politique

  • Quand le covid19 décrédibilise la macronie, par système de santé interposé.

      J'ai pour habitude de prétendre qu'en situation de crise, il importe plus que jamais, de  ne pas "tirer sur l'ambulance", expression on ne peut plus appropriée dont je suis coutumière, il est vrai,  et j'ai observé, que l'ensemble de la classe politique, grosso modo, ormis le RN depuis le début de la crise, ait pris soin d'y veiller,  dans une forme d'abnégation, qui faisait honneur à nos politiques, et à notre démocratie.

      Puis enfin, au fil des jours où le confinement est imposé, situation que je ne remets en cause sous aucun prétexte, j'observe ici et là, des signes qui m'interpellent, au plus haut point....

      Martin Hirsch, ce midi est aux abois face à la crise sanitaire, et au manque d'argent, relatif à la politique de santé publique, savamment, entretennue, depuis des années, qu'Emmanuel Macron est au gouvernement....

       Alors que la campagne municipale, battait son plein,  on apprend alors, rétrospectivement, qu'Agnes Buzin, savait ce qui nous attendait, qu'elle en avait informé E Philippe, sans qu'il n'y ait rien qui ait fuité, puis E Macron, sans que ça ne lui fasse bouger l'autre...

       Alors dépitée, l'ai je pensé, grande naïve que je suis, Agnes Buzin, avait fini par se faire une raison, quitter son poste de ministre, pour aller enfiler dans une improvisation douteuse, le costume bien trop grand pour elle, de candidate, pour briguer la mairie de Paris,  comme un soldat de pacotilles, à la solde de Macron.... Des fois, qu'en marche, en ait raté une.....

      J'ai toujours été consciente, que bien que piquée de politique, je n'avais rien à faire en leur sein, directement.... Aussi, ma fibre aussi féministe que solidaire,  et bien au delà des qu'en dira t'o politiques, avait elle vu en elle, une femme assez digne, à défaut que ça soit d'un don d'ubuquité, peut être ?

      Elle n'avait en fait, du don que le son, celui d'une cloche, qui sonne le toxin, d'une macronnie en déroute, devant le covid19, qui met à nu l'incompétance, dont Macron, et sa bande de lascars, se sont rendus coupables....

     Je vous passe les details... "Bas les masques", à présent.

       J'appenais cette nuit, à quel point, "monsieur Buzin", etait lui aussi, "dans les petits papiers" du président en exercice,  et à quel point, alors, la goudasse a bien mené son petit monde en bateau, ces temps ci, pour servir monsieur le prince,  et son mari....

       Alors, que nous, (moi, y compris),  avions, la dent dure au sujet des députés,  qui quelquefois veillent à bien nous nourrir en ce sens, on observe, quoi qu'on dise, que necessité fait loi, et qu'ils renfilent, leurs blouses de médecin, pour certains...

        Là, où précisément, la veste qu'a pris Buzin au minicipales, à Paris, elle, ne s'est pas transformée, "encore" en blouse blanche.

       Il y a fort longtemps,  quand mes filles etaient petites,  enfin, en primaire, à  Mesnil Panneville,  à l'occasion d'un spectacle pour la fin d'année,  j'avais récupéré, une blouse bleu électrique, que mon père jadis, avait portée, pour aller nourrir ses cochons....

       La couleur était la bonne, la fillotte étant "dans l'âme", 'la Bête", dans la Belle et la bête,  j'avait transformé cette blouse, de taille adulte, en smoking bleu électrique, pour ma fille de 10 ans, environ, avec dorures aux poignets, et plastron, en fauses dentelle, pour présenter les pâtisseries !

     Que Buzin, n'ait elle donc pas passé, son BEP de couture, pour transformer sa veste aux elections, en blouse blanche, pour soutenir le corps medical,  qui, en sont demandeurs....

     Ainsi, la gourdasse en question, version, "oie blanche humiliée", savait tres bien, ce qu'elle faisait....

      Sorte de fusible,  destinée d'une part, à redonner du sang neuf et viril, à un ministère, au bord du gouffre,  elle servait, la soupe à Macron,  pour tenter de rehabiliter la macronnie, sur Paris, et servait de piedestal, à son mari...

     éDecidément... Côté féminisme, je suis plus que songeuse....

     Il parait, que le meilleurs moyen d'être feministe, aujourd'hui, c'est de montrer l'exemple,  dans sa tragectoire personnelle...

     Nul doute, que Buzin, elle, en tout cas,  parvient à déservir de façon, parfaitement équivalente, à la fois la cause des femmes, et celle de la politique !

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-rendez-vous/le-grand-rendez-vous-25-mars-2020

    26 Mars 2020.

     Bon, j'ai commencé à soulever le couvercle, hier, et là, on va regarder de plus pres, ce qu'il y a dans la marmite, et visiblement, c'est pire, encore, que ce que je sentais.

    https://www.facebook.com/michelweber/videos/10219615143662137/

     Bon, qui est donc, ce Michel Weber, qui parle si bien, et avec une bonne competance, de tout ça ?

    https://www.facebook.com/michelweber

     11H.

     Une vidéo, circule, sur messenger (méfiante, par essense, sur ce que je trouve sur internet, je le rappelle),  au sujet de la CHLOROQUINE.

     Le fait, qu'Emmanuel Macron,  décide de ne prescrire la chloroquine, qu'aux cas les plus graves, interpelle au plus haut point,  certains médecins.

     En effet,   si l'explication, que j'y voyais, résidait surtout dans le fait que passant, pour un produit miracle, la ruée sur ce médicament, risquait de poser problème, j'apprends que curieusement, alors, que les chinois ont averti, eux, qu'il etait plus efficace en début de maladie, qu'à un stade avancé, certains politiques, qui sont atteints, eux,  en auraient bénéficié...

     Monsieur et madame ESTROSI, plus particulierement...

     On savait, que le piston marchait,  et marchera toujours, on ne savait pas que le cynisme, irait jusque là...

     Le prétexte de l'OMS, serait de devoir respecter les précautions  protocolaires, afin, de mieux maitriser certains problèmes, liés aux effets secondaires, comme pour n'importe quel medicament....

     Que vaut effectivement, cet éclairage, quand vous étouffez, et que vous craigniez, d'y laisser votre peau ?

     C'est d'autant plus scandaleux, selon moi, que la situation de crise, implique de prendre, simplement, alors, la précaution juridique, vis à vis du malade, et de la famille, 

        "Nous famille, de.... (le patient), demandons, à ce que (mon père, ma mère, ma soeur, etc...), bénéficient du traitement à la chloroquine, alors que nous sommes conscient, que le protocole, relatif aux effets secondaires  n'est pas terminé, et à ce titre, nous dégageons toute responsabilité du corps médical,  dans l'hypothèses d'effets secondaires constatés, queles, qu'en soit les consequences"....

     On appelle, ça, "une décharge".

      Quand il s'agit, de nous fair signer des papier, pour quasiment simplement aller pisser,  tout le monde, politiquement,  trouve ça acceptable....

     Alors, quoi ? On les laisse mourrir, vraiment ? Pour ménager  les perspectives industrielles, liées  au recherches, et développement des vaccins ?

     C'est sûr, une fois six pieds sous terre,  ceux qui y seront restés, votre vaccin, il ne leur sera plus d'une grande utilité.

     27 Mars 2020.

    Bon, a sujet de la chloroquine, par ordonnance, la prescription est autorisée, à present, en milieu hospitalier.

       A mon avis, il est probable, aussi, qu'ils aient u peur, que passant, comme le medicament miracle, beaucoup risqueraient de baisser la garde? comme ça se produit, depuis des années, au sujet du SIDA, et de la trithérapie.

       Et quand on voit, l'iterêt que suicite ce medicament, jusqu'aux USA, par trump, et les files d'attente, pour l'obtenir, à l'hopital, à Mardseille, il faut bien reconnaitre, que cet argument, etait recevable.

       Le risque ?

       De voir, des mots entiers, disparaitre, dans la nature, et revendu, à prix d'or, sur internet, avec un risque de carance, dans les hopitaux, et que ceux, pour qui, il est indiqué, s'en trouvent alors, privé, parce que  quelqu'un, de plus gfriqué,  mais de moins malade, ait reussi à l'obtenir.....

       Parce que ce risque existe toujours, des lors, qu'un remede, a la reputation, d'être le remede miracle.

      J'ai appris ce matin, qu'ils avaient trouvé, quelqu'un, qui   vendait un respirateur, sur "leboncoin"... INCROYABLE,  dans la rubrique, "la réalité, dépasse la fiction", on peut difficilement faire mieux.

       Bon, sinon, un petit message, aux entreprises, chargées de prendre les RV, pour les medecins, généralistes, il faut embaucher,  parce que saturé, au niveau des appels,  le lien, entre les généralistes, et leurs patients, est rompu, parce que les salle d'attente, sont vides, impossible, de prendre RV, et  ils n'ont plus de patients...Alors, que les numero,  pour prendre les RV, sont injoignables.

    29 Mars 2020.

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/553027088929536/?__cft__[0]=AZW-Z1bg0eVGQU0QheK6gpc6dMBWddp_Y98uD7JTVusPqnV2huwPNMFbDoTF280RA4IjP2PosdwcJw2Uhzggd160slLtWbiowEFSVdcAi7ibR9QbQ3W1G2wb73G1Px3JkDWNqdF20EaadWpyTR0GOEpF&__tn__=%2B%3FFH-R

     Sinon...

    Trouvé sur le post, d'une amie, sur FB, ça viendrait, du journal, "le point".

    Je cite:

    « Près de 9 000 soldats américains sont basés actuellement en Europe. Mais dans les semaines à venir, leur nombre va croître, et ce, jusqu'au mois de mai prochain. À cette date, 20 000 militaires américains sont attendus pour participer à l'exercice militaire Defender Europe 20, qui sera également le plus gros déploiement militaire des États-Unis depuis 25 ans sur le sol européen. Au total, 37 000 soldats de 18 pays participeront à cet exercice, qui se déroulera dans 10 pays, dont l'Allemagne. »

    Mon sentiment, c'est que pour des exercices, qui ont été programmé, pour uniquement, des entraînements, doivent, pour raison de covid19, être annulés, parce que les USA, sont le premier, pays, infecté, aujourd'hui, et qu'il nous font courir, un risque, sanitaire, c'est quoi, e gros, ce confinement, pour uniquement les citoyens ?

     

     

     

    Lire la suite

  • Covid19, il existerait, une France de l’extérieur et une France de l’intérieur ?

     Cette idée émane du mouvement, Génération-s, que je persiste à soutenir, contre vents et marées, même si la marée,  (la digue la digue) en question, sur le plan sanitaire, s'appelle COVID 19,  et dont le moins qu'on puisse dire, serait qu'elle met à l'épreuve, plus que jamais notre Démocratie, ce qui est vrai, mais infiniment plus, encore la base même, des politiques qui sont menées aujourd'hui, partout dans le monde, mais infiniment plus encore, en Occident...

    https://www.generation-s.fr/comite/mouvement-generation-s/article/etat-d-urgence-sanitaire-la-crise-sanitaire-ne-doit-pas-aggraver-la-crise-sociale

       Je suis parfaitement d'accord avec toutes les propositions qui sont faites,  et je trouve la métaphore, qui justifie mon titre, tout à fait parlante, parce qu'elle met en évidence, plus que jamais, ce qu'on appelle, "les métiers de services", les plaçant, ainsi, humainement, tres largement sur le dessus du panier, philosophiquement, et spirituellement parlant.

      Une seule question me vient, spontannement, cependant....

      Quand ils parlent, de fermer la bourse à Paris, ont ils pris en compte, la nuance qui existerait, entre une braguette magique à boutons, et la braguette magique, à "fermeture éclair".... Surtout, si l'on tient compte du fait que le problème du libéralisme, qui semble depuis quelques temps, avoir un système immunitaire, quelque peu défaillant, dysfonctionne sacrément, précisément, parce qu'il a un énorme problème, avec la notion de temps, immédiaiteté, et donc, reactivité, alors qu'il faut, en politique, veiller à ménager le moyen terme, et le long terme....

     Et oui mesdames et messieurs,  il existerait, encore, parait il, des  braguettes magiques, à boutons....  il parait   qu'ils deguainent moins vite, d'ailleurs...

     Bon, et bien dites donc, moi, qui doit bosser sur le masculinisme, là, comme on dit vulgairement, je crois que je suis au taquet, là, TREMBLEZZZZZZZ MESSSSSSSIEURS......ha ha ha .

    Lire la suite

  • Covid 19, l’éclairage politique.

    Agnes Buzin, covid-19, mais qu'est ce que c'est que ce buz, binz ?

    Un collectif de soignants saisit la Cour de justice de la République contre Buzyn et Philippe.

    https://www.bfmtv.com/politique/coronavirus-un-collectif-de-soignants-saisit-la-cour-de-justice-de-la-republique-contre-buzyn-et-philippe-1878157.html?fbclid=IwAR2fUL9o9utmB83LbHeeuipTkndHhVoBiQ_LKOwP3NYiTGnyyncmyzkM17Y

    Mon point de vue.

    Attention, selon ses dires, elle a donné l'alerte, et comme elle n'a pas été écoutée, elle n'était plus en mesure d'agir en ce sens. Mais je comprends.

    23 Mars 2020.

     Depuis environ une semine, à intervalles reguliers, j'alterne, entre ma generaliste, et tentatives, pour consulter un medecin, sur internet, IMPOSSIBLE....

     Il ne s'agit, effectvivement, "que", du renouvellement, d'une ordnnance, pour a voir de nouveau bas de contention, ainsi qu'une ordonnance, pour tenter de moins souffrir, de mon eczema,   une creme appelée, NERISONE...

     J'ai entendu, ce matin, et ce midi, aux infos, que  certazins patients, atteints par le virus, arrivaient trop tard en hospitalisation, mais si la medecine de "de ville", qu'elle soit consultable sur internet, ou qu'elle le soit, en ville, n'est pas joignable, alors, on ne peut âs reprocher aux patients, de ne pas a voir fait le necessaire...

      Pour une simple ordnnace, de renouvellement, ainsi qu'une autre, pour un cortocoïde leger, j'aimerai qu'on m'explique,  pour quelle raison, on m'interdit, de consulter, sur internet, le code, etant donné comme perimé, alors, que je viens tout juste de le recevoir ?

    https://www.medecindirect.fr/  ??????

    20h, j'ai enfin, pu me connecter, je viens d'envoyer, la copie de ma carte d'identité,  ils la verifient, dans un delai, de 12H.

     J'avais, depuis plusieurs mois, deja, rempli, mon dossier medical, sommerement.

      Impossible de télécharger la carte d'identité, en avance, je suppose,  parce que ça pourrait, être usurpé, par quelqu'un  d'autre, peut être ?

       Je ne sais pas, je vous tiendrai au courant demain. Il est bien précisé, que ça n'est pas un numéro d'urgence, surtout, mais si ça peut désengorger les cabinets médicaux de ville, moi, je dis que ça peut être valable. 

    Lire la suite

  • Le printemps des poètes 2020, "le courage".

    Ce printemps, le thème du printemps des poètes, à consacré la manifestation, sur le thème du courage.

    Je pense l'être, "relativement".

    Mais une question se pose, à savoir, saisir l'opportunité, d'interroger le sujet, plus largement, sur le plan historique, sociétal, en somme, en explorer les contours, y compris, dans l'image, qu'on renvoie aux autres, qu'on soit célèbres, ou qu'on ne le soit pas, qu'on soit médiatisé, ou qu'on ne le soit pas.

    On peut se demander, par exemple, si quelqu'un, ou quelqu'une, perçu(e), comme courageux(e), par certains, ne le serait pas tant que ça, observé(e) par d'autres, parce qu'ils adoptent des valeurs qu'ils ne partagent pas...

    On peut se demander, aussi, si le courage est bien réel, dans l'hypothèse, ou la personne concernée, n'aurait agi, plus parce qu'on l'y aurait contraint(e), que par conviction véritable.
    je ne porte aucun jugement particulier, en prétendant celà, ni sur mon cas personnel, ni sur le cas de qui que ce soit d'autre.

    Je prétends juste, que les manipulations sont perverses, et que de le reconnaître, en croisant ce fait, avec l'expression, "l'enfer est pavé de bonnes intentions", on réalise que cette perversion, si bien intentionnée soit elle, intoxique les relations humaines, bien au delà, de ce qu'on n'aurait soupçonné.

    Une autre réflexion me vient, sur le sujet, qui réside dans le fait, que pour y voir plus clair sur ce sujet plus philosophique, qu’artistique, une fois n'est pas coutume, il ne me semble pas superflu, de regarder le verre, à moitié vide, et à ce titre, juger, la lâcheté...

    Et en observant, et disséquant la lâcheté, alors, on discernerait peut être mieux, la définition du courage.

    Bon dimanche, à tous les coachs, "si bien intentionnés".

    Lire la suite

×