imagination

  • Confinement, "école à la maison".

     Depuis le confinement qui est imposé, par la crise sanitaire, l'ensemble des enfants et des etudiants, ont l'obligation, de travailler à la maison.

     Un certain nombre d'émissions de télévision et de radio, ont abordé ce sujet, et continuent et continueront de l'aborder, aussi longtemps que ça sera nécessaire.

     Parmis ceux ci,  et notamment, conformément aux observations, qui ont té faites en Chine, au début de la pandémie en Chine, et afin de suprimer, l'énorme inconvénient que représente la fracture numérique, le gouvernement, par l'intermdiaire de France Télévision, à partir de lundi a mis sur pied, sur france 4, des programmes qui pallieront, je l'espère, les carances observées.

     "la maison Lumni",  c'est son nom.

    https://www.lumni.fr/

     Sur France Inter aussi, différents programmes sont proposés, pour parvenir à soutenir les parents, dans ce délicat challenge, qu'ils doivent relever.

    https://www.franceinter.fr/emissions/barbatrucs/barbatrucs-23-mars-2020

     

    Lire la suite

  • Covid 19, l’éclairage politique.

    Agnes Buzin, covid-19, mais qu'est ce que c'est que ce buz, binz ?

    Un collectif de soignants saisit la Cour de justice de la République contre Buzyn et Philippe.

    https://www.bfmtv.com/politique/coronavirus-un-collectif-de-soignants-saisit-la-cour-de-justice-de-la-republique-contre-buzyn-et-philippe-1878157.html?fbclid=IwAR2fUL9o9utmB83LbHeeuipTkndHhVoBiQ_LKOwP3NYiTGnyyncmyzkM17Y

    Mon point de vue.

    Attention, selon ses dires, elle a donné l'alerte, et comme elle n'a pas été écoutée, elle n'était plus en mesure d'agir en ce sens. Mais je comprends.

    23 Mars 2020.

     Depuis environ une semine, à intervalles reguliers, j'alterne, entre ma generaliste, et tentatives, pour consulter un medecin, sur internet, IMPOSSIBLE....

     Il ne s'agit, effectvivement, "que", du renouvellement, d'une ordnnance, pour a voir de nouveau bas de contention, ainsi qu'une ordonnance, pour tenter de moins souffrir, de mon eczema,   une creme appelée, NERISONE...

     J'ai entendu, ce matin, et ce midi, aux infos, que  certazins patients, atteints par le virus, arrivaient trop tard en hospitalisation, mais si la medecine de "de ville", qu'elle soit consultable sur internet, ou qu'elle le soit, en ville, n'est pas joignable, alors, on ne peut âs reprocher aux patients, de ne pas a voir fait le necessaire...

      Pour une simple ordnnace, de renouvellement, ainsi qu'une autre, pour un cortocoïde leger, j'aimerai qu'on m'explique,  pour quelle raison, on m'interdit, de consulter, sur internet, le code, etant donné comme perimé, alors, que je viens tout juste de le recevoir ?

    https://www.medecindirect.fr/  ??????

    20h, j'ai enfin, pu me connecter, je viens d'envoyer, la copie de ma carte d'identité,  ils la verifient, dans un delai, de 12H.

     J'avais, depuis plusieurs mois, deja, rempli, mon dossier medical, sommerement.

      Impossible de télécharger la carte d'identité, en avance, je suppose,  parce que ça pourrait, être usurpé, par quelqu'un  d'autre, peut être ?

       Je ne sais pas, je vous tiendrai au courant demain. Il est bien précisé, que ça n'est pas un numéro d'urgence, surtout, mais si ça peut désengorger les cabinets médicaux de ville, moi, je dis que ça peut être valable. 

    Lire la suite

  • Spiritualité.

     Le mot spiritulité, me semble, le plus susceptible d'une part, de menager, toutes les sensibilités, mais aussi, toutes les croyances, et toutes les religions.

     Et croyez moi, sur ce point, "pas de quartier", je ne vous ferai aucun cadeau.

     Alors, que le protestantisme, souffre, de voir leur image ternie, à travers le monde, par le travail de sape, des evangelistes, et notamment, de leurs manipulations, vis à vis du nationalisme, partout dans le monde, ceux qui sont frequenttables, pour rectifier le tir...

     Bon courage, mesdames et messieurs.

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/

    https://www.france.tv/france-2/presence-protestante/

     

    Lire la suite

  • La démocratie, n'est pas un costume d’opérette, mais une matière noble, dont chaque citoyen, est en droit de revendiquer, d'en être le sculpteur.

     

    J'avais pour habitude, depuis toutes ces années, pour parler de la Démocratie fourvoyée, d'utiliser un mot, dont je ne suis pas l'auteure, qui est DEMOCRATURE....

     C'est à dire, une apparence de démocratie, là, où pendant le mandat en cours, on prend soin de museler, de torturer, ou de faire abattre, le moindre opposant politique, y compris, par intermediaire, sur  un sol etranger, qui ambitionnerait,  de representer, une opposition, qui serait credible, aux yeux, des citoyens, du pays concerné.

     Nous venons, dans le v faits, pas plus tard, qu'hier, d'en voir, à l'internationale, une resplendissante demonstration, par les manoeuvre de Vladimir Poutine,   qui a reussi à faire adopter, un amandement, qui l'eleve au rang de monarque, indetronable, pour peu que les "elections", à venir,  ne l'elise, sachant pertinament, que toute ambition, d'une eventuelle opposition, est savamment, depuis bien longtemps, tuée dans l'oeuf.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/vladimir-poutine/russie-vladimir-poutine-president-a-vie_3861997.html 

     Mais remettons donc, l'église au milieu du village, parce que n'en deplaise au monaque sibérien, la Russie, n'est ni le centre de l'Europe, et pas d'aventage, le centre du monde,  et ça n'est certes pas avec le sang qu'il a sur les mains, par amitéies interposé, avec le boucher de damas, qu'il risque de le devenir, et observons ce qui se passe, actuellement, au sujet du  coronavirus, qui bien plus intelligent, que le moindre nationaliste,  se moque, comme d'une guigne, de la notion, de frontière....

     Quand on pense, que ces couillons, là (couillonnes, ou peut dire ?), ambitionnaient, de contrer le coronavirus, en filtrant lespersonnes, aux frontières, alors, que la detection, de la temperature, n'est absolument fiables, on a peine à imaginer, que ces personnes, puissent, un jour, être aux responsabilités.

     Mais au delà, de celà,  quand on entend parler de Poutine, et de  sa megalomanie, qui releve, de la psychiatrie,  on est d'autant plus interpellé, sur sa lecture, du mot, DEMOCRATIE, que bizarrement, absolument rien ne filtre, sur la pandémie en Russie.... Et ça n'est certes pas, quelques pancartes, et quelques interviews montrés au journal de france 2, hier, disant, "oui, je pense que c'est pas bon, pour notre pays"...

      Certes, nous ne sommes pas dupes, sur le fait que la moindre opposition, toujours et encore, est bien tuée dans l'oeuf, au moment où je vous parle. 

     Sur France Inter,  ces jours derniers, il était question, precisement, de l'impact que la pandemie, aurait, sur notre démocratie,  justification de mon billet, ce matin. 

    https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-11-mars-2020

     Il faut aller chercher, les épisodes précédents, aussi.

     Mais au sujet de mon titre....

     Le thème, cette année du printemps des poètes, c'est le courage.

     Je recommande, à tout à chacun, d 'aller écouter et lire, les textes, dont certains, sont écrits spécialement pour cette occasion, et parlent d'actualité, d'aller y prendre part.

     A Pavilly, vous disposez des vitrines des magasins, qui vous les donnent à lire, et c'est l'occasion, de revenir sur certains classiques, qui détonnent, particulièrement, avec l'actualité, qu'il s'agisse des frictions, entre croyants, et non croyants, ou d'autres sujets.

       A sa voir, si le fait, d'assumer, de vivre, dans un pays democratique, est l'occasion, de se montrer courageux, en allant voter? dans notre pays, oui, c'est certains.

      Bien peu de choses, en vérité, comparativement, à une démocrature comme la Russie.

      Et ça n'est certes pas, la pandemie, qui risque de m'en faire douter. lavez vous les mains en rentrant, et puis voilà.

     Quand au fait, en dehors, de toute pandemie, de se demander, si voter, serait une forme de courage, quand on sait, que c'est à bulletin secret, c'est assez amusant, non ?

     Disons, que c'est un bon debut... le minimum syndical,  qu'on puisse demander, au co itoyen, je dirai...

     Le vote obligatoire ?

     Non, je touve ça, stupide, parce que quelqu'un, qui irait voter, en y etant, contraint, ne le ferait pas  avec son coeur.

     Moi, qui suis passionnée, par tout ce qu'on peut faire de ses mains, au prpre, comme au figuré, j'ai du mal, à comprendre, comment, on pourrait renoncer, au fait, de vouloi, precisement, être la sculpteur, de la democratie, dont je vous parle....

     Vous aimez gueuler, comme un putois, parce que vous n'êts pas satisfaits, de vos politiques ?

     Et bien allez voter, deja, et ensuite, ouvrez votre gueule, on vit, dans un pays, où on en a le droit, tout le monde, n'a pas cette chance alors saisissez vous en !

     14 Mars 2020....

      Alors que le coronavirus, met à mal la totalité de l'économie mondiale, et observant que la Chine, "berceau de l'épidemie",  quel honneur ! rallume les eclairages de ses usines, pour laisser croire, qu'elle tournent de nouveau, comme si rien ne s'etait passé, signifiant ainsi aux investisseurs de tous poils,  aux financiers,  ainsi qu'aux boursicotteurs, entre deux quintes de toux, que  "ça, yest, nous revoilà, on s'en est sorti"...

      Je tiens juste à leur rappeler, que personne jamais dans le monde, parce que la nouvelle a fait le tour de la planète, n'oubliera à quel point,  leur gouvernement "communiste", c'est drôle, ça, deja, non ?

      S'est montré méprisant, envers le héros national,  qui l'a payé de sa vie, ce pharmacien, qui avait tenté de donner l'alerte, et qui fût méprisé, en temps que lanceur d'alerte...

     Certes, le coronavirus est un coup dur pour tout le monde, mais pour  moi, c'est l'occasion rêvée justement, de remettre l'être humain, au premier plan des  préoccupations, et quand j'apprends, qu'ils instrumentalisent, le coronavirus, dans le seul et unique objectif d'écarter l'Italie, de ses homologues européens,  la seule formule, qui me vient, et qui pourrait parfaitement, d'appliquer aux évangelistes, qui aujourd'hui,   sur Youtube, proposent aux  américains, de poser leur main sur l'écran d'ordinateur, pour les guerrir du coronavirus, et un soutien  de donald trump, propose, un autre truc, du même accabit. Ces truands, devraient être pousuivis, et être mis en tôle, non, pas une amende, vous plaisantez , ils sont  petés de thunes !.

     La seule formule, qui me vient, c'est la suivante :

     CORONAVIRUS, le Diable vient faire son marché.

       Car c'est bien de celà, dont il est question.

       Aujourd'hui, alors que  le coronavirus s'étend effectivement, un peu partout dans le monde,  les seuls qui parviennent à limiter le fléau,  ne sauraient être autres, que ceux qui jouent la transparence.

       TRANSPARENCE, dis je.... Parce qu'il n'y a que la science et les chercheurs, qui sont dignes d'être suivis,  et tout ce qui est autre,  ne sont que des charlatans, dont la réputation, est à la hauteur des passeurs en mediterrannée,  aujourd'hui encore, ou ceux qui dénonçaient les juifs, pendant la seconde guerre mondiale....

     L'europe est loin d'être parfaite, c'est un fait, mais jusqu'à preuve du contraire, c'est encore, CHEZ NOUS EN EUROPE PUTAIN DE MERDE, de Démocratie, dont il est question, et pas de démocrature.

       Quel chinois, aujourd'hui, doué d'un certain talent, quelque soit le secteur, peut se venter de vivre dans un pays, où son initiative, son génie,  sa liberté de ton, sa liberté de penser, sa liberté de créer, peut se venter, d'y être respecté, sous ces différents angles ? AUCUN.

     AUCUN CHINOIS AUJOURD'HUI, ne peut prétendre une chose pareille....

     Alors, les chinois, désolée d'être aussi dure. 

     GO OUT EUROPE.... GO OUT EUROPE....GO OUT EUROPE....

     Vous voulez, qu'on parle solidarité ?

     Vraiment ?

     Imaginez, que vous mourriez de faim... C'est amusant, comme jeu, vous allez voir.

       Quelqu'un, qui passe, vous donne quelque chose à manger.

     Un autre passe,  vous donne encore plus à manger, mais trouve légitime d'assortir son don, de remarques plus que désoblogeantes,  vis à vis du premier,  instrumentalisant son don, dans le seul objectif de dyscréditer le premier, qui soit dit en passant, s'était peut être saigné aux quatre veines, pour vous acheter à manger...

     Lequel des deux, dites moi, alors, serait le plus vertueux ?

     Oui, je sais, je suis dure... Mais à situation exceptionnelle, traitement exceptionnel.... Ou se trouve la Chine, aujourd'hui, face à ce qui se passe, à Hong kong, tiens, par exemple ?

     Quel est le taux de mortalité, là bas ?

     Combien, sont donc touchés, par le coronavirus,  dans cette contrée, et quel rapport a dont, le président chinois,  vis à vis de leurs dirigeants, voilà, la question, que moi, je me pose. 

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/engagement-ou-pas-d-un-artiste-pour-telle-cause-ou-telle-autre/la-democratie-n-est-pas-un-costume-d-operette-mais-une-matiere-noble-dont-chaque-citoyen-est-en-droit-de-revendiquer-d-en-etre-le-sculpteur.html

     Aujourd'hui, 15 Mars 2020.

    Premier tour, de vote, pour les municipales.

     Deux chansons, pour vous mettre en condition, celle de remettre vos neurones en etat de fonctionnement, qui soit, digne, et recevable, si possible.

     Un petit détail, pour ceux, qui seraient tentés de voter, RN...

     Ce que j'ai prétendu, hier, au sujet d'un soutien de donald trump, qui est le mentor, donc, un exemple, pour marine le pen, et sa bande, le détail, m'est revenu ce matin, au réveil, comme quoi, la nuit porte conseil.

     Il s'agit de la vente d'un dentifrice !

     Il  faisait la pub, ces jours derniers, d'un dentifrice qui protégeait, contre le coronavirus...  Et pas au conditionnel, s'il vous plait? c'est vous dire, à quel point, l'impunité, chez eux, est monnaie courante.

     Voilà, qui se cache derriere tous les soutiens de donald trump, et de  tous ceux qui les suivent. Il est donc bien question de yennes,  et de rien de plus.

     Comme vous pouvez le constater, on est là alors exactement aux antipodes de l'exemplarité en politique.

    Lire la suite

  • Religions, entre acceptation, adhésion, et rejet.

     Depuis pas mal d'années maintenant, je mets mon grain de sel, dans ce domaine....

     Comme tout à chacun, d'ailleurs, est parfaitement en droit de se le permettre, pour peu qu'il ait simplement un blog, ou un endroit pour se le permettre.

     Ma demarche tend à apporter un éclairage, depuis toutes ces années, non pas sur telle ou telle religion, (y compris, celle que l'on m'a imposée depuis mon baptême), mais plutôt, selon une approche, que je qualifierai de philosophique,  à connotation "abordable", intellectuellement.

     Car s'il est un aventage certain, que je puis apporter à mon prochain, c'est bien celui là...

     Je n'ai que le brevet des collèges, et s'il peut arriver que mon discours, sur certains points, soit un peu difficile, ça ne risque pas d'être par la complexité de mon vocabulaire....

     Pourquoi une apporoche philosophique ?

     Parce que la philo est parfaitement abordable, par tout à chacun, que beaucoup s'en croient incapables, là, où en réalité, elle est d'un énorme secours, pour peu que d'habiles vulgarisateurs, nous aident, à y voir plus clair.. "Autodidacte en tout et specialiste en rien", comme toujours, je n'en demeure pas moins absolument certaine, que mon approche, serait le bonne, et je m'en explique...

     Plutôt, que d'observer, en quoi la religion, serait un caillou dans la chaussure de l'humainité, je vous propose de regarder plutôt, et de réfléchir, aux raisons profondes qui justifient que certains, y accordent, une importance aussi fondamentale....

     Ainsi, c'est un peu comme  si on observait le verre à moitié vide, plutôt, que de l'observer à moitié plein.

     Je vous propose, quelques pistes de reflexion.

     Sur cent personnes, qui entrent dans un temple, dans une synagogue, dans une mosquée, ou dans une église,  sur ces cent personnes qui fréquentent régulièrement ou accidentellement ces lieux de culte,  quel serait le pourcentage,  qui le font, pour les raisons que j'énumère...?

     Je ne suis pas dans le jugement, quand je prétends celà, je voudrai juste aider tout à chacun, à mieux comprendre quelle relation, il entretient avec son culte, et rien de plus.

      - Se rassurer, parce qu'ils sont dans l'épreuve. Maladie, chomage, migration....Deuil, peut être ?

      - Suivre certains preceptes, dictés par un livre sacré(selon la religion),  avec une volonté d'obéir, sans le moindre recul, vis à vis du livre dont il est question, et acquisser, ce que dit l'imam, le rabbin, le prêtre ou le pasteur....

      - Se sentir apartenir, à une communauté, selon chacun, communauté en réalité, plus culturelle, qu'idéologique..... d'où la necessité de potrter certains vetement, et pas d'autres, ou d'observer certaines coutumes, et pas d'autres.

      - Par ce biais, d'aventage pour faire plaisir aux patriarches de la communauté, et "avoir la paix".

      - Par ce biais,  espérer trouver la force de se battre, au quotidien, pour défendre, son droit à cheminer, vers un objectif personnel,  qui peut éventuellement, être rattaché (ou pas ?), à un objectif politique,  au sens noble du mot...Et donc, penser par soi même.

       Si j'avance toutes ces justifications, qui peuvent rendre compréhensible, et donc légitime le fait de fréquenter les lieux de culte, ça n'est certes pas, par provocation, mais uniquement pour mettre en évidence, le fait qu 'éclairé, sous le prisme sociétal, on observe alors, que le fait de fréquenter les lieux de culte, quelque soit la religion concernée, nous nous ressemblons, infiniment plus que certains aimeraient, nous le faire croire.

     Une fois que chacun, s'est posé l'une apres l'autre,  chacune de ces questions, alors, la question subsidière, serait la suivante:

     Comment font, alors, celles et ceux, qui n'adhèrent à aucune religion ?

     La question, est assez simple, en fin de compte...

     Pour commencer, il n'est pas obligatoire, de pratiquer un culte, pour croire en Dieu...

     On appelle ça, entre autre, être agnostique.

       C'est à dire, qu'on croit en Dieu, mais on estime que ça relève du privé, que c'est intime, et que d'autre part, c'est une croyance et en temps que croyance, on n'éprouve aucune nécéssité, de démontrer l'existence de Dieu.... En gros,  on n'a de compte, à rendre à personne, c'est ce qu'on appelle "la Foi.  Enfin, c'est ma définition, et je la partage.

       C'est une catégorie, extrêmement répandue, notamment, dans les milieux artistiques...

       Sans citer de noms, je connais certaines célébrités, qui ont écrit à Dieu,  dont certains chanteurs, d'ailleurs, comme Jacques Brel, parce qu'ils ne supportaient pas de voir leurs prochains, dans la misère et la souffrance...

       J'ai trouvé ça fort amusant, parce que la simple hypothèse, qu'on ait envie d'écrire à quelqu'un, ça signifie simplement, que l'hypothèse qu'il existe, lui semble recevable...

        Enfin, vous, je ne sais pas, mais moi, je ne vais pas me casser le cul à écrire à quelqu'un,  dont j'ai l'intime certitude qu'il n'existe pas...

     Le problème de Dieu, voyez vous, c'est que c'est le Bouc et Mystère" idéal...

      Des que tout va bien,  chacun se dit, que c'est grâce à lui... Et puis quand on veut foutre sur la gueule de son voisin,  (je parle des guerres)on dit aussi, que c'est en son nom.....

      Une chose est certaine, en tout cas, à défaut d'avoir marché sur les eaux, comme Moïse, pour la simple raison, que l'eau hyper salée, rend l'opération, beaucoup plus aisée, on sait que la natation, developpe le torax, et donc, la largeur des épaules, mais avec ce qu'on lui colle sur le dos, depuis plus de 2000 ans, le gars, il a le dos drôlement large....

       Alors, que Dieu, le pauvre, dans l'hypothèse où il existe, parce que je vous rappelle que c'est une hypothèse, et bien le gars, il n'a rien fait.... Il n'existe que dans l'esprit des humains, pour la simple raison, qu'il ont besoin, absolument, de trouver un pauvre couillon, qui serait responsable, de leurs conneries, mais par contre, encore, aujourd'hui, en 2020, il s'en trouve encore, pour nous faire chier, à le rendre responsable, ou l'instrumentliser, à des fins purement politiques...

     C'est quand même drôlement incroyable, ça, non ?

       Mais revenons en, à ceux, qui prétendent ne pas y croire.... Inutile de les prendre pour des cons...  Et pas d'aventage de leur part, de prendre les croyants, tous religieux confondus, pour des ignards... Parce que le fait de ne pas croire en Dieu, quelque soit le nom qu'on lui donne,  n'a jamais été une garantie d'intelligence (à ne pas confondre avec la culture), ni une preuve d'ouverture d'esprit, et encore moins, une protection contre l'arrogance, et la suffisance...

     Car s'il est une vertu, que le fait de croire en Dieu, peut apporter, il me semble, c'est bien simplement, et humblement, la simple, et vugaire humilité....

        En somme, ça donnerait ceci:

      "Il existe, au dessus de moi, une forme d'intelligence suppérieure à la mienne, je ne suis qu'un petit point sur cette terre,  qu'on appelle HUMAIN,  cette puissance, moi, tout autant que n'importe quelle autre être humain, nous en detenons, une infime partie, qui nous relie les uns aux autres, nous avons, nous, simples humains, une grande responsabilité, vis à vis de cette terre, qui nous porte, et qui nous nourrit, riches ou pauvres, nous finirons, bouffés, par les asticots, et si cette bienveillance, dont il nous grattifie, nous en sommes indignes, c'est nous, et personne d'autre, qui en serons responsables, mais certainement pas lui....

       Un jour, sur FB, un jeune homme, un jeune africain, il y a longtemps, m'avait interpellée, parce qu'il ne comprenait, pas, le fait qu'on puisse vivre, sans croir en Dieu, pour lui, c'était comme l'eau, que l'on boit,  ou l'air, qu'on respire... J'ai du lui expliquer, parce que ses propos prenaient un ton d'intolérance, qui me semblait toxique...

       Je crois que beaucoup voient en la religion, le seul moyen de défendre, certaines valeurs, valeurs morales, pour tout dire, ce qui m'horrifie, pour être franche....

      Ce sont nos parents, qui transmettent nos valeurs, ensuite, on est libres, de penser, d'pprouver, ou  de ne pas approuver, mais le rôle des religions, n'est pas d'eduquer et de transmettre des valeurs.

      Est ce que le fait de ne pas croire en Dieu, génère systèmatiquement une forme d'arrogance, vis à vis de son prochain ?

     Certainement pas,  je puis vous assurer, qu'il y a autant de prétentieux, et de sacrés connards, que ce soit côté croyants, ou non croyants...

     Alors, quoi ?

     A partir de quel moment, les tenant d'un camp, ou de l'autre, cesseront ils, de prendre l'autre camp, pour des cons, voilà, quelle est ma question.

     Quand je parlais plut haut, d'approche philosophique, c'est bien de celà, dont je veux vous parler, c'est d'observer, en toute honneteté, en quoi, pourquoi, et comment, le fait, de revendiquer de faire partie d'un culte ou d'un autre, vous enrichit spirituellement ou pas, et en quoi, ça vous aide au quotidien...

     là, où le croyant, éventuellement, trouvera du réconfort dans la prière, certains autres, non croyants, vont aller lire Victor Hugo, ou n'importe quel autre auteur, qu'il soit contemporain, ou qu'il fasse partie, de notre patrimoine, ou du patrinmoine culturel,  de n'importe quelle autre partie du monde, ce là importe peu, pouvu, qu'en temps qu'être humain, il puisse cheminer, spirituellement, ....

       Ce qui m'importe pour ceux, qui n'araient pas encore compris, c'est de mettre en avant, ce que j'appellerai, "le dénominateur commun", qui existe entre toutes les religions, parce qu'en réalité, c'est ce tronc commun de la spirtualité, qui est le plus important, et le seul et unique prisme, au travers duquel repose, la tolérance, d'un culte, vis à vis d'un autre, d'une part, mais aussi,  des croyants, vis à vis de ceux, qui ne le sont pas, ainsi que l'inverse....

       Voilà, pour quelle raison ce que je vous explique, aujourd'hui, est absolument fondamental....

      Quand aux livres sacrés,  il ne sont que de belles histoires, dont on peut se nourrir, spirituellement, c'est vrai, dot on peut se moquer, aussi, comme on peut se nourrir, ou se moquer de n'importe quels autres belles hsitoires, de bien d'autres cultures, et rien de plus.

       Mais jamais, aucun livre que l'on dit sacré, ne pourra l'être, autant, que la vie d'un être humain, quelque soit sa religion, ou sa non religion, ses croyances, ou ses convictions.

    Lire la suite

  • "Sous X", c'est aussi de livres, dont il est question !

       Et bien dites donc, pour moi, "sous X", ça relevait uniquement de la naissance d'un enfant, enfin, d'un bébé, je veux dire, quand la maman,  ne se sentait pas mère, et qu'elle revendiquait  le fait de ne pas reconnaitre son bébé....

       Je ne savais pas que le phénomène existait aussi, dans le milieu de l'édition...

       Mais là, où ça devient croustillant, c'est quand on apprend, que ça vient d'ecrivains, impulsé "ou pas", par l'éditeur.....

       Oui, je précise, "ou pas", parce qu'au delà du coup de pub, dans l'hypothèse où ces écrits, risquent de faire du bruit, ça peut être aussi, une forme de lâcheté, purement et simplement, de la part d'un auteur, qui le suggère, afin de ne pas en assumer la paternité, ou tout cas, qui serait en doute, face au fait, qu'il s'en sentirait capable de l'assumer, ou pas....

       Ho, putain, excusez moi, mais considérant ce qui se passe, autour de la pédophilie, en général, et de la pédophilie dans l'Eglise, avec l'affaire Preynat, considérant d'autre part, les scandales de religieuses violées, qui sont devenues mères, au seul prétexte que les curés, n'avaient aucune notion, du coït interruptus, et pas d'aventage du préservatif....

       A defaut, putain, de merde, ils auraient pu, en fait, éjaculer sous X !

       Ho pardon, excusez moi, mais je ne resiste pas à en rire...

       Décidément, quelle drôle de manie, j'ai là...

       Mais attendez,  "la cerise, sur le gâteau", cette histoire de se faire éditer sous X, mérite un focus bien plus amusant, quand on apprend, de qui ça vient, e la personne de Benoit XVI.....Ou du cardinal Sarah....

     https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Le-livre-Benoit-XVI-deja-succes-librairie-2020-01-15-1201071956

     Alors, comment vous dire ?

     Que ce soit l'un, ou que ce soit l'autre, c'est interpellant...

       Alors, pour mémoire,  Benoit XVI, c'est un vieux monsieur, qu'on a ordonnée pape, par fumées interposées, alors que les cardinaux en question,  avaient été si bien inspirés, qu'ils n'avaient pas anticipé, son côté "bande mou",  version, "ho, mais attendez, messieurs dame, pensez donc, non mais vous avez vu, un peu, ce qui se profile" ?

       L'évolution des moeurs, la mondialisation, la crise des consciences, l'implication ou pas de l'Eglise, dans des problèmes de société, face à certaines decouvertes scientifiques, d'une extrême gravité, notamment, dans le secteur de la famille, pour ne citer que cet faits....

       Le mec, "pas fou, le gars", il s'est dit, "OK,  j'y reste, quelques semaines, ou quelques mois, le temps de justifier la paie, puis je me casse,  qu'ils se demerdent"....

       En somme, la lâcheté faite pape...

       Et là, le mec joue les marionettistes, version, "les bras dans le dos".....

       Alors, oui, perso, je trouve ça vraiment, très amusant.... J'ai juste un message pour tous ceux qui sont tentés par l'achat de ce livre.

       Nous avons la chance, d'avoir un pape, le pape François, qui se trouve aux antipodes de la lâcheté, au point de faire vraiment face, aux defits actuels....

       Au point, d'avoir le courage, de faire passer la Justice des Hommes, avant celle de Dieu,  sachant, que l'existance de Dieu, reste une hypothèse, je le rappelle, hypothèse que je trouve au moins aussi recevable, que celle qui prétendrait, que Dieu n'existe pas....

       Ca vous semble un détail ? peut être ?

       C'est "juste", l'essentiel, parce que ça met sur un même pied d'egalité, ceux qui y croient, et ceux qui n'y croient pas, et en ce sens, ça rejoint très exactement la déclaration des droits de l'homme, et du citoyen, c'est à dire,  entre autre, la liberté de croire, ou de ne pas  croire en Dieu, mais aussi, d'appartenir à un culte, le cas echeat, ou pas, et de pouvoir pratiquer, sans se sentir entravé, ou menacé.....

       Beaucoup aimeraient nous diviser, "Humains Que Nous Sommes", au prétexte que tel culte ou tel autre, ou que telle croyance ou telle autre, feraient de leur communauté, ou de celle de l'Autre, le Diable en personne, ou au contraire Dieu lui même....

       Quelle infamie....

       On peut avoir la Foi, sans croire en Dieu, le savez vous ?

       Bien que revendiquer de ne pas être croyant, n'empêche jamais, dans le milieu artistique notamment, de lui écrire, ou de prier.... "On ne sait jamais"...

       Simone Veil a dit une chose, que j'ai retenue, au sujet de la prière... (Certaine de la formule, mais, pas du mot à mot).

       "Des lors que vous faites quelque chose posément, calmement, je serait tentée de rajouter, "recueillie", Christophe André, rajouterait, "en pleine conscience", ça équivaut, à une prière".

       Moi, qui ne prie absolument jamais,  ce qui ne m'empêche pas d'être croyante, je comprends mieux, alors....

       Et je suis d'accord, avec cette posture.

      Elle rejoint, parfaitement, d'autre part, le procesus que l'on nomme de "pleine conscience".

      Le pape François est le pape le plus courageux que l'Eglise Catholique, n'ait jamais eu.... Mais encore faut il que ce courage, justement, ne se trouve pas entravé dans ses applications quand il s'agit de faire face au défits, qui s'imposent à lui, dans sa fonction.

      Et parlons donc, de ce qui fâche, le mariage des prêtres. parce que c'est bien de ça, dont il est question, dans le cas présent.

      La totalité des specialistes qui travaillent sur les crimes sexuels en tous genres, qu'il s'agisse, des prêtres pédophiles, ou qu'ils s'agissent de viols  de femmes adultes, dont les religieuses, et qui ont croisé leurs connaissances avec le fait religieux, expliquent et demontrent, que la cause principale reside dans le fait que le plaisir sexuel est au sein de l'Eglise, et que ce fait est la racine du mal, au sein de l'Eglise.

     Il en va de même, bien sûr, pour n'importe quel autre culte, ou ideologie, qui entrave la notion de plaisir sexuel, que ce soit pour l'homme ou pour la femme.

     C'est bien pour cette raison, que je parle souvent, du courage, du papae françois, face aux problemes liés à la pedophilie, en sein de l'Eglise, alors que dans les autres cultes, le problème existe tout autant, mais qu'il n'est jamais assumé, jusqu'à présent, en tout cas, de façon officielle.

      Il faudra bien plus qu'un pape, effectivement, pour que l'Eglise, évolue favirablement, pour que les croyants, puissent trouver satisfaction sur ce plan.... Et l'évolution des mentalités, au delà, du cercle des croyants, sur ce point, prendra des decennies, et des siècles, peut être, si le rechauffement climatique, n'a pas encore carbonnisé l'espèce humaine pour s'en rapprocher....

     Alors, de grâce, laissez bosser ceux, qui ont le courage, de prendre le taureau par les cornes.... Celle de belzebuth, peut être ?

     Certains croyants ont peur ?

     Parfait, le reconnaitre, c'est deja un bon point.

       Mais pour info, la peur n'évite pas le danger, et observer les choses de façon plus terre à terre, sachant que le eligieux n'est pas necessaiement le mieux placé, pour en parler, comme le fait le pape actuel, parce qu'on le lui demande, me semble une posture plus humble et plus courageuse, en tout cas, plus courageuse que de tirer les ficelles, dans le milieu de l'édition, version, "sainte n'y touche", ou "grenouilles de bénitier".

    Lire la suite

  • Société d'édition des artistes peignant de la bouche et du pied.

    https://www.apbp.fr/

     Je suis toujours stupefaite, de voir à quel point, le corps, humain, est capable de s'aapter, devant le handicap, qui  s'impose, et ce, quelque soit le mode, d'expression...

     Je pourrai, je pourrai, leur demander s'il prennent leur pied, en peignant... Ou si un coup de pinceau, vaut un coup de pied au cul, à moins, que  ce coup de peinceau, quand il est tenu par la bouche, vaut un cri, qui vient de l'intérieur.

    Lire la suite

  • C'est quoi, "une bonne chanson" ?

      Je crois a voir deja parlé de ce sujet, sur mon forum, mais je ne retrouve pas où...

      Pas grave.

       Si j'éprouve le besoin de remettre le couvert, ce matin, c'est parce qu'une chanteuse, (je ne sais plus qui je suis désolée), à dit sur France inter, ces jours derniers, que le critère était qu'on  puisse avoir le sentiment, qu'elle ait pu  avoir été écrite, pour soi.

      Oui, on peut dire ça, effectivement. Enfin, c'est un des critères.

      Thomas Fersen, avait dit, un jour, enfin, il avait utilisé, une métaphore et prétendait, que c'était une chanson, qui provoquait une étincelle.

      C'est d'ailleurs pour cette raison, que le barde en question, évite absolument de se donner en concert, en période de canicule, et plus particulièrement, en zone déséchées, et en forêt, dans le seul et unique objectif, purement sécuritaire,   de ne pas provoquer d'incendies....

     Hier, à Rouen, on ne sait rien encore, enfin, pas moi, encore, en tout cas,  sur les cause de ce terrible incendie, qui a ravagé cette usine classée "SEVES'EAUX"....

     On ne sait pas, si un chanteur à osé le "Bel Canto, à proximité de l'usine, et si une malencontreuse étincelle, serait à l'origine du sinistre.

     Sinistre jour, en tout cas, qui suivait curieusement, la venue de Laurent Fabius, sur les antennes de France Inter, quelques jours auparavent.

     On ne sait pas si Laurent Fabius, aime pousser la chansonnette, et si une telle éventualité serait susceptible d'allumer le feu, comme disait Johnny, d'aventage.....

      Quand à Thomas Fersen, qui sort son disque aujourd'hui, donc, le lendemain de l'incendie,  il ne se produit pas sur scène, encore, ces jours ci, parce qu'il doit en assurer la promotion, d'une part,  mais il doit aussi surveiller son bébé, comme le lait sur le feu... Qu'il a allumé, avec les étincelles, ça va sans dire....

     Quand je pense, qu'il m'arrive quelquefois, de chercher mon allume gaz, pour faire chauffer, le frico, et qu'il est même pas là....

     

     L'hypocampe, veille......

     

     

     Je repète, "l'hypocampe, veille".

    Lire la suite

  • "Tout ce qu'il me reste". Thomas Fersen.

    https://ministeredelart.wixsite.com/cultureetc/post/ev%C3%A9nement-thomas-fersen-cr%C3%A9e-son-nouveau-spectacle-c-est-tout-ce-qu-il-me-reste-interview?fbclid=IwAR25OyxJqb9P8Yo2fNXWAMZ1muRGsmmw2W0_3WbufHagmVob_0tgsUax4vk

     Pour les concerts, à venir, c'est ici:http://www.theatremontansier.com/event/thomas-fersen/

     Et ici:https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667

     Et encore ici, quand il passera pres de chez vous.https://www.thomasfersen-officiel.com/

     Pour le concert en live, au Montansier, à Versailles, c'est ici:https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667

     Le 12 Septembre 2019.

     Demain soir, Thomas fersen, donnera le coup d'envoi de sa nouvelle tournée.

    Aujourd'hui, la veille de ce jour mémorable, il sort l'un de ses clips,  au sujet du titre éponyme.

    Impossible de la poser, "classiquement", désolée, franchement désolée.

    https://www.youtube.com/watch?v=EvTOidzmqvQ&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1YLxm9QCQ7NEWxTAWftgf0D7YpKFaqZ7ydMURJ5pZRJf6KzNJitVA5zH0

       Bon, décidément, "les ronds de carottes", n'ont pas encore terminé de faire des petits, les rondelles de carottes sont rondes comme des pièces  de monnaie, alors que les crottes de lapins sont des petites boules, dignes de decootrer, le plus somptueux des gâteaux de terre de taupinière, qui roulent, qui roulent, qui roulent, qui n'amassent pas foin, pas plus que serpolet, et le lapin bondit mine de rien, de chanson en chanson, comme sur le tarmac de l'aéroport de la chanson "concombre", souvenez vous.

        Et pour l'occasion, Thomas est en play back.... Si c'est pas malheureux, "son père qu'était si prop'..."

     Qu'on se rassure, c'est pour les besoins du clip.

      Mon petit doigt, heu, pardon, ma patte de lapin, ne m'a pas encore dit, combien de prises il aura fallu, à ce lapin nain, pour que tout se passe bien... Est ce qu'au moins, il lui a avoué, que derrière son dos, il ne rechignait pas à manger ses congénaires,  à la moutarde, ou aux pruneaux ?

       Pensez donc, bien sûr que non, et ce pauvre petit "panpan", qui ne sait pas "encore" ce qui l'attend....

       Bon sinon, il n'aura échappé à personne,  que Monsieur demeure, quelque peu obnubilé par les dessous, aussi slipesque qu'ils soient, après tout, chanson française, slip français, ça tient la route, non ?

       Dans la chanson "tu n'as pas les oreillons", dans le disque, "un coup de queue de vache",  il parlait des soutiens gorge "Lejaby"... Dans Zaza il parle des gaines, décidément, ça frise l'obsession, ou bien je me trompe ?

     Enfin quand même, je veux pas dire, mais il exagère, non ?

      "Kaki dehors, caca dedans" non, décidément, ça va pas, ça... Mais otez moi d'un doute, il serait pas en train de nous la faire, version, "gros degueulasse là" ?

     15 septembre 2019.

     Le concert, à Versailles, à réécouter, en suivant ce lien:https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667?fbclid=IwAR3c60Yp98FUZdBT5rtviMECg17HaQKEGt3inGEEoJqtnES7U6pjwim63IU

      A l'occasion de la sortir de son disque à venir, le 27 un nouvel article vient de paraitre, où Thomas explique, entre autre, sa perplexité devant les reseaux sociaux.

     Pour ce qui concerne la réécriture de certaines chansons, qu'il revendique, il me semble, qu'il a changé, un vers, dans la chanson "le chat botté", je vérifierai.

     21 septembre 2019.

    https://jesuismusique.com/2019/09/14/thomas-fersen/?fbclid=IwAR0an92eN_rEJHhy8cE_OUJKcZlT7XjCqcJ6wgH-g908Efsdt_EM3Q8t50M

    https://www.letelegramme.fr/musique/thomas-fersen-chanteur-a-fables-21-09-2019-12388320.php?fbclid=IwAR3YZFCUGbjyQ8EeFPBkR2_-a6r7EQZiL21sTcjlMWmWMZ0IaXKRp-Jpy6s

    https://www.franceinter.fr/emissions/cote-club/cote-club-20-septembre-2019?fbclid=IwAR3BbwJuJAGxVpxRio_M1rffsK6BxnqFULm_tD_WZ1IfXF_vF1b592evMOo

     22 septembre 2019.

    https://player.fm/series/la-premire-109142/un-matin-ideal-avec-thomas-fersen-22092019?fbclid=IwAR0--0GI9hdJ22QL75XwAPxZbgIhONOSreJJf3TJ5pTTGQ8dKZ-Q_Z8VZ7Y

    23 septembre 2019.

    https://www.instagram.com/p/B2ohHI3IYZC/?utm_source=ig_web_copy_link&fbclid=IwAR2NA75RdeWiM24pp7JVv9KAs002tWY1XlnPnNjq3AaqDEw2YJVdfWpFvFA

    27 septembre 2019.

       Bon, c'est aujourd'hui, que son disque sort.

       On ne sait pas si tel les hypocampes, qui sont les seuls animaux, à assumer la gestation, il a eu des nausées, au debut, s'il s'est levé, lentement, le matin, puis bu un verre d'eau citronnée, afin, de bénéficier d'un lever, moins inconfortable.

       On ne sait pas d'aventage, s'il a eu des envies de fraises, personnellement, j'opterai plutôt pour des Françoise, à la Chantilly, prélevées sur la Pièce Montée des Grands Jours, auquel la pochette fait référence. 

     Je pose, quelques liens, que j'ai recupéré, sur le forumactif.

    https://parismatch.be/culture/musique/316136/thomas-fersen-se-deguise-en-chaud-lapin-et-cest-tout-ce-qui-lui-reste?fbclid=IwAR38Q-hQH_JCqbFH7T8DkyTn4_rU0HIiW6dyC5WBQaeIrh30P-WTBgcHcE4

    https://www.telerama.fr/musiques/cest-tout-ce-quil-me-reste,n6437142.php?fbclid=IwAR34N2b1kEs_Vbv0NmoFSZ-zXkdt9ZDAFq7OI9fdQ1BrMMsNV7rDIU03ytg

     Conclusion, "ce disque apparait, comme un puissant hallucinogène"... Je dois reconnaitre, que je n'y avais pas pensé.

      Mais il faut dire, à mon corps défendant, que contrairement à eux, je n'ai bénéficié encore, que de l'écoute du concert, sur FIP, que je ne l'ai plus, là, où, eux, en temps que professionnels, ont eu l'exemplaire offert, et on pu s'en repêtre...

     "C'est vraiment trop injuste".

     C'est pas que je tiens absolument à faire mon Caliméro, version Neufchatel (parce que le camembert est occupé), mais quand même, je vois dans cette synthèse, on ne peut plus flatteuse, un sérieux clin d'oeil, à mon livre à paraitre, sur les addictions, qui va s'appeler, "addictions, prendre le mal à la racine".

     Hallucinogène, qu'il a ditErwan Perron.... Bon, et bien il n'y a plus qu'ne chose à souhaiter, alors, ça serait que cette drogue, dont on peut abuser à souhait, remplace les autres, celles qui causent tant de dégats....

      Hier,  me rendant à Vernon, je faisais une pause sur le bord de la voie rapide, dans la forêt. un couple de promeneurs venait de se garer, et je les observais, avec un pannier en osier, chacun, pour aller aux champignons... Avec la sècheresse, j'ai quelques doutes, sur l'importance de la récolte....

      Ca, c'est pour le côté hallucinogène. 

      Une fois arrivée à Vernon, je me garais comme d'habitude,  sur la place principale, là, où trône, un superbe kiosque à musique.

      Sur le dôme, on peut voir une lyre....

      Quand j'avais observé ça, il y a quelques temps, j'avais pensé à Thomas, parce qu'il y a fort longtemps, je lui avais collé, le rôle du barde, dans  Asterix et Obelix !

      Dessous, bien sûr, les ados, hier, comme chaque jour, je suppose, s'y donnent rancard.

     Pour ceux qui ne l'auraient encore jamais consultée, je donne la page wikipédia de Thomas Fersen.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Fersen

    3 octobre 2019.

       Pour les nouveaux convertis (oups...), qui ne connaitraient pas encore cet "oiseau rire", je redonne le lien d'une émission, il s'agit de "Thé ou Café",  avec Catherine Ceylac,  qui lui avait consacré son  émission, au moment de la sortie de "un coup de queue de vache".

       Pour ceux qui connaissent cette pochette, il ne leur aura pas échappé, que la vache normande, sur laquelle il vole,  survole elle même une zone industrielle, parfaitement simillaire à celle qu'on peut observer, du château de Gonfreville l'Orcher, ou bien de Bonsecours, qui surplombe Rouen côté est, alors que l'usine LUBRIZOL, empoisonne désormais notre atmosphère, à Rouen et aux alentours.

     

     3 octobre 2019.

     Un nouvel article, est paru, sur RFI.

    http://www.rfi.fr/emission/20191001-le-chanteur-francais-thomas-fersen?fbclid=IwAR3iQG5Ml4Pym-zkR51wUp2TxnoWjkMAd5McLn-4KQGkMTQOBOw3Z3HtRBw

     Puis un autre...

    https://www.lecho.be/culture/musique/ouvrir-l-espace-et-montrer-l-invisible-thomas-fersen/10167962.html?fbclid=IwAR0gKsmXxRoioPouDKZRRspVXMngrYULMsVia69IDM_Y9vkFlr2CjkMWZAs

    10 octobre 2019.

    Voici un autre lien.

    https://www.france.tv/france-2/telematin/1075237-telematin.html?fbclid=IwAR0FvbceW51AiZPIX37OY-JTUyOqY1ND4EMGoLp4bp07A2Er4h0lb9La9pg

    https://www.facebook.com/ThomasFersenOfficiel/photos/a.10150163480701174/10156321162176174/?type=3&theater

    https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667?fbclid=IwAR03vCOEhxyTs5LETCLgJ40vRiaXnRlzKy63VnGIebXLQ9Jz1Ux4WUHrtng

    http://www.idolesmag.com/interview-667-Thomas-Fersen.html?fbclid=IwAR37havHZaxJihY7Emm-TfrvOzbIvSYsLv3kGPeFKs9Be7e1UbjZkIzwPRs

    La bibliothèque de Thomas Fersen.

    https://www.europe1.fr/culture/europe-1-dans-la-bibliotheque-de-thomas-fersen-la-litterature-nest-pas-recommandable-cest-a-ca-que-ca-sert-dailleurs-3923861

     Le suricat, se penche sur la peau de lapin.

      "Haut, les mains", qu'ils ont dit, avant de prendre RV, et Thomas à répondu "peau de lapin". LOGIQUE.....

      Comme quoi, s'il se trouvait encore quelqu'un pour douter du sens de la répartie de Thomas Fersen, j'espère au moins, qu'il en ont pour leur argent.

    https://www.lesuricate.org/thomas-fersen-la-chanson-est-un-terrain-propice-a-lexperimentation/?fbclid=IwAR1l6HPAAw1dzur2Hk6sba9q3flqGwdeaDJQCXjFeRqzu3mFnR5Bc_V_WXI

      Pour ce qui concerne le langage métaphorique de Thomas Fersen, c'est une des raisons, qui ont justifié, le fait que j'ai commencé à lui écrire, un jour.

      Parce que je fonctionne moi aussi, beaucoup, avec les images, et que c'est pour cette raison, que son univers, m'a toujours parlé, et me parlera toujours.

      Je ne sais pas, s'il existe d'autres artistes, pour qui ce soit vrai, dans de telles proportions. Renan Luce, peut être, ou Bénabar, parmi d'autres,  qui sont nombreux, et c'est heureux, que j'apprécie autant les uns que les autres, et c'est précisément pour cette raison.

      Mais au delà du fait de se sentir confortable, émotionnellement, vis à vis de chanteurs qui usent ainsi, d'un langage que nous avons en commun, ce qui est important de noter, réside dans le fait qu'artistiquement, l'image prend une place, de plus en plus importante,  au point que certains, à juste titre, pourraient trouver peut être, que ça serait trop.

      Clin d'oeil, à Philippe Delerme, et son livre, sur les selfies.

      Si les selfies, sont à ce point usités, c'est précisément, parce que s'imposer le fonctionnement par l'image, permet de museler, l'aventure de l'imagination, et c'est bien dommage, parce que l'imagination, en principe, ne devrait jamais être perçue, comme un piège ou un danger, mais au contraire, une activité salutaire, et bienfaisante.

     Sans imagination, point de creation, quelque soit sa nature.

       Imposer une image par le visuel, strictement, entrave la necessité d'imagination.

       La chanson ou la littérature, le premièe etant une des filles de la seconde, quand elles décrivent une scène, une image, ou un tableau, laissent au contraire, le champs libre à l'imagination, justement.

      Et ainsi, laissent à chacun, l'opportunité de se fabriquer, intérieurement, ses propres images.

      Je crois qu'on ne choisit absolument pas d'user ainsi des mémtaphores,  on sait ce  avec quoi, on veux jouer, artistiquement, '  "on veut jouer à", en quelque sorte, et  l'instinct nous guide, et nous incite à user prioritairement, de tel outil ou de tel autre,  ceux là même avec lesquels,  notre intellect,  se sent le plus habile, au plus intime de notre coeur.

     Et quand on a pas mal de corde à son arc, (je cite Thomas Fersen, mais je n'aurai pas dit mieux), et bien c'est "un sacré bazar", et encore je suis polie.

     21 octobre 2019.

     RADIO CAMPUS PARIS......

    https://www.radiocampusparis.org/trifaze-20-thomas-fersen-sophie-le-cam-18-10-19/?fbclid=IwAR2-0hRHB4hzvXnp84aq9JmpQZguZRtVjjK1m8kQlO4ZpWJhNd_W4EJ9TWE

     En quoi, serait plus interpellant, ou plus interressant, que d'aller sur une autre radio ?

     Plus interessant, je ne sais pas, mais plus interpellant, oui, certainement, puisque cmme moi, ils ne sont que BENEVOLES.....

    08 nov 2019.

     Quelques nouveaux articles, sur notre bonhomme.

    https://www.lefigaro.fr/musique/il-n-y-a-plus-de-ble-thomas-fersen-n-arrive-plus-a-vivre-de-sa-musique-20191106

     Je reviendrai sur ce sujet, rapidement, là, JE DORS !

    https://www.francebleu.fr/armorique?fbclid=IwAR1NxV41RwgyPCgHbhwKZuY0u2G9cKu8shvu09Y6y-E84hsAqLwveQgrQbw

    16 decembre 2019.

     j'ai une bien triste nouvelle, à vous annoncer, ce matin....

    Qu'on se rassure, ça n'est pas bien grave, ça se soigne hein....

    Enfin, chez les chanteurs, en tout cas, ça se soigne....

    A force de fréquenter les lapins, depuis un certains nombre d'années, et alors qu'il n'a jamais voulu suivre la cure, comme je le fais chaque automne, d'ECHINACEA pour booster ses défenses immunitaires, Thomas Fersen, au contact de sa peau de lapin, a fini par attraper la myxomatose...

    J'avais pourtant pris soin, de lui changer sa litière chaque matin, de lui livrer sa "livre", de carottes BIO, et de veiller, à ce que son herbe fraîche, soit toujours bien sèche, rien n'y fait...

    Il a les yeux, en forme de trous du cul, puis l'heure d’après, le regard exorbité sanguin, et comparable, à des balles de ping pong..... Le poil à l'envers, renfrogné comme si quelqu'un, avait mangé son ukulélé....

    On a pas idée,non plus, de se promener sur scène, avec une peau de lapin, qui pèse environ 48kl, je sais, parce que j'ai vérifié, sur la pesée...

    Alors, forcement.......

    Sinon, les carottes ?
    Carottes de sables mouvants ?
    Carottes, BIO ?
    Ou pas ?
    Avec ou sans les fans ?

     1 janvier 2020.

    https://www.facebook.com/lefigaro/videos/448301625844758/

    Le 15 Mars 2020.

     

     

     

    Lire la suite

  • Transformez, transformez, qu'ils disaient.....

      Depuis que j'avais pété les plombs, il y a bien longtemps, vingt ans environ,  la première obsession que fût la mienne, avait été de transformer la souffrance que je ressentais.

      Oui, bien sûr, ce que j'envoyais à Thomas Fersen, lui, en faisait ce qu'il voulait, que ce soit en son fort intérieur, ou que ce soit, en collaborant avec d'autres, quelque soit la forme artistique, à la limite, une fois envoyé, ça ne me regardait pas, et ça ne me regarde pas d'aventage, à present, je dirai, enfin, c'est en dehors de moi....

      Au début, pour moi aussi, c'était important, pour m'aider à me reconstruire,  que ça vienne de lui, ou pas... C'est par la charge émotionnelle ressentie, que similairement à une brique de construction, comme pour une modeste petite maison, ou que ce soit conformement à un château, que l'image tres psychanalitique, pouvait alors se faire, parce que l'on nomme "métaphore"...

      Que certaines chansons (y compris, celles de Thomas Fersen), d'autres chanteurs, d'autres artistes, aient alors été inspirées par moi ou pas, ne revêt absolument aucune importance, puisque ça n'est jamais que l'intime conviction de celui de qui émane la souffrance, qui a pour conséquence, qu'on se l'approprie, ou pas....

      Mais assez vite, je me detachais, de ce fonctionnement, et encore, aujourd'hui, il est des chansons qui en parleraient, où je m dis "tiens, oui, peut être ? Peut être pas..... Puis comme disait Guy Bedos, il me semble, "j'ai repris trois des frites"...

      De la même façon,  comme tout à chacun, quand certaines chansons sortent,  que ce soit de Thomas Fersen, ou que ce soit, de quelqu'un d'autre, elles me parlent, ou elles ne me parlent pas, mais  je ne fais rien de moins, que n'importe qui d'autre, en fin de compte, je ne prends que ce qui m'arrange, ou pas.... Des amours, à la con, OK,  des ruptures, OK... Je ne vois pas trop, en quoi, moi, ça me regarderait.

      Mais si j'écris cet article, ce matin, c'est pour pousser un bon coup de gueule, là, dans le milieu artistique, et je ballaie large, de façon parfaitement intentionnelle....

      La culture en général, et le milieu artistique, au moment où je vous parle, ne m'ont certainement pas attendue, pour pointer du doigt, le fait, qu'il existe un lien très étroit, entre la souffrance, et le phénomène de création...

      Oui, pour moi, c'est aussi naturel de tenir de tels propos,  que d'observer qu'un poisson a besoin d'eau, pour pouvoir nager, ou  qu'un mammifère terrestre, qu'il soit humain ou animal, ait besoin d'air pour respirer.

      Je peux parfaitement entendre, je ne suis pas stupide, non plus, que considérant le fait, qu'il n'existe pas d'histoires d'amour, ou de couples,  qui soient sans nuages, et que ce faisant, l'artiste en question, ou bien n'importe qui d'autre de son entourage,  en fasse ses choux gras (malgré, la difficulté, sur le plan économique de la filière concernée), et qu'à ce titre, d'une certaine façon, nous artistes, sommes privilégiés, puisqu'en ayant conscience, dans notre chair, une fois passé le baptême du feu au départ, on l'ait experimenté, en son fort intérieur.

     Aussi, voit on à quel point, comme dit Anne Sylvestre "écrire, pour ne pas mourrir", résumerait effectivement, le processus de guérison... En quelque sorte.

      Pour ceux, qui ne sont pas artistes, il n'est pas impossible, que ce que je raconte là,  semble un peu obscur.

      Pour moi, et pour nous, artistes, c'est pourtant clair comm de l'eau de roche, et pour les psys, aussi, enfin, j'ose l'espérer....

     "Clair comme de l'eau de roche", il faut le dire vite, si l'on observe à quel point, l'eau, à défaut de ne pas encore être trouble, dans les Alpes, elle, n'en demeure pas moins, bientôt polluée...

      Sur ce point, s'il en est une qui l'ait vécu, si intimement, c'est bien moi, soyez sans crainte....

       Aussi, pas contre, quand j'entends  André Manoukian, faire carrément, l'éloge de la souffrance, PARCE QU'ELLE AIT ETE A LA SOURCE DE TELLE CREATION, "francement, désolée, André, mais j'ai vraiment, envie de te foutre, simplement, ma main dans la gueule...

     Car oui, la diplomatie de la claque dans la gueule, je sais faire aussi, même si l'occasion ne m'a pas été donnée encore....

      Je precise, sur le coup, par personne interposée, il avait corrigé le tir... Mais quand même.

       En fait, André est très chanceux, n'est ce pas ?

       Parce qu'il sait que le simple fait de vous le dire, là, sur mon forum, est infiniment thérapeutique, et qu'en théorie, il  ne serait donc pas necessaire, si l'on se croise, qu'il s'arme d'un bouclier.... Ou qu'il arrive, les coudes devant le visage, pour  parer à toute éventualité, comme le font les enfants battus par leurs parents...

      Si je suis furieuse, quand j'entends de telles paroles, je vais vous en donner les raisons.

      Chacun sait ce qui est arrivé à Marie Trintignant.

      Marie Trintignant, qui je vous le rappelle, a chanté en duo, avec Thomas Fersen (pas de bol pour lui),  une quinzaine de jours avant la terrible soirée, où elle fût assassinée.

     Je discutais, sur messenger, à l'intstant, avec quelqu'un, et je lui disais ceci:

     Si tu avais discuté, avec Bertrand Cantat,  les jours ou les semaines d'avant cette soirée, de féminisme, ou des violences faites aux femmes, il y a fort à parier, que lui même, aurait cautionné le féminisme,  et trouvé légitime que la femme, fasse de sa vie, ce qu'elle voulait... Alors, qu'avec Marie, précisement, ça n'était justement pas le cas.

     Ce qui en résulte, réside dans le fait, que la maltraitance que subissent les femmes au quotidien,  elles prennent des formes extrêmement variées, insoupçonnées, je dirai, et d'une grande complexité, et je dirai même, "subtilité".

     En ce sens, le réflexion, d'André Manoukian, sur ce sujet, moi, m'a vraiment blessée, et avait raisonné en moi de façon particulièrement violente....

     Attendre de moi, que j'assiste, à une emission de télé, hier, à saint Denis,  moi, précisant, que malencontreusement,  j'avais oublié mon calepin dans la voiture,  et que donc,  je cherchais à joindre, "Casting Events", afin de leur demander de me renvoyer l'adresse, mon coach, sachant deja, que j'ai du mal à marcher avec une douleur à la cheville gauche,  et lui décidant délibérément, de me couper internet, pour que je ne puisse en aucune façon, me rendre à l'émission, OUI, J'APPELLE CA UNE FORME DE MALTRAITANCE....

      Depuis des semaines, sans parvenir à la traiter, il ne sait, il en était informé, et malgré celà, il n'a eu aucun scrupule, à me monter ce bâteau, et à me faire me rendre à Paris, dans le contexte juridique, où je suis, alors, NON, André, tes théories de merde, tu vas te les coller au cul, vite fait, et bien fait.

      Moi, quand l'ouvre le journal, pour peu qu'on ne l'ait pas encore coupé la TV, comme c'est le cas, actuellement, je trouve qu'il existe deja bien suffisemment, de souffrance en ce bas monde, pour qu'on ait vis à vis de moi, suffisemment de respect, pour ne pas transformer  mon parcours, en véritable chemin de croix....

     Pour rappel, si j'ai peint un calligramme, qui dit la chose, suivante, "la croix, ne symbiolise pas le martyre, mais la rencontre", j'espère ne pas l'avoir peint, pour des prunes...

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/album-photos/peintures-non-calligraphiques/d41a03fa81c5257677bc408238abe322.html

     On fait tout parrait il, pour que je parte de Normandie, pour  éventuellement, vivre à Paris, ou au minimum, y avoir, un minuscule pieds à terre, et bien ce pied à terre, je serai curieuse de savoir, si la cheville, qui est juste au dessus, elle, est douloureuse, ou bien si elle ne l'est pas, mais comme on dit vulgairement, "c'est bien loin, d'être gagné, quelque soit la méthode.

     Parce que pour que je puisse y pretendre, encore faut il, pour ça, alors, que j'ai postulé, en divers endroits, dans le medias, que je puisse me trouver dans un contexte psychologique, qui y soit favirable,  et ça n'est pas par l ce type de maltraitance, que je vais y parvenir.

     A BON ENTENDEUR....

    Lire la suite

  • "C'est tout ce qu'il me reste"....Alors, forcément.....(France Inter).

     Quand j'en entendu ce titre, l'image, qui m'est venue, etait celle de Thomas, devant un pot au feu, en train de touiller, une mixture, qu'il aurat été le fruit, des restes, dans le grigo...

     Alors,  de là à en faire, une émission sur France Inter,  avec Marc Veyrat, façon, "la soupe aux herbes sauvages" il n'y avait qu'un pas, qui visiblement, fût allegrement franchi.

    https://www.babelio.com/livres/Carles-Une-soupe-aux-herbes-sauvages/40444

     Sinon, je vois sur le forum, qu'on donne la inute, quasiment, la seconde, où Thomas Fersen prend la parole, et je trouve ça étrange. Comme si le fait de faire la promo lors d'une émission, d'un disque ou d'un livre à venir, ne présentait un intérêt, qu'au moment, où il prend la parole... Bizarre, non ?

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-club-estival/le-club-estival-10-aout-2019?fbclid=IwAR0wGDoyy1jZIVeHbomzgrtQe3YWsEDq5C3ovbmiudITvgEWOAJIUpKCtpo

    1 fevrier 2020.

    Quelques liens, en retard.

    https://www.facebook.com/lefigaro/videos/448301625844758/UzpfSTEwMjYwNDA2MTczOjEwMTU2NTEwNjg4ODA2MTc0/?__tn__=kC-R&eid=ARD4VX237v0_UbLbFmzPB-vQT4oSuceAzhqH0SYjoBDHM3karBObM0Oo777ZNJ6VdaRbSFNzYO162V-n&hc_ref=ARQn2nxGTuYSWfWHWCtD4fMCXfA1tgSHRJlr-Ne3XV_k1oN3SdxzrbsMXeQIPz3N09o&fref=nf&__xts__[0]=68.ARCNA5pDvD0I4hYPERjKQcX30s44xNLUWVslrp8R1W418TGEpG9qvIi4iMUVecQZ7malF81rOq9ZUibOK0Wn8oiqj0NPslvx1j1gUYsb6ul7vJYBuDduqVp2sNQWFL-LTrmlW19WP2axBmbTFioJ7YJ2bAmjsAuLwSio-xYkceGroYMl5t_900ehjVttN0MMzbC3-neiV9hBQ4_1BoltXyMsH8w29SCY03FUp0btzF4ql3pb8dBAN-Ydkjjo8S_m3nunokXhdtf7LY0gqz-j45NVuoKYeWvEjAxVRAjyIkCk0po9tiwKpSiHY0Zd3RmsSkbMdtH8C2MJFU9fkg

    https://www.facebook.com/ThomasFersenNonOfficiel/photos/gm.2801407173255768/2678102468921533/?type=3&theater

    12 Mars 2020.

     

    Lire la suite

  • He non, Dieu n’apparaît pas sur cette vidéo......

     Ce commentaire, je vien sde le poser, en commentaire, sous une video, qui montrait l panique, d'une maman, qui voyait son bébé s'etouffer, dans un aeroport.

      Elle n'arrive pas à degager les voies respiratoires de son bébé, pour qu'il reprenne sa respiration, alors, deux policiers interviennet, et finissent, par sauver l'enfant.

      Un des commentaires croit judicieux de préciser, que si tel fût le cas, c'était grâce à Dieu, ce qui me met en pétard.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/posts/355307818701465?comment_id=355309828701264&notif_id=1562530382704748&notif_t=feed_comment

       He, non, Dieu n’apparaît pas sur la vidéo, effectivement, mais faut il, vraiment, croire en Dieu, et le rendre responsable, de tout ce qui arrive de bon, en ce bas monde, et pourquoi ce mérite, ne serait il pas du, exclusivement à l'être humain, qui, lui, soit dit en passant, est parfaitement libre de penser, que Dieu, n'en serait pas responsable?

       Je trouve vraiment dangereux, philosophiquement, de prétendre, que quoi qu'il arrive de bon, ça serait dieu, qui serait derrière, parce que ça induirait, que ceux, qui n'y croient pas serait exclus de tout humanisme, et de l'amour de son prochain, il existe bien des croyants, qui seraient bien inspirés de mûrir, un peu, non ? RÉVOLTANT D’ÊTRE AUSSI NIAIS. 

    Lire la suite

  • Je postule à un poste de chroniqueur, presse écrite, radio, télé.

    Petite précision, j'ai envoyé ce message à certains, mais pour le cas où d'autres voudraient se ruer sur mon talent, je l n'ose envisager de vous en priver.

     

    2018, mon nouveau CV .

    Démarche étrange, j’en conviens, que d’avoir la prétention d’en rédiger un nouveau, là, où précisément, dans la recherche d’emploi, si l’on peut comprendre que l’on modifie sa lettre de motivation, parce que le poste convoité, exige une argumentation nuancée, le CV lui, par essence, devrait ne pas avoir bougé, ou « si peu ».

    Il semble bien effectivement, que ce « si peu », soit, en ce qui me concerne « pas si peu que ça, si j’observe, le militantisme, qui est le mien.

    Depuis plus d’une quinzaines d’années, environ, je me suis exprimée, sur internet, dans des blogs, sur des sites, plus depuis huit ans, par vidéos interposées, en différé, dans un premier temps, et à présent, en live, sur un spectre de sujets, tellement large, qu’il pourrait, je crois, j’ai cette naïveté, s d’en faire pâlir plus d’un.

    Serait là, si enviable ? pas si sûre.

    Je ne parle pas là, de ma situation personnelle, relativement, à ma mesure de protection, mais plutôt dans l’observation que d’avoir un spectre d’intérêt aussi large, comporte un revers de a médaille, quelque peu frustrant, pour moi, et qui réside, dans le fait, que travaillant, sur l’un d’eux, je ne peux que regretter, que pendant ce temps, je dois aussi assumer, la frustration de ne pas travailler sur les autres sujets…

    L’autre inconvénient, aussi, réside dans le fait, d’un sentiment, de provoquer des attentes, chez ceux qui sont spécialistes, et de ne pas parvenir à assurer, autant qu’on le souhaiterait.

    Je précise cependant, qu’absolument jamais, qui que ce soit, ne ‘en ait fait le moindre reproche.

    Certains sujets, pourtant, sont redondants, et s’il en est ainsi, c’est qu’ils retiennent mon intérêt, bien plus que d’autres, à plus forte raison, quand ils se croisent entre eux.

    Ainsi objectivement, depuis toutes ces années, je dois reconnaitre, que la ruralité, et tout ce qui s’y rapporte, à été quelque chose qui m’ait interpellée, sous ses différents aspects.

    Oui, j’ai beaucoup milité, sur ce sujet, politiquement.

    Si je l’ai fait, ça n’est pas dans une démarche revendicatrice, je veux dire, ouvertement partisane, mais avant tout, dans une démarche qui tendait à proposer certaines solutions, afin de faire face à des problématiques, comme la désertification des campagnes, la néo ruralité, ou le réchauffement climatique, qui a sur la faune et la flore, des répercussions importantes.

    C’est ensuite, observant, que ceux qui se sont saisi de ces sujets, en pure démagogie, et OBSERVANT QU’ILS NE PROPOSAIENT AUCUNE SOLUTION, que je m’en suis saisie politiquement, ensuite.

    Je suis avant tout, une femme d’action, et que ce qui m’importe, réside dans le fait, de trouver des stratégies, pour mettre en valeur, un terroir, une activité, pas nécessairement professionnelle, d’ailleurs, qui valorise, avant tout, une personne, ou un groupe de personne, et en quoi, cet individu, avec son histoire, sa vie, son lieu de vie, ou d’activité, prend place, dans la cité, et y joue un rôle véritable, de moteur social, humain, et donc, économique.

    Mon domaine de prédilection, c’est le spectacle vivant, sous toutes ses formes, qu’il s’agisse, d’un enfant, en échec scolaire, qui à la fin de son année, sur une estrade de 20 cm, qui fait rigoler, ses petits camarades, avec une chanson, qu’il s’est donné la peine de travailler, pour un petit spectacle, réalisant, d’un seul coup, qu’il est capable de provoquer autre chose, que des mauvaises notes, et voit ainsi, son estime de soi remonter….

    Que ce soit, un retraité, qui décide d’intégrer une chorale, qu’il en ait toujours rêvé, mais qu’il n’ait jamais trouvé le temps de le faire….

    Ou qu’il s’agisse d’un festival, qui sert de véritable locomotive, à une région, boostant de la façon, la plus incroyable, une économie régionale, tout entière, là, où le reste de l’année, l’activité économique, fait défaut.

    On pourrait le répondre, que ce sont là, des arguments, qui relèvent plus de politique, que du médiatique.

    Je pourrai balayer, d’un revers de manche, que tout est politique, ce qui est vrai, puisque la politique, sa définition, j’entends, signifie « gestion de la cité »  .

    Mais là où la politique tend à gérer la cité, « l’acteur médiatique », œuvrera pour trouver des stratégies, en amont, afin de mettre en valeur, les idées, les initiatives à booster, en les présentant, et les vulgarisant, pour faire tomber les cloisons, que certains milieux privilégiés, aimeraient pourtant, voir maintenus.

    Si je suis aussi attachée, à la ruralité, dans son ensemble, et pas uniquement, à la Normandie, c’est aussi, parce que j’en suis issue.

    Je n’aime pas la campagne, que quand il y fait beau, comme le font les citadins (mais ça n’est as leur faute)… Mais aussi, quand il y fait froid, ou quand il pleut à torrent.

    J’aime la vie qui s’y déroule, y compris, quand elle est triste, morne, qu’on s’y ennuie, ou qu’on la repousse.

    L’enthousiasme, qui me caractérise, qui n’est pas une constante, je vous rassure,, comme tout le monde, j’ai mes coups de bues, dus à la solitude, généralement), je le dois à mon passé traumatique, je crois, et à l’exemple d’un père, aussi.

    Prévert disait, qu’il fallait être heureux, « ne serait ce que donner l’exemple ».

    C’est une jolie formule »… Qui balaie d’un revers de manche, la tristesse d’un monde, où la désespérance ronge le cœur des hommes, d’autant plus que certains s’acharnent à les encourager dans certaines postures, qui leur interdit, d’une part, de se projeter positivement, dans leur vie, individuellement, mais aussi, d’envisager que leur environnement, et leurs semblables et c’est plus vrai, encore en milieu rural, ne sont que tristesse et uniformité.

    Mais dans la réalité, il en est tout autre…. Et si personne ne les « dénoncent », comme dans « carnet de campagne », sur France inter, ils ne peuvent en être informés.

    Ce militantisme, là, qui est plus affaire de cœur, que de politique, je l’ai toujours eu chevillé au corps, il est en moi, de façon aussi viscérale, que j’ai des poumons, pour respirer, et un cœur qui bat, et des jambes, pour le porter, et me faire tenir debout, et digne….Même s’il n’est pas obligatoire, de l’être, pour être digne .

    Mais je vois que ce « CV », ressemble plus à une lettre de motivation, qu’il ne ressemble, à un CV. Comment, faire autrement, effectivement.

    Je ne peux tout de même pas répertorier, tout ce que j’ai pu rédiger, ou tourner comme vidéo, sur le sujet, ça serait quasiment impossible.

    Non ; le café de mon village, à ré ouvert, il y a quelques mois. 9a se passe bien, et il semble bien, que la reprise, financièrement, commence à tenir la route.

    L’entreprise locale de fonderie de cloches, qui était partenaire avec mon village, à Villedieu les Poêles, a décidé de revenir sur le site de sainte Austreberthe.

    Certes, ça n’était d’un bruit, un son de cloche, justement, celle là même, qui est accrochée, sous le panneau de signalisation, à l’entrée du village.

    J’ai même oui dire, que beaucoup n’y croient pas, et que ce ne sont là, que des ragots….

    Hier, derrière les locaux, des ouvriers s’activaient, à nettoyer les abords…. Le midi, ils mangeaient à la brasserie du café.

    Les ragots, semblent, bien actifs, pourtant.

    Tous le deux mois, environ, Cécile et Mario s’activent, pour proposer des soirées à « t’aime »….Cochon grillé, le jour du moto cross, le premier Mai, soirée paella, et dan quelques jours, moues frites… on ne sait pas si les coquilles termineront, sous forme de carrelage, comme j’ai entendu que ça se faisait, à Lilles…..

    Les grincheux, et des c…. y’en aura toujours.

    La dernière fois que je l’ai vu, celui là, il voulait sa voir, si mon vélo, à assistance électrique,  »tout compte fait », ça marchait bien……

    «  Tout compte fait », il ne faut jamais désespérer de la nature humaine.

     

    Lire la suite

  • Mes amitiés à votre mère, mais en chemise et bonnet de nuit....

    11 juin 2018 : Prochain spectacle

    Thomas Fersen présente "Mes amitiés à votre mère" •

    Comment ? 

    Un deuxième volet ? 

    La suite du spectacle « UN COUP DE QUEUE DE VACHE » ?

    Oui, après les contes bleus, voici les contes rouges, monologues en vers, parlés et chantés, qui prolongent

    les premiers.

    “Ma mère avait si peur que je tombe dans la mare, dans tout ce qui est trouble, dans tout ce qui est double,

    Ce qui a deux côtés, et dans tout ce qui cache sous sa lisse surface, un monde tourmenté » (La mare).

    30 juillet 2018.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/culture/thomas-fersen-grande-medaille-de-la-chanson-francaise-de-la-chanson-francaise-2018.html

     Petite explication.

       Depuis plusieurs semaines, je n'ai pas accès au site FCFCT, sur lequel je vos parle là, pour aller sur internet, mais uniquement, en interne, chez moi, pour le tritement de texte. Ainsi, chaque matin, je pose mon travail, sur la clé USB, afin de transferer mon trvail, sur l'autre ordinateur, eventellement.

       Mais n'ayant pas acces à ce site sur l'autre ordinateur, je ne peux donc rien à y poser; Là, je suis en exterieur, alors, j'ai la connexion.

       Si je donne cette explication, c'est juste pour informer, ceux qui nous suivent, que si je pose certains articles, quelquefois, sur l'autre site, et que je ne pose plus rien sur celui ci, ça ne sigifie pas que je suis fachée avec la chanson, mais uniquement, que je n'ai matériellement pas l'opportunité d'y venir, tout simplement.

     J'ai demandé à y a voir accès de nouveau, une fois rentrée chez moi, pour aller de l'un à l'autre, comme il me convient, et j'espère que ça sera retabli. VOILA. Comme dirait Jeanne Cherhal.

     23 octobre 2018.

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/21/2892503-thomas-fersen-a-regale-le-public-chaurien.html?fbclid=IwAR0Ebxzxg_rZgdBmh0tlC4zT7IuzAogiTs72gthxG-qNoNLs_ZAuDXt9nVE

     Un nouvel article, fort complet, pour un concert samedi soir, en Bretagne, à l'occasion du grand prix du disque.

    https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/thomas-fersen-je-suis-une-petite-fille-des-champs-20-10-2018-12111789.php?fbclid=IwAR1w7Asn9_Dt5BIgZ1CRSIITSnQu99OXEoIc78h3HWfC-a3-Vp-dV_qbgvA

    https://www.letelegramme.fr/musique/les-15-ans-du-prix-du-disque-le-telegramme-part-en-live-22-10-2018-12113984.php?redirect=true

    En cours de redaction.

    Lire la suite

  • Soutenir la ruralité, de touts les façons possibles et imaginables.

      Depuis  plus d'une quinzaine d'années, maintenant nous nous demenons, Thomas Fersen et moi, pour que mes idées puissent être défendues, que ce soit sur le plan politique, ou sur le plan médiatique.

      Je préciserai plutôt, "les deux mon capitaine". Ou "mon commandeur", comme vous préférez.

      Politiquement, avec plus ou moins de succes, il faut bien le reconnaitre, quelquefois.

     A moins que ce soit moi, qui manifeste une relative impatience.... Ce qui serait bien le moins dont je me rendrai coupable, si j'observe le prix qu'on me le fait payer,  sur le plan juridique, en ce qui concerne ma mesure de protection, je veux parler de la curatelle.

      Le jardinage, présente l'enorme l'aventage d'apprendre la pacience, et si je n'éprouverai jamais le moindre complexe, ou la moindre frustration, à planter un arbre de 20cm de hauteur, sachant que je ne le plante que pour que mes descendants puissent en jouir adulte, je revendique, à 57 ans, d'avoir le droit de jouir de la Vie, et de faire de la mienne, ce que moi, j'entends.

      Ici, dans mon village, à sainte Austreberthe (76), le café du village vient de réouvrir.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/ruralite-amenagement-du-territoire/a-sainte-austreberthe-le-cefe-du-village-brasserie-epicerie-reouvre.html

      Il propose, une picerie, des légumes BIO, venant d'un producteur d'un village à côté, des oeufs BIO, brasserie, le midi, depot de gaz. On y trouve des pommes de terre, en filet de 10kl, je precise, parce que en 10kl, peu de magasin le proposent.

     ça s'active, ça prend forme.

     La boulangerie du village, elle, produit du bon pain, fait maison, comme tout ce qu'elle produit, et un pain auquel, mon intolérance au gluten, ne trouve rien à redire... Qui dit mieux ?

      J'aurai pu vous dire, que vous avez le sourire de la crèmière en plus, mais c'est de celui de la boulangère, dont il est question.

    https://www.pagesjaunes.fr/pros/53392750

      L'église, à flanc de coteau, surplombe le bourg. 

      Derrière la chapelle, qui habrite la source de l'Austreberthe,  un petit chemin qui longe une zone sauvage et humide, dessine ses méandres, où j'ai pu appercevoir quelques jeunes ragondins....Ici, pas de pesticides, la nature y fait ce qu'elle veut, et j'ai des doutes sur le fait que les ragondins en question, se soucient du cours de la bourse,  de la cote de popularirité d'Emmanuel Macron, ou du brushing de Donald Trump, et encore moins, de la mysterieuse et neammoins suspecte disparition médiatique de son épouse,  pendant plusieurs semaines.....

      L'Austreberthe a ses méandres, comme la Seine a les siens. c'est juste une question de volumes, "en Somme".

      Sinon, aux dernières nouvelles, la fibre arrive, dans notre village, pour 2019....Nous avions deja la fibre écologique, notre Maire, Monsieur Gressent a reçu, l'an dernier, le prix de l'innovation.

      Les techniciens sont en train d'installer le réseau principal de "la fibre", au sein du village. 

     " La fibre", OPTIQUE, bien sûr, pour avoir un internet, plus efficce, encore... Clin d'oeil, au léger strabisme de marion marechal le pen, au fait que son grand père, n'ait qu'un oeil, mais plus encore, aux oeillères virtuelles, que montre le "rassemblement national", quand il s'agit de proposer des idées neuves, pour redonner du courage, à ceux qui vivent dans nos campagnes...

     Oui, moi, j'ai j'ai une grande gueule, (d'où le hameau de la Gueulerie) c'est un fait, mais moi, au moins, je ne me contente pas de paroles, J'AGIS !

     Avec mon vélo à assistance électrique, et trois coups de pédales, (moi qui ne suis guère sportive), je suis à Pavilly.

     Aujourd'hui, pour peu qu'on ait envie puis l'intention de parler positivement de son village, de sa ville voisine, de la vie qu'on y mène, de ses entreprises, ou de ses associations, des inititives positives, qu'on voit s'y développer, les reseaux sociaux proposent gracieusement, l'occasion de rédiger des articles, et de créer une forme d'émulation, propre à conforter et à encourager, ceux qui se donnent du mal, et dépensent de l'énergie, pour développer les activités, qui se déploient, au sein d'une commune, pour peu que politiquement, et financièrement, ces projets aient eu l'occcasion de pouvoir voir le jour.

    https://www.google.fr/search?ei=7LsYW4nmJpCy0gXj0aCoBg&q=le%20caf%C3%A9%20du%20village%2C%20%C3%A0%20sainte%20austreberthe&oq=le+caf%C3%A9+du+village%2C+%C3%A0+sainte+autreberthe&gs_l=psy-ab.12..33i160k1.17823.17823.0.20334.1.1.0.0.0.0.143.143.0j1.1.0....0...1c.1.64.psy-ab..0.1.143....0.HBiMQ0S-Kws&npsic=0&rflfq=1&rlha=0&rllag=49592912,970448,556&tbm=lcl&rldimm=4494744941218772766&ved=0ahUKEwjb6eL15sDbAhXF6CwKHRjxAn8QvS4IVjAB&rldoc=1&tbs=lrf:!2m4!1e17!4m2!17m1!1e2!2m1!1e2!2m1!1e3!3sIAE,lf:1,lf_ui:9#rlfi=hd:;si:4494744941218772766;mv:!1m3!1d4822.290592759609!2d0.97044835!3d49.592912549999994!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i187!2i358!4f13.1;tbs:lrf:!2m1!1e2!2m1!1e3!2m4!1e17!4m2!17m1!1e2!3sIAE,lf:1,lf_ui:9

     Plus généralement, vous pouvez retrouver certains articles, sur le sujet, en suivant ce lien.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/preserver-notre-patrimoine.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/culture/pour-une-federation-des-associations-culturelles-liees-uniquement-au-terroir-et-aux-monuments-historiques.html

     Sinon, je rappelle que les semaines, qui arrivent, on va ouvoir de nouveau voter, pour elire les plus beaux villages de France, sur France 2.

    https://www.france.tv/france-2/le-village-prefere-des-francais/

      Je signale d'autre part, que la ministre dela Culture, Françoise Nissen,  a annoncé lors de sa conference de presse, qu'en collaboration avec France 3, les décrochages régionaux seront désormais, triplés, c'est  dire qu'ils sont actuellement de 2h par jour, et passeront à 6h, à partir de début septembre, je suppose.

     N'oubliez pas non plus, "carnetde campagne", sur France Inter, qui devoile chaque jour, une multitude d'inititicves, en region, qui sont des sources d'inspiration, absolument incroyable, pour peu qu'on aille les écouter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne

     12 février 2020.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/sante-ni-cafe-mais-si-possible-avec-humour/en-marche-finance-par-bayer-monsanto-donc-macron-pro-glyphosate.html

     

    Lire la suite

  • GRAINES et PLANTES, au jardin des plantes à Rouen.

    http://www.metropole-rouen-normandie.fr/graines-de-jardin-de-la-metropole

     Je signale d'autre part, que pour le financement de la restauration des serres du jardin des plantes, il y a une souscription qui est ouverte. Enfin, je ne sais pas exactement où ils en sont.

    http://www.rouen-mecenat.fr/docs/1_re769novation-des-serres-du-jardin-des-plantes2.pdf

    Lire la suite