent, c'est à dire, avec une violence constante, qui accompagne son comportement à la moindre occasion, quand il tisse une relation avec une femme,  ne peut être démontrée et avérée, que si les femmes, qui n'ont pas éprouvé le besoin de déposer plainte, ont au minimum, déposé une main courante...Encore faut il, qu'commissariat, on accepte de la prendre.

       Ensuite, c'est par l'accumlation de mains courantes, justement, que le profil d'homme violent est avéré, et démontré, par cette accumulation de mains courantes, sahant d'autre par, que ces temoignages, revetent alors, une importance fondamentale, en cas,  de nouvelles agressions, ou deviol, posterieurs, sachant que les vicitimes, toujours, passent "sur le grill", plus que les hommes, qui sont accusés...

       Si je donne cette précision, c'est qu'il peut arriver, je crois, qu'un homme ou qu'une femme, soit violent(e), accidentellement, que la prise de conscience soit bien réelle, et qu'alors, cette prise de conscience,  puisse entrainer, une vraie remise en question...

     En gros, "ça se soigne". Mais pour ça, il faut deja avoir le presence d'esprit, que c'est une pathologie.

      Oui, je pense que certains homme violents, susceptibles de se souvenir, qu'ils sont capables de penser,  et de réfléchir, et donc, d'évoluer, peuvent un jour, s'en sortir... En bossant, avec des thérapeutes, comme ça se fait.

      Mais pour tuer cette violence "dans l'oeuf",  il n'y a pas 36 solutions, il est impératif qu'à la moindre violence, il y ait dépot de main courante, et que ces mains courantes, alimentent un fichier, qui les répertorie...

      Et pour ça, il faut des moyens, et donc, du pognon, toujours, et encore, le nerf de la guerre.

      Que ce soit, pour une simple main courante, ou que ce soit pour un depot de plainte,  s'il existe, la moindre trace, sur le corps, ou des teloinss, il faut absolument, des teloignages, et des certificats edicaux, y compris, si la plainte n'est pas deposée, dans un premier temps, de telle sorte, que ces certificats, appuient la demarche de la victime...

     Même si la plainte n'est pas deposée.

      Il faut absolument faire le necessaire, pour que les preuves, certificats médicaux, traces de strangulation, témoignages, d'état de choc, ou de sidération,  soient compilés.

      Je pense, d'autre part,  qu'à la première main courante,  et plus encore, si ça n'est pas la première, pour peu que le mec, ne soit pas si stupide, certains hommes peuvent sentir alors,  de quel côté se trouve la force, c'est à dire, pas de leur côté...

     Une femme, discutant avec une autre, comme sara Forestier, le raconte, disant, "à telle eposue, j'ai vecu, avec tel type, il afalli m'etrangler", desolée, mais elle passe pour une mytho...Enfin, elle ne sera pas crue.

     Par contre, si elle détient un certificat médical l'attestant,  c'est deja, une autre histoire.

    3 Mars 2020.

    5 Mars 2020.

     Je viens de changer, le titre de mon fil.... Un fil, un câble, que dis je, des millions, de câbles, qui nous relie,, les unes aux autres, et certains hommes, aussi, soyos objectif, pour denoncer, le pas montrable,  la crasse,  Oui, comme l'a dit, Virginie Despentes, la crasse, qui existe bel et bien (j'y reviendrai), et qu'on refuse de regarder en face.

    https://www.franceinter.fr/emissions/la-chronique-decalee-de-giulia-fois?xtmc=Julia_Fois&xtnp=1&xtcr=1

    https://www.doitinparis.com/fr/giulia-fois-livre-25170

     Juste un message, vite fait, à l'intention des masculinistes, qui viendraient nous lire.

     Vous devez comprendre, qu'à present, et depuis pas mal de temps, deja, une femme violée, ou atteinte, dans ce qu'elle a de plus intime,  et que se releve, ensuite, c'est comme les journalistes d'investigation, si vous en abattez une, ils y en aura toujours de plus en plus, qui relayeront les messages, alors, c'est vous dire, ce qui vous attend.

    https://www.elle.fr/Societe/Interviews/Giulia-Fois-Ceder-ce-n-est-pas-consentir-3858129

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/538477617051150/?notif_id=1583507099645117&notif_t=feedback_reaction_generic

      Le 10 Mars 2020.

     "L'artistique attitude" de  Serges Gainsbourg, vis à vis de Jane Birkin, à l'époque.....

      Cette incroyable expression, vient d'être utilisée à l'instant par Nagui, dans l'emission, N'OUBLIEZ PAS LES PAROLES, sur France 2, alors qu'il racontait une anecdote, pour le moins interpelante aujourd'hui pour les raisons que vous savez, en décrivant le contexte, ou plus précisément, le stratagème, qu'il avait mis sur pied, pour avoir la certitude, que jane Birkin, lui fournirait des larmes et des sanglots, suffisamment authentiques, pour que leur qualité sonore, soit à la hauteur, en quelque sorte, de son ambition personnelle et artitique.

      Alors, je vous la raconte, mot pour mot, selon ce qu'il vient de dire, anecdote, dont je ne vois aucune raison particulière de douter, je le précise.

      Charlotte, à l'époque, devait être toute petite, ou en tout cas, en bas age.

       Il lui a raconté, avant de passer en studio, qu'il avait mis leur petite fille en pension chez quelqu'un, et que donc, elle serait privée de sa fille,  elle alors, pétrie de son instinct maternel, d'autant plus fort, que Charlotte etait vraiment petite, pleurait bien sûr, toutes les larmes de son corps.

      Je sais, que Jane Birkin a raconté beaucoup d'anecdotes sur leur vie, à l'époque, dans un livre, que je n'ai pas lu.

      Je suppose, que cette dernière en est issue.

      Bien sûr,  il est aussi envisageable, que Jane ait inventé une telle histoire, auquel cas, celà  trahirait une attitude particulierement perverse, ce dont je la crois personnellement, incapable.

      Pour tout dire, je suis profondément choquée, de voir que Nagui, ait pu présenter cette anecdote,  en disant simplement, "c'est une attitude artisitque"...

      Car si  j'entendais ce matin, sur France Inter,  qu 'on observait au sein du féminisme, actuellemet, deux écoles,  l'une plus procédurale et qui met en avant, le rôle de la Justice, et que l'autre, qui suit serait plus radicale, propos, qui me donne à réfléchir...

     En entendant cette expression, au sujet du fameux "couple mytique", mon sang n'a fait qu'un tour...

      Ainsi,  particulièrement sous le projecteur,  de l'actualité, depuis plusieurs années,  que l'on parle de Marie Trintignant, ou d'autres affaires plus anciennes, mais qui ressugissent, en entendant celà,  un homme,  au prétexte qu'il est artiste, serait parfaitement en droit, "moralement", y compris sans tenir compte de quelqu'agression sexuelle, ou viol de faire subir tout, et surtout n'importe quoi, au seul pretexte, que la demarche artistique, le justifierait....

      Comment vous dire, la profondeur du malaise qui est le mien,  en écrivant ces lignes.

      Putain de merde, des coups sur la gueule, depuis 20 ans, j'en ai pris, et  j'en prends encore, pas plus tard que ce matin, et le peu qui transparaisse sur internet, quand je n'ai pas le choix.... Mais alors, celui là, je dois avouer que je ne l'avais vraiment pas encore vu venir....

     Alors, en fait, je me pose une question exitentielle, comment se fait il, qu'encore, aucun artiste ne se soit senti, encore assez couillu, pour enregistrer les cris d'une femme qui se fait violer, AVEC CERTIFICAT D'AUTHENTICITE, tant qu'à faire, au seul pretexte, dites moi, qu'il veut incorporer, le semple, dans sa composition musicale...

     Et pendant qu'on y est, comment se fait il, que personne encore,  n'ait eu le courage, d'organiser des viols, en live et SUR SCENE....

     Ha, oui, là, je vais loin, tres loin, non ?

     Vous ne trouvez pas ?... Comment, vous dire... Je sais plus quoi vous dire, vraiment désolée, mais là, je sais plus quoi dire.

    11 Mars 2020.

       Petite précision, si Nagui a été bien maladroit, hier soir, en revelant, cette "anecdote", qui pour moi, est plus que celà, ça n'est que pour jouer un bien vilain rôle,  qu'on lui a demandé de jouer, dans le seul et unique but  que je rebondisse dessus, et pas parce qu'il cautionne un tel comportement de la part d'un artiste, quelqu'en soit la raison.

     D'ailleurs, la preuve, ce matin, c'est André Manoukian, qui s'y est collé, sur France Inter, au sujet de Thomas Dutronc, sur un autre sujet, je vais y venir.

     Sinon, au sujet des violences policières, qu'on a pu observer, lors d'une manifestation, à Paris,  dimanche, journée des droit des femmes.

     Il s'agit, aujourd'hui, de remettre en cause, la place du préfet Lallemand,  qui est visiblement, sur le plan de la sécurité, bien loin, d'être un berger.

     Qu'il prenne son rôle tellement à coeur, qu'il  se croit autorisé, à passer les bornes, pour satisfaire ses instincts sadiques, ne fait aucun doute.

     Sans vouloir faire de discrimination faciale, parce  que "c'est pas mon genre",  je préfèrerai croiser bien des "profils de face", comme dit Souchon,  plutôt que le sien, dans une rue sombre. (tiens, l'humour, revient !).

     Mais au delà d'adopter, une dénonciation indigne de ma personne,  le délit de facies, je pense à tous ces masculinistes, en mal, de peaufiner leurs arguments....

     Version "et bien dites donc, les grognasses, on demande comme ça, depuis des années, l'égalité hommes femmes, mais des qu'il s'agit de manifester, on voudrait avoir un traitement de faveur, au seul pretexte, qu'on a pas des c..... mais des ovaires, ha, et biens, il est beau le féminisme, féminisme de merde, oui"....

     Vous avez vu, comme je fais bien le masculiniste de base....

     Au fait, j'ai une grande nouvelle à vous annoncer, j'envisage d'acheter une tondeuse à gazon, sur batterie...

     C'est pour mieux couper l'herbe sous le pied, à certains....

     Alors, là, maintenant, ma réponse...

     Et dis donc, "Trouduc"....  Juste un détail. Si lors, d'une manifestation, il y a de la casse... Les flics, foutent le grappin, sur une centaine de casseurs... Tu sais quoi ? A 99% ce sont des hommes !

     Et oui, mon gros ! Désolée, hein, ma tondeuse, n'est pas encore achetée,  ni même commandée, qu'elle fonctionne deja,  il m'est même avis, qu'elle va être efficace, pour bien d'autres encore....

     Et puis nous, les femmes, que vous aimeriez tant réduire, à de pauvres petites créatures, faibles, et dépendantes de votre braquemar, sommes parfaitement capables de tenir debout,  et de relever bien des défits,  qui vous semblent inaccessibles, dont celui, éventuellement de manifester,  sans rien casser, et qu'à ce titre,   Lallemand, s'en va voir son gourdin, passer un bien mauvais quart d'heure.

    Lire la suite

  • Clères d'été.

    http://www.parcdecleres.net/fr/festival-cleres-dete/

    "They are just like us".

      Le titre est provisoire,  parce qui'l s'agit d'une émission des USA, dont les droits ont été rachetés par France Télévision, et je pense que le titre français, n'est pas encore décidé, ou en tout cas, n'est pas encore révélé.

      J’ai découvert cette émission, dans le public, il y a quelques semaines.

      J’ai passé un excellent moment. J’ai appris beaucoup de choses sur le sujet, mais à m grande surprise, j’ai remarqué que j’en connaissais sur le sujet, plus que je ne le soupçonnais.

      L’idée d’encadrer le candidat, de deux célébrités, ce qui se produit de plus en plus, dans différents jeux, est un bon concept. Parce que ça permet au candidat, pour peu qu’il ait assez de personnalité d’y jouer un rôle suffisamment fort, pour tenir sa place, sans être écrasé, par les deux célébrités, ce qui sous entend bien sûr, que ces dernières ne l’écrasent pas…

      Mais enfin, là, il n’ya pas besoin de sortir de la cuisse de Jupiter, pour savoir que certaines célébrités, seraient incapables de jouer ce rôle, juste parce que ILS N’AIMENT PAS LES GENS.

      Non, je ne citerai personne, et d’ailleurs, aucun nom particulier ne me vient spontanément.

      Mais enfin, les ronchonchons, existent dan toutes les couches sociales, alors, je ne vois pas pourquoi, chez les VIPIPI, ça n’existerait pas.

      Enfin, moi, je cautionne entièrement cette émission, parce que la faune sauvage, se trouve partout, dans le monde, hyper menacée, tout le monde en est conscient, de plus en plus de personnes, responsables, veillent à consommer, le plus possible de façon responsable, vis-à-vis de la biodiversité, de la flore et donc, par conséquent, de la faune, tout autant, et si les zoos ne désemplissent pas, on assiste, par différents, points, sur le plan sociologique, à certaines dérives, qui démontrent, à quel point, quoi, que l’on dise, la prise de conscience, est bel et bien réelle.

      Aujourd’hui, nous vivons un paroxysme absolument incroyable, devant un bébé panda, au zoo de Beauval (zoo, que j’adore, soit dit en passant, et alors, que je comprends mieux que personne, l’enjeux économique, pour la survie du zoo…. Alors, que politiquement, à l’échelon mondial, on assiste à la destruction, inexorable, de quantité de forêts, par l’intermédiaire des incendies, sans précédent, et donc, de la flore et de a faune, qui y vit, alors, que jamais, on ait assisté à des flux migratoires, de façon aussi massive, dont un fort pourcentage, de façon indirecte, sont liées aussi, au réchauffement climatique….

      Et pendant ce temps là, des riches, paient à prix d’or, des vacances en Afrique, pour des safaris photos….. Ce tourisme là, étant devenu un enjeu économique, absolument vital, pour les pays concernés…..

      Pendant ce temps là, on offre des choupachoups surgelés, aux animaux d’Afrique, dans nos zoo, pour les aider à supporter les vagues de chaleur à répétition.

      Mais je précise ma pensée….

      Je ne suis pas en train de prétendre, comme choisissent de le faire certains, de condamner, les principes même des zoos, surtout pas…

      Bien au contraire, puisque c’est un des moyens, de sauver certaines espèces….

      Non, je repense simplement, à la chanson, de Bénabar, « le zoo de Vincennes », liée à une lettre que j’avais écrite, à Thomas Fersen, il y a bien longtemps, où je me posais la question, de déterminer, si un jour, des africains, viendraient, ici, chez nous, pour observer, dans des cages, peut être, nos moineaux communs, nos écureuil, nos biches ou nos chevreuils….

      Mais je n’avais pas anticipé, c’est vrai, que ce tourisme là, aurait pour conséquence, que nous occidentaux, irions, sur le sol africain, enfermés dans des ages de verres, ou des grilles, pour nous protéger des animaux, qui eux, là bas, en théorie, sont chez eux….

      J’espère au moins, que les gardes en question, ont pensé à distribuer des corn flakes, aux girafes, assises sur leurs séants, regardant, les touristes passer dans leurs jeeps,….

      Avec un peu de chance, vous allez bientôt voir certaines, d’entre elles (je kif, les girafes), qui sous peu, auront pris un forfait, chez « orange amère », à moins que ça ne soit orange Ho, Mère, qui filmeront elles même les touristes en question, et que ces derniers se s retrouveront sur youtube, et les girafons, qui se foutront de leur gueule…..

      Encore une fois, je ne veux blesser personne, et je comprends, qu’on puisse satisfaire ces envies, que ce soit ces safaris photo, ou que ce soit ces visites de zoo…..

      Mais d’avoir vu, le coup du gâteau n d’anniversaire, là, pour le panda de mes couilles, là, alors, qu’aujourd’hui, dans n’importe quel pays d’Europe, on fait des simagrées, version Alzheimer, relativement à l’histoire de l’Europe, pour justifier un racisme d’un autre âge, alors, qu’on va se ruer sur des safaris, en Afrique, pour observer en faisant quasiment son signe de croix, en appeler, au créateur de mes deux, et qu’on fête l’anniversaire d’un panda de merde, qui soit dit en passant, n’est même plus menacé de disparition, je crois qu’on arrive là, à une forme de paroxysme, qui me sort par les yeux, et qui ne fait, que m’inciter à hurler…..

      Juste pour info, la petite, qui s’appelle MERCY, là, et qui dont la naissance, a inspiré, la chanson, de l’eurovision, cette petite, là, dont nous, on vous parle quelquefois, sa situation, à elle, n’est toujours, pas résolue, et sa mère, et elle, sont toujours, dans un camp, en Italie….

      Alors, on fête, l’anniversaire, à ce panda, là, mais « Mercy », on en fait, quoi, dite moi ?

      Est-ce qu’il va falloir, elle et sa mère, la foutre en cage, aussi, et lui lancer des cacahuètes , pour qu’enfin, on daigne, putain de bordel de merde, à prendre son cas, en considération ?

      Bon, tout ça, pour reconnaitre que l’émission, là, dont il est question, et qui émane des USA, et vient d’être adaptée, pour France télévision, j’ai trouvé ça vraiment bien, justement, parce qu’elle répond donc, à une vraie demande, des citoyens, qui s’intéressent véritablement, au monde animal….

      C’est ludique, c’est marrant…. Le seul truc à corriger, en fait, c’est la fin, quand j l’equipe qui perd, accomplit son gage, ça manque vraiment de conviction.

      Il faudrait, à la limite, qu’ils soient contents de perdre, pour avoir la chance, de ses déguiser, et qu’ils arrivent sur la scène, avec une petite choré, enfin, qu’ils y croient, quoi…. Sinon, pur tout le reste, vraiment, je n’ai absolument rien, de négatif à redire.

      Je signale d’autre part, qu’il arrive assez souvent, que j’assiste à des premières d’émissions, enregistrées, et que quelquefois, ça soit assez laborieux à finaliser. Et si je suis plutôt mal placée, en temps que critique, pour la ramener sur le sujet, (et pour cause), j’estime que d’avoir vu, que ça n’était pas le cas pour cette émission, m’incite à penser, que la cause celle des animaux, semble porter l’équipe, au point que justement, ça semblait relativement clair, et limpide.

      Et ça, moi, ça m’a fait du bien, de le percevoir.

      Bon, sinon, pour information, tout prés de chez moi, au zoo de Cleres, nous avons, le week end qui arrive, notre premier festival, « Cleres d’été ».

      Nous, on ne se la pète pas avec un gros pada, noir et blanc, qui focalise toute l’attention, non, nous, on en a un roux… Super mignon, et qui mérite au moins, autant d’attention, que l’autre couillon, noir et blanc, qui ne fait que de bouffer du bambou, alors, que Philippe Laville avait chanté, « il tape sur des bambous, et c’est numéro 1…

      Et bien, moi, je di qu’après tout, il vaut mieux taper sur des bambous, que de taper sur sa femme ou sur ses gosses.

    http://www.parcdecleres.net/fr/festival-cleres-dete/

     


    Read more at http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/cause-animale/they-are-just-like-us.html#e8ld1guoim8buLHq.99

    Lire la suite

  • Que la chanson ? Vraiment ? ha mais non, mais ça déborde......

       Et pourquoi pas, Thomas Fersen, avec sa tête de cochon ?

       Hein, "dites moi oui, dite moi" (excusez moi, je suis retombée bêtement, ces jours derniers, sur mes classiques, dont l'inevittable, Michel Jonaz, et il me faut donc assumer),

    "Qu'elle est partie pour un autre moi, oui, qu'elle est partie pour un autre que moi, mais, pas, à cause de moi, dite moi ça diteeeeeeee, moi çaaaaaaaa....)

       Pourquoi il a donc ainsi, posé pour Mondino,  à l'occasion de la sortie de son disque "pièce montée des grands jours", hein, à votre avis ?

       Et pourquoi, donc, ici ?

       Et bien parce qu'il y a quelques jours, ma maman et moi discutions cochonailles, figurez vous, sur la technique, quand on achète une demi tête de cochon...

       Et si celui là n'a pas pour l'occasion, comme dans le film, "la traversée de Paris", traversé la capitale,  enfermé dans deux valises, avec les toutous à sa mémère, qui sentait les chapelets de saucisses,  il n'en reste pas moins que je sais cuisiner la tête de cochon comme personne, et qu'on se trouve, ma mère et moi, sur le sujet, avec un dilemne qui, vous allez pouvoir le constater, et compte tenu du phénomène, "balancetonporc", parfaitement interpellant.

       En effet, traditionnellement, quand vous cuisinez une tête de cochon pour fabriquer le fromage de tête, vous devez la faire cuire, donc, en l'immergeant entièrement dans un bouillon, auquel vous rajoutez des legumes, carottes, poireaux, éventuellement, et thym et lauriers.

      Ors, en théorie, il est fondamental de sectionner en deux, sur le longueur, la tête de porc, vous partez du grouin, vers le derrière de la tête,  de telle sorte, que de profil, vous avez le sentiment, qu'elle soit entière...Comme sur le pochette, regardez.

      Vous me suivez toujours, là ?

      BON.

      Et compte tenu du fait de l'industrialisation de l'abattage et de découpe des animaux destinés à l'alimentation, certaines des méthodes traditionnelles de découpe,  ne sont plus  usitées.

      Certes, j'entends bien que dans beaucoup de cas, je suppose, et au delà les methodes d'abattage, la mise au point, de certaines techiniques, soient mieux adaptées.

       Mais il est des cas, aussi, et pour être franche, HELAS, comme le disait si justement, Benoit Hamon, à "On Est Pas Couché", samedi soir, les bonnes vielles méthodes, "tradichionnelles",  ce qui n'a rien  à voir avec donald trump,  et son mepris de l'Afrique, s'avèrent infiniment plus favorables, alors, qu'on les a oubliées....

      Je m'en explique.

       En théorie, on doit sectionner la tête du dit cochon, avec un outil, dont je ne me souviens pas le nom, mais qui ressemble à une énorme cerpe,  sur laquelle on tape, avec un maillet, ou un marteau....

       Un peu, pour ceux, dont je fais partie, qui savent occasionnellement, entre deux vernissages, éclater du bois, avec ce qu'on appelle "un coin", sur un bille de bois, par exemple, et un maillet.....

     Ors, cette méthode est abandonnée par les abattoirs.

      En quoi, est ce un problème ?

      Et bien une fois que la tête de cochon, "abattue de façon industrielle",  est cuite, on retire, méticuleursement, tous les os du bouillon.

      Ne reste, alors, que tout le reste, c'est à dire, la chair.... Et les legumes.

      Avec la technique ancienne, le fait de retirer tous les os, se fait en un "tournemain".... "C'est'y, votre temps ?" Heu, "c'est t'y français", ça, je ne sais pas, mais chez moi, ça se dit.

      BREF.....

      Ensuite, vous récupérez toute la viande, vous la passez  au hachoir à pâté,  vous mélangez bien,  pour que ce soit homogène avec les légumes, qui sont aussi hachés... Vous rectifiez l'assaisonnement,  et pour que ce soit encore meilleurs, vous repasser votre terrine au four, pour qu'elle dore un peu, et que le bouillon, avec lequel vous avez recouvert l'ensemble, se soit un peu évaporé.  Ca forme en surv face, une petite croûte croustillante, juste delicieuse.

     ORS....

      Si jamais, "saperlipopette",  votre tête de cochon, a été sciée, (ce qui fait bien scier, en rapport avec la "tradichion", et au détriment, de la méthode "tradichionnelle", et bien une fois que vous avez retiré les os de la gamelle, quand votre tête de cochon était cuite, vous vous retrouvez inmanquablement, avec de minuscules petits morceaux d'os, un peu comme de grosses aiguilles, qui peuvent alors, être dangereux, et qu'il est imposible, quasiment, de pouvoir retirer de l'ensemble de l'appareil....

      Ors, ce gros inconvénient, ne peut se produire, si la tête de cochon, a été coupée en deux, avec la méthode "tradichionnelle".

      Alors, à la question, "pourquoi, la tête de cochon, sur les genoux de Thomas Fersen" la réponse réside dans le fait que la tête de cochon, enfin, jusqu'à maintenant, considérant que sous l'effet de cet article, qui va, je n'en doute pas un seul instant, avoir pour effet, d'une part, de booster l'industrie charcutière, au point d'officialiser son entrée au patrimoine immateriel de l'UNESCO, tout en faisant flamber le cours de la tête de cochon, lui même boosté par l'effet, "balancetonporc".....

      Une des parties du cochon la moins chère, disais je...

      Et alors ?

      ET ALORS... BIP BIP.... Zorro est arrivééééééééé, sans s'presser, ééééééé.

      Zorro etait le nom, du sanglier chez mes parents, OK ?

      J'en ai perdu combien, en route, là ?

       Il y a quelques années, j'avais trouvé un jeu de mot merveilleux, qui était, que l'ART CONTEMPORAIN, ne devait à aucun pris, être confondu, ou considéré, comme de l'ART COMPTANT POUR RIEN.....

       Et le premier, qui me le fauche, celui là..... D'où le rapport avec le prix de la tête de cochon, voyez vous ?

      Bon, la prochaine fois, mais seulement si vous êtes sages, je vous raconterai, pourquoi, georges tron, deteste absolument le pelerinage de Saint Jacques de Compostelle,  rapport avec saint Jean Pied de Porc !

    http://mbarouen.fr//fr/expositions/la-ronde-votre-rdv-d-art-contemporain

    Le 9 Fevrier 2018.

     Hier, je redigeais un article, au sujet de Vincent Lindon, qui etait pssé, sur France inter, le matin, et qui avait parlé du rôle de l'artiste, dans le monde, où il vit.

     Vous pouvez revoir cet article, en suivant ce lien :

    http://nielaubinfrancoisecalligraphie.e-monsite.com/blog/culture/quel-est-le-role-d-un-artiste-dans-la-societe-dans-laquelle-il-vit.html

    Lire la suite

  • "Un des derniers grands de la chanson qui disparaît"....

       Pour commencer, je dépose ici, le travail que j'ai posé sur l'autre site, au sujet de la mort de France Gall.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/trois-ans-apres-charlie-hebdo-et-france-gall-qui-disparait.html

       Depuis fort longtemps, je le précise, j'ai cette expression "dans le pif", comme on dit,  parce que cette formule, était utiliée toujours, par les journalistes, ou les critiques, des qu'un chanteur, cassait sa pipe, et bien au delà, du cas de Brassens, on entendait cette phrase lapidaire, qui renvoyait en quelque sorte, tous ceux qui avaient eu le malheur, de ne pas être trapassés encore,  au rang de chanteur... "pas si grand que ça".

       Je sais, certains me diront, qu'ils faisaient référence, à l'époque, au trio de choc, que furent, Brel, Brassens, ou Ferré.

      Sans avoir pour ambition, de ternir leurs mémoires, je rappelle  "juste", qu'un chanteur, jusqu'à preuve du contraire, fait pipi et caca chaque matin, comme n'importe quel trou du cul, et simple mortel, depuis le début de l'Humanité, et que le fait, d'avoir enfin réussi à percer,  à leur époque, grâce à leur talent,  ça ne fait aucun doute,  ne doit jamais faire oublier, que parallèlement à eux, bien avant, pendant et bien apres eux,  se sont succedé, des quantités incroyables d'artistes, qui pour bien des raisons, trop precurseurs, quelquefois, ou avec un style "non conformes aux desideratas des producteurs", alors, qu'ils avaient eux aussi un talent incontestable, n'ont jamais été reconnus, ou n'ont jamais eu la chance avec eux, et bénéficié de la reconnaissance, à laquelle pourtant, ils auraient bien pu prétendre.

      Enfin, BREF, à chaque fois, que l'un avalait son bulletin de naissance, ET TOC, on y avait droit.

      J'ai poussé un jour, un bon coup de gueule,  auprès de Thomas, il y a bien des années sur le sujet, et depuis, "ma Foi",  on n'entend plus cette expression, aussi malheureuse que maladroite.

      La verité, reside dan le fait, que la grandeur d'un artiste,  quelque soit sa specialité, et pas uniquement, dans le domaine de la chanson,  est sujet à debats, pour le moins discuttables, puisque par definition, les critères qui le détermineraient, presentent un arc en ciel de diverses hypothèses, aupres des quelles, les plus belles aurores boreales, feraient grise mine.

      C'est un peu comme si vous emandiez à Hanouna, quels sont les critèrses pour être un bon animateur télé, et que vous posiez cette mêm question, sur France Culture...Ou bien au contable, de la maison de production, quand il s'agit de chanson.

      A moins que le seul verifiable autant d  que veritable critère, n'ait jamais été que de mesurer, la toise, ce qui expliquerait la raison profonde, pour laquelle Charles Aznavour, n'a pas franchement encore envie de trepasser...

      Voilà, enfin, un critère digne, de definir, ce que serait un grand chanteur, un sort, le metre ruban,  a f  defaut d'en conffectionner un cocarde, et on decide que...

      Non, décidément, employer l'expression, "un grand chanteur",   Mort ou Vif,   selon l'état de vivacité, une fois que vous avez reussi à l'attraper, avec votre filet à papillons, rien à faire, c'est vraiment parler pour ne rien dire.

     En cours de rédaction.

    Lire la suite

  • EUROVISION.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/europe/eurovision-2017.html

     Pour le forum, c'est ici:http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/forum/concours-eurovision-et-autres-concours/

     Pour ceux qui souhaitent assiter aux derniers enregistrements, qui auront lieux les semaines à venir, à Lisbonne, c'est ici:

    https://rocket-ticket.com/gb/concerts-tickets/eurovision-contest-2018-in-lisbon-951.html?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_position=1t1&gclid=EAIaIQobChMI_Mzn_o6t2AIVyLvtCh3WXwAbEAAYASAAEgLwT_D_BwE

    https://www.viagogo.fr/Billets-de-concert/Pop-Rock/Eurovision-Song-Contest-Billets?AffiliateID=49&adposition=1t2&PCID=PSFRGOOCONEUROV911A6B7D29-000000&AdID=242486871590&MetroRegionID=&psc=&psc=&ps=&ps=&ps_p=0&ps_c=1000089770&ps_ag=51197663964&ps_tg=kwd-355447968627&ps_ad=242486871590&ps_adp=1t2&ps_fi=&ps_fi=&ps_li=&ps_li=&ps_lp=9056633&ps_n=g&ps_d=c&gclid=EAIaIQobChMI_Mzn_o6t2AIVyLvtCh3WXwAbEAAYAiAAEgKAJPD_BwE

    http://www.programme-tv.net/news/evenement/eurovision-2017/167715-eurovision-2018-participants-selection-francaise-billets-toutes-les-infos-sur-la-prochaine-edition-du-concours/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Concours_Eurovision_de_la_chanson_2018

    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/destination-eurovision-le-13-janvier-sur-france-2_bb9c089a-ea54-11e7-bbd8-960923e293cf/

    https://eurovision.tv/tickets

     L'eurovision, au quotidien.

       Certais pays, dont on parle moins dans les journeaux télévisés,  saisissent cette opportunités, pour faire parler d'eux, et ils auraient bien tort de s'en priver.

       Vous pouvez retrouver certains articles, dans un site qui semble être consacré à cet objectif particulier, chose que je trouve parfaitement salutaire. 

    https://eurovision-quotidien.com/category/eurovision-2018/

    http://www.lepoint.fr/video/destination-eurovision-2018-le-jury-devoile-11-12-2017-2178797_738.php

       Hier soir, 20 janvier 2018 avait lieu la seconde demi finale, pour déterminer le ou la candidate française.

       Pour revoir cette émission, vous pouvez suivre ce lien.

    https://www.france.tv/france-2/eurovision/381697-2e-partie.html

       Pour ceux, qui peuvent revoir en replay, sur la télévision, je vous le recommande, pour jouir d'une mailleure qualité d'image.

       Pour ce qui me concerne, j'avais deja vu, la semaine précédante, la première partie, et je dois avouer que j'ai été bluffée, par la qualité des chanteurs et des chanteuses.

       Bluffée, parce qu'ils respectaient, dans leur style, tout ce que je défends depuis bien des années, en temps que directeur artistique, c'est à dire, beaucoup d'acoustique et une vision minimaliste  de la prestation, c'est à dire, sans rajouts inutiles, d'arrangement lourds, outranciers, souvent artificiels, et (ou), synthétiques, et généralement superflus.

       Je veux juste dire, que quand une chanson est bonne, il n'est pas necessaire d'en faire des caisses, côté arrangement, comme un très bon tableau, se contente parfaitement d'un cadre, le plus sobre qui soit, ou qu'une femme qui souhaite s'habiller, de façon valorisante, si elle s'aime assez, et souhaite qu'on la remarque, n'a pas besoin de porter des vêtements, qui détourneraient le regard de l'essentiel, c'est à dire, elle même.

       Ne dit on pas, en effet, qu'une bonne chanson doit être capable de se contenter d'un simple voix qui sonne juste, sincère, et une guitare, ou un piano ?

       Enfin, la formule, "guitare voix", quoi, c'est à dire, juste l'essentiel, au sens, intrinsec du mot.

      Tout dans l'efficacité, je ne dirai pas que tout le reste est littérature, parce que ça serait insultant, pour la mère quasiment, de tous les autres Arts... Tiens, c'est vrai que cette expression, est bien curieuse, si l'on y réfléchit bien !

      Je crois que je viens de lever un loup.... Pourvu, qu'il ait mangé à sa faim, que j'ai la vie sauve.

      Je sais bien que sainte Austreberthe aurait dompté un loup, selon la légende, mais enfin.....

     https://caroline1970.wordpress.com/2009/08/07/sainte-austreberthe-et-la-legende-du-loup/

      Il n'y a guère que ce qui concerne le loup, qui relève de la légende, car nulle part, dans aucun récit, qui raconte l'histoire de la sainte, ce fait n'a été relevé.

     Alors, pour ceux qui ne saisissent pas encore très bien, ce que je véhicule, en temps que directeur artistique, voilà, je crois que je viens de faire mon autoportrait, au delà de vos espérances....

    En cours de redaction.

     

    Lire la suite

  • Un acte sacré, je dirai même divin.....

        Le secret de l’inspiration, je crois que j'en connais pas mal sur le sujet, réside dans le fait, que comme l'Amour, l’Amitié, ou quelque forme d'attachement, dont il soit question, il s'agit d'être suffisamment bienveillant, vis à vis de soit même, pour parvenir à retrouver une forme de perméabilité à notre environnement, au sens le plus large possible.

       Donc sa vie personnelle, qui est la première source d'inspiration, le plus souvent, mais aussi, les sujets de société, et donc, aussi, pourquoi pas, la politique, puisque "tout est politique".

       Le second aspect réside dans le fait, d'avoir conscience qu'un artiste, quelqu'il soit, ou quelle qu'elle soit, existe au delà du processus artistique, et c'est bien là, que se trouve la veritable bouée de sauvetage, quand le manque d'inspiration, fait jour.

     

     La Vie, quoi.....

       Avec ce qu'elle comporte de plus ordinaire, comme d'aller chercher ses enfants à l'école, et se dire, d'un air pensif, ou pensive, "qu'est ce qu'on va manger ce midi" ?

    Lire la suite

  • Forum de Chansons Françoise devient FCFCT.

      Forum de Chanson Françoise et Chanson à Textes.

    C'est un reflexion que j'avais faite à Thomas, il y a bien longtemps.

      On parle toujours de chanson française, mais on oublie simplement de préciser, ou de parler plus simplement, enfin, d'évoquer le fait que dans n'importe quelle autre langue, la chanson peut revêtir, les mêmes caractéritiques,  aussi basiques, et je dirai même "radicales", au sens essentielles,  de l'expression la plus populaire au sens noble du mot.

       En écoutant Charline et sa bande, tout à l'heure,  dans "c'est Jupiter", je me suis vue vertement rappelée à l'ordre sur le sujet, par quelques exemples, qui ne sont pas sans secouer le cocotier nationaliste des identitaires, en évoquant qu'il n'y ait pas à y a voir de curseur de valeurs quand aux langues qui sont parlées,  que ce soit en paroles, ou en chansons, et que des l'instant, qu'eles,ne sont imposées à personne, DE FACON RADICALE, comme en milieu scolaire, nous avons tout à gagner, à les voir chantées.

    https://www.franceinter.fr/emissions/par-jupiter

       Certes, certains penseront que ma démarche est pour le moin ambitieuse, ce que je ne saurai contredire.... Mais la verité réside dans le fat, que je me contrefiche, de ce que les autres en pensent, pourvu que moi, j'y trouve mon compte.

       Certes, on pourra me retorquer, qu'une chanson dans une langue autre que la notre, nous est incompréhensible, si l'on ne maitrise pas la langue ce qui est vrai.

       Les logiciels de traduction et les traducteurs sont bien là, pour quelque chose.

       S'il existe une versionfrancophone, elle peut aussi, être chantée dans la langue de Molière.

        Sinon, la traduction du texte, sur le côté, comme le font les catholiques, quand on chante à la messe en latin et qu'on a le français sur le côté, est un bon moyen  de comprendre ce que l'on chante.

       Sauf, qu'il suffit qu'une seule personne sur cette terre, soit touché ou ému par une chanson, pour justifier le fait qu'elle existe, et pour le reste...

     "Temps pis pour vos  FES, qui ont fait de ce qu'elles ont pu".

    Lire la suite

×