Créer un site internet

Tout est poil et éthique.

 Engagement, "ou pas" d'un artiste, pour telle cause ou telle autre.

Il m'est deja arrivé de tenir ces propos, à ce sujet, mais enfin, la redite ne me semble aucunement supperflue.

15 octobre 2019.

Grande nouvelle, me revoilou, sur youtube.

 Que je maitrise, la bête, me semble souhaitable....

La bonne nouvelle, c'est que ça semble jouable ! YES !

 

  • Ceinture maraichères, comment vous dites ? SAFER ?

     Comme on dit chez OUILLE DIEN.....

     Et oui, j'ai deja eu affaire à eux, en plus dites donc, décidément, c'est pas de bol... Bon, allez,  ça va prendre un peu de temps, hein, ça ne va se faire comme ça.

     Mais enfin, bon, il  faut voir les choses en face, hein, des centaines et de centaines, d'he,  qui sont dédiés uniquement, aux culltures industrielles, là, où précisément la proximité des villes, et des banlieues, exigent désormais que ces terres ou en partie, soient désormais destinées à la production BIO, et au maraichage BIO, ça ne va pas pouvoir se faire autrement que par l'application, d 'un mot, qu'en général, on relie à la création de grandes surfaces, ou d'autoroutes, et que l'on nomme...

     Roulement de tambour, EXPROPRIATION.

     Oui, et je suis, sur ce sujet, précisément, particulièrement crédible parce que depuis des années et des années, je suis la première à prendre la défense du monde agricole, pour m'opposer à ces expropriations, quand elles sont justifiées, par la création d'infrasstructures, qui me semblent injustifiées, comme les grandes surfaces, ou des autoroutes.........

     Sachant, d'autre part, que beaucoup  de  postulants agriculteurs, sont à la recherche de terres agricoles, et qu'ils n'en trouvent pas !

    https://www.safer.fr/

    https://terredeliens.org/

    https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne

    http://www.mescarnetsdecampagne.com/

    Lire la suite

  • Le coup de gueule de Camélia Jordana, chez Laurent Ruquier.

     "Petite chanteuse, en mal de notoriété", j'ai entendu ça, hier, je crois, ce qui m'a fait rigoler...

     Sérieux,  sortir, une telle connerie, quand on sait que le délit de facies, en banlieue,  et la discrimination à l'embauche, et tout ce qui suit, sont monnaie courante, ça serait presque risible, non ?

     Bon, d'accord, elle y est allée un peu fort, je le reconnais, mais attention, imaginons une seule seconde, que suite à l'affaire Harvey Weinstein, puis  les consequences sur ce point, sur le sol français, aient été posé, sur twitter, avec le #, "#ilmamislamainaucul", ou bien "#rasleboldesefaireemmerderpardesgroscons", pensez vous une seule seconde, que le message serait passé ?

     Alors, que #balancetonporc", au moins, ça a marché, le message, à bien été noté, et relayé.

       Certainement pas, non, dans cette histoire de #,  notamment, sur twitter, il y a par le principe même, du "hashtag", la volonté délibérée, par qui s'en saisit, de cogner du poing sur le table,  de pousser un gros coup de gueule, pourquoi ?

       Précisement, parce que quand, on le fait, de façon plus diplomatique, et bien le message ne passe pas, tout simplement.

       Alors, oui, je le reconnais, le mot MASSACRE est parfaitement disproportinné, c'est un fait... Mais j'aimerai qu'on m'explique, pourquoi un européen, un blanc, si vous préférez, se voit demandé ses papier, environ, 30 fois moins, que qui que ce soit, avec la peau bronzée... On le dit, on le répète, on  le serine, on le hurle,   on le recite, en textes, en poèms, en vers, en prause, en rap, en slam, en dessins, en peintures, en films,  en discours, en tout ce qui est artistique, et ça ne sert à rien,  alors, cette colère, je la comprends, moi, qui suis ce qu'on appellerait, même si je trouve ça, "une française de souche", et jamais, personne ne veut entendre...

      Alor, voilà, peut être, qu'en gueulant plus fort, avec un vocabulaire qui dépasse un peu la bienséance, au moins, on en parlera, avec plus d'attention, mais que surtout,  politiquement, ça en fera réfléchir certains, et certaines...

     Quand au fait de déposer une plainte contre elle, franchement, pour le coup, ça me redonnerait le sourire, j'ai plutôt tendance, souvent, à être du côté des flics, pourtant, pour diverses raisons, mais là, désolée, hein, franchement désolée.

    https://www.franceinter.fr/societe/violences-policieres-celles-et-ceux-qui-se-reconnaissent-dans-les-propos-de-camilia-jordana

     Alors, je sais, on me dira qu'entre la discrimination au facies, et le concept de violences, il existe une nuance non negligeable, ce qui est vrai. c'est sans compter, sur le fait, que ces discriination, usent, considérablement, le moral, des habitants, qui sont concernés,  de toutes les façons, et donc, influent, aussi, sur leurs réactions, notamment, pendant ces contrôles.

     Je rappelle que ces discriminations,  se font aussi à l'embauche, raison pour laquelle, j'opte personnellement, pour le CV anonyme.

    Lire la suite

  • Spectacle vivant, pendant, et post covid19.

     J'ai pas mal bossé, sur le sujet, depuis le debut de la pandemie, même, si ce travail, n'a pas encore été mis, à disposition.

     Depuis quelques semaines, mois, enfin, je n'ai pas compté, j'ai notamment bossé, sur un projet de livre, un nouveau, quasiment terminé, qui parle des gafa,  sous plein d'angles differents, et notamment, precisement, dans le rôle positif, qu'ils jouent, depuis l'avenement d'internet, mais aussi, bien sûr, par le revers de la medaille, qui voulait deja, avant que la pandemie, ne sevisse, laissait crever de faim, bon nombre d'artistes.

     Ce livre va s'appeler, "gafa crevette et pêche à pied".

     Je dois rajouter un chapitre, au sujet de la vente sur internet, E bay et amazon, et la disparition des petits commerces dans les villes, et puis faire la couverture, et ensuite ça sera au top, enfin, pour moi en tout cas, je vous tiendrai au courant.

     Bon, sinon, aujourd'hui, jour mémorable, s'il en est,  le premier concert live, donné en la ville de Barentin,   au theatre Mondory, avec la totalité des consignes, respectées, ça va sans dire, et  ça sera,

    "Mes souliers sont rouges".

    https://souliers-rouges.com/

     

    Lire la suite

  • Benoit Hamon, is back, back in........

     C'est une blague, hein, juste envie de faire coucou, à la chanson des "boeufs attelés", c'est tout.

     Le revoilà, donc, moi, qui pertait, depuis tout ce temps, où  on n'entendait plus parler de lui.

     Alors, c'est ici, que ça se passe:https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/relance-de-la-gauche-ecologie-5g-le-8h30-franceinfo-de-benoit-hamon_4089661.html

    Lire la suite

  • Violences conjugales, BRACELETS D'ELOIGNEMENT.

     Cette proposition a été decidée, il y a quelques mois, avant le coronavirus. Considerant le fait, que sous l'angle du covid les violences faites aux femmes, et aux enfants, aient connu, une recrudescence, il convient de prêter attention, à cette proposition, qui me semble, être une tres bonne idée.

    https://www.franceinter.fr/une-petite-zone-de-tranquillite-5-victimes-nous-disent-ce-qu-elles-attendent-du-bracelet-anti-rapprochement#xtor=EPR-5-[Meilleur31082020]

     Reste que ce qui importe,réside dans le fait que les associations, aient suffisemment d'argent, pour proposer des hebergements d'urgence, quand les victimes souhaitent quitter leur domicile, mais surtout, que le ministre de la Justice, Dupont Moretti, veille à ce que la Justice fonctionne plus normalement que ça n'est le cas.

     Plus un dossier traine dans le temps, plus la réputation de la Justice, se trouve malmenée, parce que les victimes potentielles, risquent de se décourager, et donc, de persister à ne pas deposer plainte, ou simplement, aller deposer une main courante...

     Il ne faut oublier, qu'une suite de mains courantes, deposées,  au sujet d'un homme violent, pèse, j'en suis convaincue, beaucoup plus lourd, dans une plainte ulterieurement deposée, qu'on ne le soupçonne, parce que ça signe, sur le long terme, un profil violent, plus, quasiment, que certains faits plus précis, encore, et qui justifient qu'une plainte soit déposée.

    https://www.youtube.com/channel/UCtcBQK79sCTfa4oxgoZew9A?view_as=subscriber

    https://fondationdesfemmes.org/

    Lire la suite

  • les méthodes de truands du RN, et autres extrêmes religieuses, ou non......

    Le méthodes de truands, du RN, ou autres extrêmes, religieuses, ou non.

       Ce que je vais vous raconter, démontre encore une fois, comme si c’était encoore à prouver, à quel point ces mouvements, sont aussi noirs dans leurs méthodes, que leurs idéologies.

        Je n’ai même pas le prénom de cette maman, qui vient de temoigner à l’instant, sur France 2, dans « ça commence aujourd’hui ».

        Je précise, que la lecture que je fais de ce témoignage, est une lecture qui m’est propre, et que nulle part, cette maman, n’ait, ne serait ce qu’insinué, quoi que ce soit,  qui se rapporterai, avec le sentiment, ou plus précisément, la lecture que j’en fais.

        Aussi, soyez sans crainte, je vais bien faire attention, de n’utiliser que le conditionnel, afin que tout soit bien clair.

        Elle avait offert, à l’une de ses filles, une colonie de vacances, aux USA.

        Pendant, cette colonnie de vacances,  un grave accident de bus, à eu pour conséquence, que sa fille, ainsi que d’autres ados, ont trouvé la mort.

       Je n’ose imaginer, ce que ces parents, ainsi que les autres parents, ont pu ressentir, comme c’est toujours, le cas, en pareilles circonstances, quand on perd un enfant.

       Certains, je le soupçonne, se posent de bien étranges questions, sur le chemin où je les emmène, et je reconnais, que ce questionnement, est on ne peut plus justifié.

       Suite à ce terrible évenement, cette maman n’est pas restée à ne rien faire, et a créé une association, pour rendre hommage aux victimes, et notamment, à sa fille, mais surtout, pour faire évoluer la loi, ce qui n’est pas une mince affaire, si l’on considére qu’il ne s’agit de rien de moins, que d’imposer certaines normes, qui encadrent, l’accomapgnement d’enfants ou d’adolescents, dans un contexte de colonnies de vacances, pour ne citer que celà.

        Elle a si bien œuvré, dans le cadre de son association, qu’il existe, si j’ai bien compris, un projets de loi, dans les tiroirs, sur le sujet.

       Alors, certains se demandent alors, où serait le problème…

       Beaucoup de personnes, ayant eu vent de son histoire, et de son association,  l’ont soutenue, elle, et les combats qu’ils menaient.

       Puis un jour, (l’émission, trainte du phénomène des rumeurs), quelqu’un a commencé à la dénigrer, sous le pseudo de Martine Martin, pour l’accuser de divers méfaits, d’ordre juridique.

        Il s’agissait de ternir son image, et de la faire passer, pour une femme venalle, qui était prête à tout, pour gagner de l’argent sur la mort de sa fille.

        Entre autre, le plus grave, prétendant, qu’elle aurait touché des sommes fort importantes (plusieurs millions d’euros), dans la cadre d’un arrangement amiable, pour renoncer à porter plainte, contre celle qui était responsable de l’accident, c'est-à-dire, la conductrice, enfin je suppose.

       Ensuite, ayant accusé le coup, afin de tenter de l’achever un peu plus, une pluie de lettres anonymes, dans sa région et sa ville, du même accabit, pour le cas où l’accusation, au sujet de cet argent,  n’aurait pas suffisemment porté ses fruits.

        Elle vient d’expliquer, que certaines personnes, se rangeant derrière ces accusations,  étaient dans les premières, qui l’avaient soutenue, quand elle a créé son association, ce qui délivre, soit dit en passant,  assez facilement, les clès des motivations, pour le moins douteuses, qui auraient justifié, qu’elles aient fait ce choix….

       En effet.

       La conductrice du bus en question, était musulmanne, et la raison qui aurait justifié, qu’elle se soit endormie, aurait été liée, d’une part au fait, qu’ils se soient couchés tard, la veille, mais surtout, dû fait, qu’elle faisait à ce moment, le ramadhan, et qu’elle se serait endormie, à cause d’un pic d’hypoglycemie, ce qui, est tout à fait plausible, puisque j’ai moi-même ce problème, en fin de matinée, donc, je connais fort bien ce phénomène.

       Où se trouverait, alors,  l’explication de ces manipulations calomnieuses.

       Pour moi, elles se trouveraient dans le fait que certains ou certaines, qui l’ont soutenue, dès le départ, ne l’auraient fait, non pas dans une démarche altruite, de solidarité désinterressée, et donc, d’empathie, mais plutôt dans une démarche qu’ils airaient aimé, pouvoir récupérer, sur le plan politique, c'est-à-dire, pour appuyer et conforter, une forme d’islamophobie, par les fait, qui ont causé, dans la réalité l’accident….

       Ors, cette maman admirable,  n’avais il me semble, aucunement l’intention d’exploiter le drame, qu’elle vivait, à des fins politiques, et il est tout à fait probable d’ailleurs, que son projet de loi, dont elle parlait,  ne visait pas particulierment, la pratique du ramadhan, dans la cadre du travail,  mais plus largement, toute forme de pratique religieuse, dans le cadre du travail….

       En effet, imaginerait t on, un seul instant, au moment où un chirurgien, doit vous opérer, qu’il vous, dise « attendez, un petit quart, d’heure, je vous prie, je dois, avant de m’y coller, faire la prière »…

     Vous imaginez, la scène ?

       Et ce, quelque soit le culte, dont il serait question, y compris le culte, catholique, ou le juif….

      Au sein de cette association donc, s’est créé un groupe dissident, d’une certaine façon,  qui ont dicerné, que pour exploiter ce drame, à des fins politiques, décidément, ça serait difficile, voir, impossible…

      Alors, le stratagème  aurait commencé, afin de détruire son association, celle qui la symbolise, et par ce fait, son combat.

      Harcèlement sur le réseaux sociaux, puis ensuite, par les lettre anomymes.

       Il y a juste un tout petit problème, qui réside dans le fait que ces lettre anonymes, sont désormais sous scellée,  et qu’on va un jour, avoir très probablement, la confirmation de ce que je prétends là…..

        Qui alors, aurait pu, trouver ombrage, au fait que cette femme, puisse persévérer, dans son militantisme ?

        Cela, pourrait venir de différentes sources, pour tout dire.

      Cela, pourrait venir de l’extrême droite française, ou étasunième, même, qui garderait au travers du gosier, le fait de se voir refuser d’instrumentaliser ce fait divers, parvenu aux USA, mais ça pourrait tout autant venir, de certains musulmans, aussi, comme ceux qui s’evertuent à militer, sur les réseaux sociaux,  pour tenter par tous les moyens, de soutenir un certain tariq ramadan, qui est de toute evidence, ce qu’on appelle un pervers manipulateur, de tout pemier ordre….

       Je suis vraiment atterrée de voir, qu’au sein de l’Islam, il se trouve encore des musulmans, pour soutenir une telle racaille.

       Aussi, je les renvoie, dos à dos, les uns ne vallent pas plus cher que les autres,  et ça n’est pas à moi, de vous donner les clès de cette énigme, dont nous entendrons, je le suppose, prochainement parler, puisque les lettres anonymes, que cette femme a reçues, il y a quelques années, sont sous scellée, et ça sera donc l’ADN, qui parlera.  

    Lire la suite

  • Sport et coronavirus, le tissus associatif, d'abord.

     J'ai deja bien bossé, sur ce sujet, et depuis bien des années.

     Je maintiens plus que jamais,  tout ce que j'ai toujours affirmé sur ce point, dans ce qu'il importe, d'y veiller avec la plus accuité.

       Ce qui change aujourd'hui, réside dans le fait, qu'à cause du covid19, certains clubs ou associations,  se trouvent en très grande précarité financière, et que certaines minicipalités par excès de zèle, ou par peur disproportionnées,  sous estiment la gravité de leurs situations, d'une part, mais plus grave encore, sous estiment, l'importance que ces clubs ont, sur le plan local, pour la population.

       Et ça, personnellemet, ça m'inquiète.

       J'ai entendu ce matin, la ministre des sport, aborder un certain nombre de points sur ce sujet, et je vous recommande, d'aller réécouter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-6-9/le-6-9-13-aout-2020

      Alors, parmi les pros, certains diront, que j'ai vis à vis d'eux, la dent dure, et qu'ils sont la loco, etc, etc, etc....

      Quand tout se passe bien, et que l'argent coule à flot, via les sponsor, jamais on ne les entend en parler, et aborder le sujet.

      Sous l'angle du covid19,  par le biais des retransmissions télé, qui elles du coup, sauvent les meubles,  il existera toujours, une alternative possible.

      Pour les petits clubs, et associations, qui assurent le quotidien  de la pratique sportive, la plus vitale, au sens sociétal, à longueur d'années, et de decennies, en dehors de la kermesse annuelle, et de la vente des saucisses frites, ils n'ont quasiment à présent, que leurs yeux pour pleurer....

      Parce que si l'on observe le foot, par exemple, ça n'est pas le fait, de regarder les star du balon rond, qui est salutaire, pour la santé, ou si peu, mais en premier lieu, de pouvoir courrir apres un ballon...

     Ne jamais, l'oublier, me semble, juste fondamental.

     Alors, que faire ?

     La ministre veille, et visiblement, fait du très travail.

      Il faut, un service de conciliation, pour résoudre localement, les mise en danger des petits clubs, face à des municipalités, aussi frileuses, financièrement, qu'irresponsables.

     Imposer, à un club de hand, de changer, la totalité des ballons, au prétexte, qu'ils ne sont pas aux normes, pour être desinfectés, on peut difficilement appeler ça, autrement, que de la connerie à l'état pur, surtout quand on sait qu'un simple détergent, et pas necessairement, de l'eau de javel, suffit amplement, pour désinfecter n'importe quoi, face au covid 19....

     Comme toujours, il faut innover, trouver des solutions alternatives, qui puissent permettre, de continuer, malgré la pandemie, à pratiquer son sport.

     Pour les 5000 personnes, dans les tribunes, Ok, je comprends, pour les transports en commun.

     Pourquoi, ne pas envisager de laisser partir, le public, en plusieurs fois , de telle sorte, que ça évite la cohue, au sorir du stade, avec interdiction de bouger de sa place, pendant l'attente  ?

     Il suffit pour celà, d'en avertir le public, je ne crois pas qu'une contrainte aussi dérisoire, à plus forte raison, quand on dispose des réseaux sociaux  pour l'expliquer, et faire circuler l'info, représenterait, une gêne gravissime pour le public...

     Je crois, que selon les cas,  c'est comme toujours, un travail de dentelière, et du cas par cas.

     En attendant, je vous informe, que sainte Austrberthe(76), voit le sporting club, organiser sa foire à tout annuelle, le  23 Août, pour renflouer les caisses.

      Elle est organisée, sur le stade, et les reservations, se font au numero suivant: 06 58 65 63 50, ou au 06 46 19 01 15.

     TARIF 3€ le mètre, possibilité de garder sa voiture, à partir de 4 mètres reservés.

     Sinon, pour les retardataires, et les veinards, qui sont en vacances, vous avez une cession de retrapage, avec la foire à tout, et marché artisanal, du comité des fêtes, qui se déroulera dans le centre du village, le 13 septembre.

    Reservation et renseignements, au 06 24 68 13 05, de 10h à 16h, sauf le dimanche.

    Sinon, le club de foot recrute.

     Ils cherchent aussi, de nouveaux joueurs.

     Le club de Pavilly, lui, recherche des joueuses.

    https://www.facebook.com/OP1920/videos/257268581954848/

    https://www.pavilly.fr/Culture-et-loisirs-Associations-fr/Sport

    Lire la suite

  • Cuisine d'exilés.

    http://Tout de suite, le sujet des migrants, sous l'angle de la cuisine, c'est "on va déguster", sur France Inter, et c'est tout de suite. https://www.franceinter.fr/emissions/on-va-deguster/on-va-deguster-09-aout-2020

    18 Août 2020.

      Il est bon d'observer, que ces inititives ne sont pas des faits isolés,  mais bien une dynamique qui a du sens, pour toute personne un temps soit peu sensible, à la cause des migrants, ou des regugiés, selon le mot employé, n'en déplaise, à certains.

    https://actu.fr/bretagne/rennes_35238/rennes-elles-veulent-ouvrir-un-restaurant-qui-emploie-et-forme-des-refugies_35550509.html?fbclid=IwAR3e7jW1FALGiB0IGaXGall3Q-JNGVujWvVSsi7cEfbJtuEoRgpTB_QpqLk

     Pour ma part, ça fait prtie d'une de mes intimes convictions, bien au delà, du moindre doute, je le précise, et qui est aussi, à la base de mon projet d'association, que j'ai appellée, l'association POT AU FEU.

     Comme vous pouvez le voir, ma marotte  ne date pas d'hier, je ne trouve pas, la date precise, sous la vidéo, mais rien que mon look, en soit, en dit long, comparativement, à celui d'aujourd'hui.

    Lire la suite

  • « betteraviers », et lobby sucrier.

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/pesticides-la-volte-face-du-gouvernement_4068269.html   

    Voilà, où nous mène la disproportion observée, depuis plus de 50 ans, qui a fait de l’agriculture, une industrie, qui n’a rien à envier par ses côtés toxiques, à d’autres industries, comme le pétrole, ou le charbon…

       Au point, qu’on en arrive à oublier que de cultuiver la terre, en principe, devrait n’être qu’agriculteur, ou cultivateur.

       Cette  histoire de vocabulaire, peut sembler anecdotique, alors qu’en verité, elle ne risque pas de l’être.

       En effet, car elle  correspond, précisément au fait que cette forme dévoyée de l’agriculture, est incapable de s’adapter aux nouvelles donnes, dont l’aspect environnemental, est bien loin d’être la seule exigence, ni la seule épine, qui les blesse, dans leurs bottes « le chameau ».

       Mais soyons clairs,  qu’on ne m’accuse pas de faire une sorte de racisme anti agriculteur, pour la simple raison que ça serait renier mes racines…. Autant, que ça signerait, une connerie magistrale.

       Car je veux bien passer pour une conne, « on n’est jamais sali que par la merde »…. Tous les cul terreux savent ça…

       Une profession ou une entreprise, qui est incapable de s’adapter, ne peut pas prétendre survivre, et si beaucoup, démontrent dans les faits, leur réelle bonne volonté de s’adapter, en se diversifiant, les chiffres sont formels, l’industrie agricole, elle, dans sa grande majorité, montre bel et bien à quel point, ils sont parfaitement à l’aise idéologiquement dans un modèle, que pour rien au monde, ils ne remettraient en cause.

       Quand j’observe qu’en Normandie, des pommes de terre bio, doivent traverser la France, ou venir de Belgique, ou d’Allemagne, alors que nous sommes ici, une des régions les plus productives, ça en dit long, sur la volonté délibérée, de ne surtout pas changer de modèle.

     Mais revenons en betteraviers.

     Je vais vous raconter une histoire.

       Il y a longtemps, une trentaine d’années, c’est vous dire, alors que je ne militais pas encore politiquement pour quelque cause que ce soit, et n’étant écologiste, que dans mon comportement, j’étais tombée, sur un petit livre qui émanait, de….

     Ben , je ne sais plus, pour tout dire.

       Simplement, ce petit livre, ou se dépliant, avait pour ambition, avec des dessins, et des schémas (pour peu, ça aurait été comme la BD, sur les algues vertes, en Bretagne, dites donc… BD, que je vous recommande, chaleureusement, ça va sans dire…).

      Ce dépliant, donc, tentait de décrire et d’expliquer, la totalité des opérations et des traitements, que subit la betterave,  de la récolte  jusqu’au simple, et ordinaire morceau de sucre blanc, qui tombe lamentablement dans mon café le matin, à moins que comme chaque enfant, qui se respecte, vous ne preniez le simple petit morceau de sucre, et que vous lui fassiez faire du toboggan, sur le manche de la cuillère à soupe.

     Quel enfant, en vérité, n’a jamais fait ça ?

       Est-ce que betteravier, prend soin de faire glisser son morceau de sucre, le matin, sur le manche de la cuillère ? J’en doute…

      Est-ce que s’il boit un bol  de chocolat, probablement, pas du Van Houten, soyez sans crainte, à moins, que madame ait plus de conscience, quand elle fait ses courses, que monsieur, quand il cultive ses betteraves.

      Une fois qu’il a bu, il prend son bol, entre ses doigts, est ce qu’il le faire tourner, afin de faire des dessins, sur le bord de la paroi interne du bol…. ?

      La petite abeille que je suis, ne va pas tourner, autour du pot de miel plus longtemps. Elle va juste, vous expliquer, ce que j’ai ressenti, une fois, digéré le document en question.

      Entre la betterave, dont je vous parle, et le morceau de sucre blanc, la pulpe de la betterave, subit, pas moins, de 10 produits chimiques différents,  tous avec des noms, plus incompréhensibles les uns que les autres, ça va sans dire……

      Alors, c’est sûr que si l’on observe le processus, en le comparant, au traitement, que subit le miel, qui est issu de la ruche, comme on dit vulgairement, « y’a pas photo ».

      Un coup de centrifugeuse, et aucun produit chimique, n’entre en ligne de compte, et c’est mis en pot.

      Mais je vais vous dire, moi, ce qui me met en  colère, c’est que les problèmes auxquels, ils sont confrontés, aujourd’hui, ils ne datent pas d’hier, et que depuis toutes ces années où ils savaient,  qu’ils subiraient l’interdiction des néonicotinoïdes, et qu’à aucun moment, ils n’ont cherché à diversifier leur production afin de limiter les pertes financières éventuelles, liées à ces interdictions….

     Voilà, ce qui me choque, profondément.

    Quand au produit, « fini »… parlons en, de ce morceau de sucre, « raffiné »…..

       C’est le pire poison, aujourd’hui, qui se trouve dans notre alimentation, parce que les 10 substances chimiques, dont je vous parle, NOTRE ORGANISME N’EST PAS CONÇU POUR LES DIGÉRER .

       Ors, de façon résiduelle, la totalité de ces substances se trouvent, encore dans le sucre blanc raffiné, et sont à l’origine, de la ce qu’on appelle, en santé, « la maladie du soda ».

       C’est un enjeu de santé publique, de la plus haute importance, un poison qui  génère, depuis longtemps, et va générer de plus en plus, de problèmes de santé, les plus graves.

       Alors, certains, me diront « mais tu manges quoi, comme sucre » ?

       Du sucre de canne, bio,  que j’achète en vrac,  en 5kl, (pour que ce soit moins cher, au kl)généralement, et jamais de sucre morceaux.

      Alors, on me dira, que du sucre de  canne bio, c’est pas franchement locavore, et sur ce point, je suis bien d’accord.

       Sauf, que moi, je ne demande pas mieux, que d’acheter du sucre de betterave bio,  je ne demande que ça, des que ça existe, surtout, faite moi signe, je serai le première à le promouvoir.

     Sinon, le sucre de betterave bio, il est où ?

     Est-ce que seulement, quelqu’un, se penche aujourd’hui, sur cette demande ?

     Est-ce que les acteurs de la filière, se demandent, ne serait ce que par principe, ou pas idéologie, s’il ne serait pas au minimum, salutaire de simplement, se poser cette simple question basique ?

     Pourquoi, est ce qu’il n’est pas possible, de trouver du sucre de betterave BIO ?

     Est-ce qu’on peut trouver légitime, en temps qu’agriculteur, de cultiver un légume, fut il sucrier, qui participe, à empoisonner la population, dans des proportions aussi grave ?

     

    Lire la suite

  • Pour un musée de la colonisation, à présent, une vraie nécessité.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-01-aout-2020

      J'ai trouvé, que beaucoup de choses fort importantes et bien senties, ont été expliquées sur ce point.

      J'ai vu que le projet de musée de la colonisation, est resorti des cartons, je crois que c'est un projet qu'il faut absolument réaliser, parce  que des différentes ethnies, qui ont été au cours de l'histoire de la France, des anciennes colonnies, presentent des particularités, absolument preponderantes, selon l'epoque, selon la localisation gegraphique, qui ont induit, et induisent encore des frustrations, et des blessures, tres nettement encore vivaces aujourd'hui, et que ces particularités, doivent imperativement, être considérées, avec le plus grand respect.

     Il en va, pour tout dire, d'une veritable opportunité pour parvenir à une forme d'apaisement, et que chacun recherche, alors, il va falloir avoir le courage politique, de s'y atteler.

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=277532.html

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/engagement-ou-pas-d-un-artiste-pour-telle-cause-ou-telle-autre/racisme-et-bien-parlons-en.html

    14 Août 2020.

     

    Lire la suite

  • Ces maladies, qui menacent nos arbres. BIODIVERSITE.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-ete-comme-jamais/l-ete-comme-jamais-03-aout-2020-0

     Bon, écoutez cette émission avec la plus grande attention, parce que beaucoup de choses, de la plus grande importance, y sont expliquées.

     Je leur envoyé un message, en privé (privée de téléphone).

     Mon commentaire.

     pour commencer, jamais, on ne soupçonne, le moins du monde, qu'achetant une plante, si modeste soit elle, on risque  d'introduire, dans son jardin des larves, des oeufs, ou je ne sais sous quelle forme, un parasite, qui pourrait se sentir bien au chaud, chez nous, et presenter, veritablement, un danger, sur notre flore, et donc, par voie de consequence, pour notre faune sauvage.

     Et pourtant, c'est comme ça.

     Alain baraton, dit, à juste titre, qu'il faut toujours, veiller, à a cheter ses plantes, en locavore, et je suis d'accord, sur ce point.

     Pourquoi, faire compliqué, quand on peut faire simple ?

     Vous avez votre pépinièriste, ou producteur local, qui fait du très bon travail, pourquoi se faire chier, à aller voir ailleurs ?

     Seule entorse, quand vous souhaitez cultiver, quelquechose, d'un peu exotique, et que personne, ne le produit en France.

      Sur ce point, quelques reflexion.

      Il est vrai que le réchauffement climatique modifie un peu la donne, au point, que l'hiver sernier, ici, en haite Normandie, il n'a quasiment pas gelé... Un comble, et une situation absolument, preoccupante, à mes yeux.

     Cependant, si planter un figuier, ou une vigne de table, peut se bler, une eventure, parfaitement envisageable, je vois plus que rouge, quand je vois, que certains proposent, des oliviers, plusieurs fois centenaires, qui font partie, d'un patrimoine, ors du commun, des pays, d'où ils sont originaires,  et je crie, haut et forrt, au viol, de leur patrimoine culturel...

     Est ce que j'irai deterrer, pour le vendre à prix d'or, le chêne d'Allouville Bellefosse, moi.. Non ?

       Et bien leurs oliviers, en aucune façon, ne devraient être autorisés à sortir de leurs pays d'origine.

       Ensuite, au sujet du fait que trop de consommateurs, achètent des plantes issues de l'importation, avec les risques sanitaires qui en découlent.

       Un vide juridique certain, vient de l'europe sur ce point, ou plutot, des taux de TVA discordants, car les producteurs français souffrent d'une concurrence déloyale, vis à vis d'autres pays, comme la Belgique, qui inonde le marché français, en arbres et arbustes.

       Cependant, des sociétés de VPC, ont à coeur, de veiller à proposer le plus possible, des produits français, qui du coup, présentent l'aventage,  d'une économie certaine, en C02, ce qui parle, à certains jardiniers, ferrus d'écologie.

       Je rappelle d'autre part, que depuis des siecles, des passionnés, ont mis au point des variétés adaptées à votre région, justement,  comme offrant, une forme d'équivalence avec les races d'animaux d'élevage locales....

       Ces variétés anciennes sont cultivées, et font l'objet de toute l'attention de beaucoup de passionnés,  qui récoltent, années apres années, avec la plus grande attention, les graines, pour perpétrer les espèces.

       Enfin, pour couronner le tout, je rappelle, que beaucoup de jardins, sont ouverts à la visite, et donnent l'occasion alors, d'observer qu'il n'est pas superflu, de cultiver un jardin, un parc, ou un potager, sur le long terme, considérant qu'une plante, peut avoir un espérence de vie, qui irait, "ho, miracle", au delà  des premiers frimas...

       Je m'adresse là, aux amoureux, des oeillets d'inde, des tuyas, et des pélargoniums rouges,  que j'ai dans le colimateur, au moins autant que Jacques Dutronc, et Elie Semoun réunis, pour ne citer qu'eux...

      Oui, j'ai aussi un livre en cours sur le sujet, et effectivement, et oui comme pour le reste, il n'est pas encore terminé.

    https://www.franceinter.fr/emissions/la-main-verte

      Pour en revenir aux maladies au jardin, en général, pour faire simple....

       Je rappelle, et j'en suis certaine, pour l'avoir observé dans mon jardin, dans une vie antérieure, qu'en très grande partie, une plante se trouve d'autant moins fragilisée, sur le plan sanitaire, qu'elle vit en symbiose, avec d'autres plantes, qui lui offrent sous différents aspects, une forme de protection sanitaire.

      Plus une plante et cultivée, dans un contexte éloigné de la biodiversité, donc, en monoculture, et plus elle est fragilisée, que ça plaise ou que ça ne plaise pas, aux adeptes de l'agriculture intensive et industrielle.

    Lire la suite

  • Remariage, différence d'âge, captation d'héritage.

     Tout se termine en age, ce matin..... ça me fait penser, que pour lutter contre la canicule, les piscine sont ouvertes, ne l'oubliez pas.

    Différence d’âge, couples recomposés, et captation d’héritage.

     L’idée m’est venue, en regardant mon feuilleton, sur France 2, « sous le soleil ».

     Il n’est pas nécessaire d’ailleurs, pour que le problème se pose, que la différence d’âge, soit importante, mais le risque est plus grand encore, quand c’est effectivement le cas.

     L’amour, rend aveugle, c’est bien connu.

     Enfin, plus précisément, il déforme  la perception qu’on puisse avoir d’une relation, et si chacun est libre d’aimer qui il veut, effectivement, il n’en demeure pas moins, quelquefois, qu’objectivement, certains éléments, peuvent venir jeter le trouble sur certaines idylles, au point qu’il soit nécessaire d’y mettre bon ordre.

     Une question qu’on pourrait se poser, serait de savoir, pourquoi, ça serait plus nécessaire, aujourd’hui, que ça ne l’aurait été, il y a 10, 20 ou 30 ans….

     Il existe objectivement, plusieurs excellentes raisons à cela.

     J’ai travaillé sur ce sujet, déjà, depuis plusieurs années, dans le contexte plus large du mariage.

     La première raison, c’est que les femmes, ont une espérance de vie, sensiblement plus longue que les hommes.

     Arrivées à un âge vénérable, le pourcentage est vraiment important.

    Beaucoup, et c’est légitime, aimeraient, « refaire leur vie », quelle curieuse expression, comme si le fait, de l’avoir déjà vécue, avec ses hauts et ses bas, devenait d’un seul coup aussi caduque, que les feuilles d’un arbres, qui tombent à l’automne…

     BREF, admettons.

     Cette éventualité alors, dans l’hypothèse où elles sont en bonne santé encore, et où leur niveau de vie et éventuellement, une fortune personnelle, font d’elles des proies potentielles, face à certains hommes, pervers manipulateurs, qui n’étaient pas détectables, il y a quelques décennies, mais qui le sont parfaitement, à présent.

     Je rappelle cependant, qu’il ne faut pas croire, qu’un pervers manipulateur, qui se spécialise dans l’escroquerie,  ne sévit qu’avec les cartes vermeil….

     Il peut parfaitement sévir aussi, avec quelqu’un de son âge, ou avec une différence d’âge, plus conventionnelle.

     C’est d’ailleurs toujours comme ça, généralement, qu’il commence sa pseudo carrière d’escroc.

    Sorte de barbe bleu des temps modernes, qui sévit d’autant plus facilement, sous l’ère d’internet, que certaines femmes esseulées, risquent d’être d’autant plus facilement leur proie, que les gafas n’assument toujours pas, ou de façon si incomplète, ou imparfaite, leur rôle de modérateur….

     J’ai travaillé sur ce sujet, depuis des années, et jusqu’à preuve du contraire encore, au moment, où je vous parle, sous un seul mail principal, comme adresse de facturation, je n’ai encore jamais entendu parler, qu’on soit interdit de créer plusieurs dizaines d’adresses mail, pour brouiller les pistes face à de potentiels enquêteurs de la police nationale, ou pour faire face au bannissement, qu’on s’évertue pourtant, à pratiquer, nous même, au quotidien.

     Je n’ai pas d’avantage jamais entendu aucun gafa, exiger sur skype, par exemple, le scan d’une pièce d’identité, pour pouvoir valider un compte….

     Je ne prétends pas, qu’il soit obligatoirement indispensable,  de n’apparaitre, que sous sa véritable identité, sur un réseau social, comme moi je le fais, au moins autant par paresse,  qu’idéologiquement, mais force est de constater qu’à chaque fois qu’un profil à votre nom, des plus ordinaires, souhaite simplement le faire valider, on vous le refuse, purement et simplement….

     Sur FB, par exemple, ils ont les scans de mes pièces d’identité, depuis des années, pour valider mon compte….

     Jamais, ils n’ont accepté de le valider, pas plus d’ailleurs, qu’ils ne m’autorisent, d’avoir plus de 500 amis….. Officiellement, en tout cas.

     Pourquoi ?

     Mystère.

     Aujourd’hui, l’importance des réseaux sociaux, nous jouent la fable du de « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf », de Jean de la Fontaine….

     On ne sait pas encore, si comme la grenouille, dans la fable la bulle spéculative en question va exploser, elle aussi, comme dans la fable…

     En attendant, sous l’angle du covid 19, les escroqueries sur internet, ont, elles aussi, vu leur nombre exploser littéralement, et leur chiffre d’affaire tout autant.

     Quelle relation, avec le sujet d’aujourd’hui ?

     Et bien parce qu’une âme en peine, sous l’angle du covid, ne l’est elle aussi, que d’avantage, tout simplement.

     Il est possible que certains, sous estiment cette donne, je le soupçonne,  pensant que ces escrocs, se « contentent »,  d’internet….

     Les dégâts y sont, par ce biais, effectivement considérables, que ce soit financièrement, mais aussi, affectivement.

     Mais ce type d’individus, n’a pas attendu internet.

     Il « commence petit », et ne découvre  son « potentiel », que progressivement.

     Il commence, par du menu fretin…..

     Une jeune femme, diabétique,  insilino dépendante,  un peu en froid avec sa famille….

     Il sort avec elle, l’emmène, faire la fiesta, régulièrement, puis la fait boire…

    Ha, zut, dites donc, coma diabétique….  Un diabétique, insulino dependant, ne doit jamais boire.

     Elle est morte dans la nuit.

     Une fois la famille arrivée sur les lieux, le lendemain matin, le « petit ami », a mis les voiles, non sans avoir emmené, « par distraction », la carte de crédit…

     Bon, c’est un petit joueur,  du bois tendre, la police, aura considéré, qu’il est distrait, et qu’elle aura oublié, de lui dire, qu’elle était insulino dépendante…..Aucune poursuite.

     Mais lui, aura bien appris la leçon, on ne devient pas bourreau des cœurs, et barbe bleu en un jour, n’est ce pas ?

     Et pourtant, aucun internet, dans cette histoire, comme quoi…..

     Je veux dire, que les escrocs n’ont pas attendu internet, pour exister, et pour sévir.

     Mais il offre des opportunités nouvelles, et donnent l’occasion à certains, ou certaines, de franchir le pas, là où son absence, ne leur aurait pas donné l’occasion, parce que physiquement, ils n’auraient pas eu le cran, de passer à l’acte.

     Mais revenons en au feuilleton.

     Il s’agit d’un cas, donc, où une femme d’affaire, d’un milieu fort aisé, tombe amoureuse, à l’automne de sa vie, comme on dit pudiquement, d’un homme.

     La famille, sent le coup tordu, parce qu’il a des antécédents….

     Malgré le fait, qu’il ait été démasqué, ayant qui plus est, mis en scène, sa propre tentative de suicide, et elle véritablement amoureuse, finit donc par lui pardonner, et revient vers lui….

     La famille, elle, son seul fils,  femme et enfants, sentent le danger, et pourtant rien n’y fait….

     Elle ne veut rien entendre.

     Scénario particulièrement subtile, et actuel, surtout à l’ère, justement, des réseaux sociaux.

     Le pervers manipulateur,  crée une page FB, pour trainer dans la boue, le zoo où travaille,  la bru de sa compagne, afin que l’entreprise, se casse la figure…..

     Dans la réalité, aujourd’hui, si un tel scénario se produit, sait on jamais, combien de temps faut il à FB, pour dégainer juridiquement, démasquer avec l’adresse IP de l’ordinateur, afin de mettre le grappin, sur l’escroc potentiel, et le trainer en justice ?

     Combien de semaines, pour savoir, qui détruit une entreprise ?

     Voilà, quelle est ma question….

     Ensuite.

    L’enquête du détective privé, qui amène dans l’histoire, la fille de l’ancienne épouse,  qui l’a menée au suicide.

     Parce qu’un pervers manipulateur, agit toujours, ainsi…

     Il isole sa victime, du reste de sa famille, et de ses amis.

     En procédant de la sorte, il crée une forme de dépendance affective, la rendant  d’autant plus dépendante, qu’elle n’a pas d’autres relations, puisqu’il les a fait rompre.

     Quand un ex,  (parce que la perversité, n’est pas que masculine), ou une ex, vient voir un homme ou une femme,  pour l’avertir d’un danger potentiel, il faut toujours écouter…

     Je ne prétends pas, qu’il faille suivre.

     Je prétends, qu’il faut simplement écouter, et écouter, attentivement, précisément….

     En vérité, en pareil cas, il faudrait tout enregistrer, la totalité de la conversation, et éplucher le dossier qu’on vous donne.

     Pratiquant de cette façon, alors,  ensuite, il n’y a  qu’à tout vérifier, point par point.

     Il est possible que certains me trouvent, bien alarmiste, tout à coup.

     C’est que j’ai bien bossé le sujet, et depuis longtemps, parce que j’observe beaucoup, voyez vous.

     J’écoute les infos, aussi, comme tout le monde.

     L’espérance de vie qui s’accroit, combinée au fait que la précarité sociale augmente, sous l’angle du covid19, observant d’autre part, que les divorces sont plus courants aujourd’hui, qu’ils ne l’étaient, il y a quelques décennies, a pour conséquence, que les couples recomposés, sont de plus en plus nombreux, avec pour conséquence alors, que ce type de perversion, risquent avec internet, de refleurir, sans attendre que  ce soit la bonne saison…..

     Beaucoup souffrent de solitude, et certains ou certaines, risquent bien d’avoir la vue qui baissent, et manquent alors de discernement, face à certains escrocs, voilà ce que je crains.

    Mais revenons en au feuilleton, « sous le soleil ».

     Imaginons que la victime ait perdu la vue, d’une certaine façon définitive, symboliquement je veux dire.

     Que faire ?

    Accumuler les preuves, et puis écrire, au procureur de la République.

     Je parle de cas extrêmes, comme dans l’histoire.

     Une mise sous curatelle simple, devrait suffire.

     Elle gèrerait son argent, comme n’importe qui d’autre, mais avec l’impossibilité sans un curateur, désigné par le juge des tutelles, d’agir seul(e), en ce qui concerne le patrimoine, sa signature étant alors obligatoire pour pouvoir mener à bien en symbiose avec le curateur, la gestion de son patrimoine.

     Et lui ou elle, peut mener sa vie professionnelle, comme bon lui semble.

     L’amoureux transi, qui souhaite mettre la main sur le magot alors, est neutralisé.

     Selon l’ampleur du danger, une curatelle plus stricte, peut être envisagée.

     C’est au juge des tutelles d’en décider, et ce sont les causes de cette suspicion, du pervers manipulateur et l’épaisseur du passif avéré, je suppose, qui doit alerter et servir pour déterminer si une telle mesure, est nécessaire ou ne l’est pas.

    Lire la suite

  • Célébrités, accusées de viols.

    https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/depardieu/accusation-de-viol-visant-gerard-depardieu-le-parquet-de-paris-demande-a-un-juge-d-instruction-d-enqueter_4063467.html

      Je serai tentée, de repondre, "qu la Justice fasse son travail"....

      Dans cet article, on ne sait absolument rien, des circonstances,  qui ont accompagné cet acte, et qui determinerait, s'il y a eu viol, ou pas.

      Le contexte de l'affaire Weishtein, à tendance, enflammer des faits,  c'est un fait,  ce qui ne signifie, pas, pour autant,  qu'il faille porter un jugement, dans un sens, ou dans l'autre. le fait, de chanter Barbara, ne sert ni de caution morale, sur le viol, ni d'échapatoire...Chaque histoire d'agression sexuelle, est unique, et je me garderai bien, de commenter, en quoi que ce soit, le fait que Depardieu, en soit accusé, sachant, que d'autre part, la posture, que je qualifieirai, de "non respectueuse", vis à vis d'une femme, dans l'intinmité, d'un couple, si furtif  ait il été,  c'est comme l'alcoolisme, ou les violences faites aux femmes,  ce sont toujours les autres, qui en sont coupables, mais jamais soit même.

     Je n'ai pas en temps que citoyenne, à me prononcer ni dans un sens, ni dans l'autre.

     Et en temps qu'artiste, ma foi, pas d'aventage.

     Je crois, qu'aujourd'hui, pour chaque homme, mais chaque femme aussi, et pourquoi pas, la bonne question, qu'il importe de se poser, pourrait être la suivante...

       "Est ce que quand j'ai eu cette relations sexuelle, avec untel, ou unetelle, si il ou elle s'en souveint, il ou elle, en garde, un bon souvenir, ou pas, pire, un traumatisme ?

     Bon, deja, là, comme devoir de vacances, je crois, qu'on est au top, là, non ?

    Lire la suite

  • Les duos impossibles, de Jeremy Ferrari.....

    Bon allez, je le reconnais, il y a un peu de favooritisme.... Hi, hi hi... Non, pour de vrai,  c'est à cause de son nom, quand même, depuis le temps que je lui conseille d'assumer un peu....

     Je hais, les gens, qu'on des grosses bagnoles ! (Didier Benureau).

     D'ailleurs, peu de gens, le savent, encore, mais ça va bien finir, par se savoir, mais c'est lui qui a inspiré le trop fameux skech, à Danny Boon !

     

     

    Lire la suite

  • Les duos impossibles, de Jeremy Ferrari.....

    Bon allez, je le reconnais, il y a un peu de favooritisme.... Hi, hi hi... Non, pour de vrai,  c'est à cause de son nom, quand même, depuis le temps que je lui conseille d'assumer un peu....

     Je hais, les gens, qu'on des grosses bagnoles ! (Didier Benureau).

     D'ailleurs, peu de gens, le savent, encore, mais ça va bien finir, par se savoir, mais c'est lui qui a inspiré le trop fameux skech, à Danny Boon !

     

     

    Lire la suite

  • Jacqueline Sauvage, symbole, des violences faites aux femmes, est décédée.

    https://www.larep.fr/selle-sur-le-bied-45210/actualites/jacqueline-sauvage-est-decedee_13817795/

    Oui, c'est vraiment dommage qu'elle se soit éteinte aussi vite, elle aura eu bien peu d'années de repit, pour avoir une vie digne, aux côté de ses filles.

    Pour mémoire, je tiens à rappeller que personne, jamais, n'est en droit de se faire justice par lui même, qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme.

      Le cas, de Jacqueline Sauvage est interpellant, dans un contexte particulier, parce que son calvaire remontait, à plusieurs décennies, et que la prise de conscience, du phénomène violences conjugales, et de féminicides, n'existait à cette époque, quasiment pas...

      Pour dire les choses plus crument, un homme qui tuait sa femme ou sa compagne sous les coups, voyait son crime abominable, qualifié de "crime passionnel",  sous entendant, alors à cette époque, que le fait d'aimer quelqu'un, au point que ça relève de la passion (expression, pour le moins, suspecte, et subjective), avait pour conséquence que juridiquement, il ne courait pas grand chose...

      Les conséquences alors à cette époque,  résidaient dans le fait qu'entendant des bruits suspects, derriere la cloison d'un appartement, quasiment personne ne bougeait, avec comme non dit, "dans les couples, on ne sait jamais trop ce qui se passe, et eventuellement, en option, un autre non dit "c'est peut êtreelle, qui avait commencé"...

      Oui, ça prête à sourire aujourd'hui, qu'on puisse encore fonctionner ainsi, helas aujourd'hui, de cette façon, et pourtant, chez certains, on en est encore là.

      Si j'explique ça, c'est pour démontrer  que cette femme à l'époque, si tel avait été son désir, d'aller porter plainte, il est tout à fait probable, que ça n'aurait eu, absolumnt aucune conséquence en sa faveur, et que la gendarmerie, n'aurait qu'à peine, pris la peine de simplement l'écouter. Donc, c'eût été encore pire, son bourreau, alors, se sentant menacé, aurait redoublé ses coups.

      Aujourd'hui, encore,  pendant le covid19, et son confinement, les appel, au 3919 ont triplé, et les personnes qui l'ont appelé, n'ont pu répondre qu'en partie aux appels concernés.

      Il y a quelques jours encore, une femme dont pourtant, le cas avait été rapportés aux autorités compétentes, le mari devant être jugé en octobre, s'est fait abattre, comme un chien, là, il y a quelques jours,  par ce dernier...

      Je ne remets pas en cause le fonctionnement du numéro d'appel, ni particulièrement le fonctionnement, de la Justice (cinquieme roue du carrosse macronnien, je le rappelle, avec ou sans Dupont Moretti,  comme ministre de la Justice)...Mais force est de constater, qu'il serait irresponsable, en ces temps de potentiel retour du covid19, d'occulter ce que peut resentir aujourd'hui, une femme qui deja, lors de la première vague, ait dénoncé son conjoint ou son compagnon, et ce qu'elle et ses enfants, peuvent resentir...

     Je siignale, cependant, qu'il ne faut jamais perdre espoir, sur ce sujet, pour des raisons, qui  sont d'une importance fondamentale.

     D'une part, la médiatisation des violences conjugales, ont eu pour effet que quelqu'un, qui entend des bruits suspects, de l'autre côté du mur, à présent tend d'aventage à dénoncer ce qu'il soupçonne, quitte à l'avoir fait pour rien...... (ce qui m'est deja arrivé, personnellement, pour un cas de suspision, de mauvais traitement à enfant, et j'ai très bien survécu, merci)... je veux dire, que le ridicule ou l'hyper prudence, ou l'hyper vigilence, n'a jamais tué personne, contrairement au fait de précisément choisir de ne pas s'en mêler.....

     Et que secondement, la prise de conscience est telle que les français, donne pas mal sur ce point, parce qu'ils sont empatiques, et ont une perception, parfaitement responsable du sujet...

     Aujourd'hui, autour d'une table, un connard, qui se vente d'avoir foutu, une rouste à sa femme, je pense qu'il passe, un mauvais quart d'heure, celui d'un silence, particulierement géné,  dont il risque de se souvenir, et j'ose espérer, bien pire, qu'il y ait eu consommation d'alcool, ou pas.

     Car en cas de violence conjugale, comme pour le viol, à 95 % des cas, IL Y A CONSOMMATION D'ALCOOL OU AUTRES ADDICTIONS.

     Ce que je veux dire, c'est que ENFIN LA PEUR CHANGE DE CAMP....

     Et pour ça, il faut de l'argent, beaucoup d'argent, aux associations, qui oeuvrent sur ce sujet, afin de proposer des alternatives aux victimes, qui, quelquefois, sont aussi des hommes.

     Deux hommes, ont été tués, ces derniers temps, dans ce même contexte.

     Oui, certins diront, "peut être qu'ils l'ont bien cherché"? et voilà, le serpent, qui se mord la queue, non ?

     Et oui, c'est bien pour cette raison, qu'en aucune façon, qui que ce soit, n'est en droit, de faire justice, lui même, ou elle même, et pour cette raison, qu'il importait, que jacqueline Sauvage, ait été condamnée, parce que si tel n'avait pas été le cas, un message, hyper negatif, aurait pu être perçu, qui aurait, d'une certaine façon, legitimé, la legitime défense.

    https://arretonslesviolences.gouv.fr/

    https://solidaires.org/NousToutes-Marchons-contre-les-violences-sexistes-et-sexuelles

    https://arretonslesviolences.gouv.fr/associations-de-lutte-contre-les-violences-sexistes-et-sexuelles

     Au sujet du cas, extrême de Jacqueline Sauvage, d'ailleurs, il est bon de noter qu'il importe de respecter la volonté de la famille,  de ne pas donner de précisions, sur les causes du déces.

     Ce que personnellement j'y pressens, réside dans le fait, que les violences faites aux femmes, sont un problème de société d'une extrême gravité, qu'elle sont absolument toujours précédées, d'une multitude de signes, qui sont présents, au sein des couples, qui se nomment, insultes, dénigrement, mépris, pour ne citer que celà...

     Et que cette descruction psychologique, détruit la femme concernée, de façon particulièrement sournoise et incidieuse, et  que ce fait diminue, son esperance de vie de façon considérable...

     Oui, il existe une vie ensuite, et une belle vie possible, mais ça ne se fait pas tout seul, et ça  se fait d'autant plus "de façon persévérante",  qu'on ait conscience, de la profondeur des plaies psychologiques, qui ont été induites, par l'ensemble de ces blessures, sur notre égo, "pour faire simple".

    Lire la suite

  • Covid et services publics....Une remise en question indispensable.

    Erik Meyer (SUD-Rail): dette COVID et plan de relance de la SNCF, fret ferroviaire.

     Il faut s'arranger, quand on a des personnes, qui ne sont pas sur le plateau, à ce qu'elles ne soient pas de cette façon, coupées, parce que ça donne un sentiment de mépris véritablement, ce qui me semble bien loin, d'être anecdotique, quand il s'agit d'un représentant syndical, comme celui de sud rail, qui est le syndicat principal à la SNCF, qui a été coupé à deux reprises...

     Loin, d'être anecdotique, en effet, quand se trouve, sur le plateau, d'une chaine privée (nous ne sommes pas, sur france télévision, que je sache), et que bizarrement, les tenant d'une économie libérale, qui tire à boulet rouge, sur la SNCF, en temps que service public...

     On sent, fort bien, que certains intervenants,  sur le plateau, ne risquent pas de se s'abaisser à prendre le train, pour faire une grande distance....(imaginez donc, qu'ils risquent de se trouver avec des vrais gens, non mais quelle horreur.... Pour un peu, ça serait des pauvres).

     Le parallèle, fait, par le docteur Marcel Ichou, par contre, est parfaitement juste.

     Le parallèle, avec le médical, est particulierement bienvu.... On ne peut pas attendre d'une entreprise, qu'on puisse se reposer sur elle, en temps que service public, et parallèlement, en attendre qu'elle soit rentable....Et particulierement, quand on l'explique, comme il le fait, sous l'angle, de la densité de population.

    On peut observer, que le representant syndical, connait son dossier, infiniment mieux, que les autres intervenant, notamment, en ce qui concerne les chiffres.

     Ce qui saute aux yeux, aujourd'hui, et ce que je dénonce, moi aussi, depuis que l'état a fait son coup de com, avec le transport des malades en assistance respiratoire, de regions à regions, pendant le covid.....Je précise, qu'on est nombreux, retrospectivement, à ne pas avoir bu ces images, comme du petit lait.

     Aujourd'hui, dans le discours, ça n'est pas de rétropedalage, dont il serait question, mais bien, d'aller, carrement, changer de bicloune......

     On sait, que les paroles, d'un politique, c'est une chose, et qu'on en attend les actes, pour pouvoir juger.

      Mais s'il est un point, où l'attente, et 50 fois suppérieure, c'est bien celui là.

      Personnellement, je serai particulièrement curieuse de me voir expliqué, comment sur le plan européen, les autres pays, envisagent de modifier ou pas, leur politique sur le plan des transports, en général, mais aussi, sous l'angle ferrovière.

      Comment sur le plan européen, bizarement, alors, qu'on nous a toujours dit, que ce retour en arrière, était inenvisageable, parce que contraire à la politique européenne, sur le le transport ferrovière, bizarrement, ce serait désormais envisageable....

     Je veux dire, où se trouve, le tour de passe passe ?

      Sinon, pour ce qui concerne le prix de revient des grèves, dont il est question, je tiens juste à préciser que s'ils faisaient grève, c'était précisément pour défendre leur entreprise, pour le cas où certains adeptes du libéralisme, je le rappelle, l'auraient oublié.

     Peut être que d'aller voir, comment, fonctionne les trains, dans un pays, géré par trump, aux USA, ça ferait du bien, à tout le monde, non ?

     Le rail privatisé, on sait ce que ça donne.

      Il faut redescendre sur terre, un peu,  sur le plancher des vaches, celles qui sont sensées regarder passer les trains, justement, et qui n'apprécient que moyennement de lever la tête, pour regarder les traits blancs laissés par les sillage des réacteurs d'avion, parce que ça leur donne le torticoli.

    Et croyez moi, une vache, qui a le torticoli, et bien c'est pas drôle.

    Lire la suite