production

  • Qui veut être mon associé(e)s ?

     Ce n'est pas une question que je pose personnellement,  mais le titre d'une émission, sur M6.

    https://www.emissionreplay.fr/qui-veut-etre-mon-associe

     A la question, que certains se posent, alors, peut être  ? Qu'est ce que ça vient faire ici  ?

       Et bien justement,  tout ce qui est artistique, aussi,  doit bien avoir, une forme de concrétisation,  et quand je dis que " tout est poil et éthique", il s'agit bien également, de  tout ce qui est artistique, aussi...

       Qu'il s'agisse de l'édition d'un livre, qu'il s'agisse, de la gestion juridique des droits d'auteurs,  qu'il s'agisse des droits des intermittants du spectacle, ou de la production audio visuelle, ou de spectacle vivants, ou qu'il s'agisse de produire son disque, c'est bien de droit, dont il est question, et d'entre^rises, dont dépend l'existence réelle d'une activité, qui ouvre le droit, justement, d'en vivre légalement, "ou pas"....

       Oui, vous pouvez aussi gratter votre guitare,  sur un trottoir, et faire circuler le chapeau, c'est vrai,  et déclamer vos vers,  dix metres plus loin, et c'est un exercice parfaitement recvable, beaucoup d'artistes, ont d'ailleurs commencé ainsi, mais ça n'est pas de cette façon uniquement, en tout cas, que vous ouvrirez vos droits, à en vivre, suffisemmet dignement, pour d'une part, parvenir à payer votre loyer, manger à votre faim, ou garder une poire pour la soif, s'il vous arrive une tuile, un jour, "qui sait ?"

       Macron, n'a  de cesse que d'inciter  qui veut bien tendre l'oreille, sur le fait qu'il faut aller de l'avant, et monter sa boite,  "la belle affaire"....

       Comme si tout à chacun, avait un potentiel d'entrepreneur, et gare à celui, qui sortirait du rang de l'ambition, "dans le concept qui est le sien"....

       Car au delà,  de la "start up nation", si chère à Guillaume Meurice,  qui me fait hurler de rire à chaque fois, on oublie juste, qu'au delà de ce formatage à grand coup de vocabulaire absolument vide de sens, et dénué de la moindre valeur morale, désolée, je dirai même, "franchement désolée" pour ma lucidité,  on oublie de vous informer, que pour ambitionner une telle démarche, il faut certaines qualités psychologiques, qui vont bien au delà de l'inventivité  et du génie, notamment en ce qui concerne la capacité à assumer les coups, en cas, d'échec, "les coups, devant aussi être perçus, prosiodiquement, version, COUTS, financiers.....

       ENTREPRENDRE, c'est aussi vertueux que de donner la vie,  au sens le plus "accoucheur" qui soit,  et j'ai de gros doutes sur le fait que "la satart up nation", soit la meilleure façon, de préparer ces jeunes pousses, à assumer les coups, qu'ils seront amenés à prendre....

     En somme, macronnie, mon C...... 

     Ecouter, et soutenir les inititives qui sont pourtant  quasiment la  génèse,  de telles démarches,  au sens noble du mot, est pourtant ce qu'il y a de plus admirable....

     Attention, à ce que dit Lou doillon, sur ce sujet, dans le milieu de la musique.

    https://www.franceinter.fr/emissions/par-jupiter/par-jupiter-17-fevrier-2020

    Et à ce que dit aussi, Thomas Fersen, mieux placé que quiconque, pour parler du sujet, puisqu'il est son propre producteur, depuis plusieurs années.

    https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/10/29/thomas-fersen-le-digital-ne-me-rapporte-rien_6017366_3246.html

    Lire la suite