Commerce, qu'on vous dit.... COMMERCE.

 J'ai hésité, avec "ils veulent, nous vendre des trucs"....

 HYPER U, le néanderthal, des super et hypermarchés.

 C'était ce matin.

 Il y a quelques jours, j'avais commis l'erreur, d'acheter un chargeur de smartphone, sans fil.

 Non pas, la démarche en elle même, mais celle qui consistait, à ne pas avoir vérifié, la compatibilité avec mon appareil.

 BREF,  ils n'en etaient pas responsables, moi, si.

 Je demandais alors à me faire, rembourser l'appareil. il me fallait donc, récupérer l'emballage, etc, somme toute, là, encore, cohérent, puisque  pour qu'eux, puissent le remettre en rayon, encore fallait il, qu'il en aient la possibilité.

 Une fois rentrée, hier soir, donc,  je  réouvrais mon sac poubelle, retrouvais l'ensemble, scotachais la boite, l'emballage, etc...  Heureusement, que c'était dans le recyclable, donc, parfaitement propre.

 Ce matin, donc, je refais les trentes bornes,  avec tout ce qu'il fallait, pour me faire rembourser, et que mon erreur, soit rattrapée.

 On m'expliquât donc, que ça se ferait, sous forme d'avoir. On m'expliquat, que cet avoir, ne pouvait être utilisé, que dans leur magasin, avec une dépense, au minimum, équivalent, au montant de l'avoir.

 39, 99€.

 N'ayant, en poche, que 80 centimes,  je prenais mon téléphone, application, calculette, pour remplir, mon sac, et faisais mes amplettes.

 OK, pas l'habitude, à ce magasin, ni à la calculette, alors,  j'avais fait une erreur, de 4€, je crois.

 Selon mes calculs,  en prenant, une marge correspondant, à  une petite boite de cassoulet, en plus, je me suis dit, "il défalquera"...

   Seuls, les pauvres, connaissent ce resenti, quand arrivé(es) pour payer, et que vous n'avez pas assez d'argent, le caissier, géné, autant que vous, doit defalquer...

   Déja, là, ça commençait bien...

 Limite, hurler, (c'est comme ça, que je l'ai vécu)...

"GINETTE, TU PEUX VENIR, STP, LA DAME ELLE PEUT PAS PAYER"....

 Evidemment, les clients, derriere, commençait à reluquer, pour le cas, où l'humiliation aurait été par trop insuffisante...

 La ginette en question déboule..

 Pour info, aux Champions, ou Carrefour, si ça arrive, discrètement, la caissiere défalque, y'a pas à en faire une montagne, et  tout le monde, n'y voit  que du feu, et l'amour propre ereste intact.

 Deja, il faut dire, qu'observant, qu'il n'y a aucune caisse réservée aux handicapés, deja, ça commençait mal...

 Comme ça depassait, selon la ginette, en question,  elle me proposait, donc, une fois supprimé, un des articles, d'aller, en rechercher un autre, de 2€, environ, pour que ça cohincide... Avec l'avoir !

 Je revenais,  la queue entre les jambes,  après avoir ramené, donc, une petite boite de cassoulet, à 1,88€.....

 Elle me dit, alors,... "ha, oui, mais ça peut pas aller, vous vous rendez compte ?

 Moi, "je n'ai que 80 centimes, dans mon porte monnaie, alors, on fait comment" ?

 J'hallucinais... La Ginette en question, pas plus que le caissier, ne sont responsables, bien sûr... Mais ça en dit drôlement long, par contre, sur l'entreprise.

 Je leur avais proposé, de recréditer, ma carte bancaire, comme le font certains magasins, certes, je n'aurai pas fait de courses,  et alors ? Pas grave....

 Non, on vous dit, "uniquement, un avoir, et si vous ne pouvez pas, vous permettre de payer, un peu plus, pour le peu, qui depasserait de l'avoir en question, et bien, rien, n'est prévu"...

 Je leur dis alors...

 Attendez.... "C'est pas grave, je laisse tomber, on retire le peu d'article, pour que la note, soit en dessous des  39,99€, et je laisse tomber, la difference"....

 ET là, SACRILEGE, "ha, mais non, c'est impossible, pour pouvoir jouir de votre a voir, vous devez imperativement, pouvoir payer, exactement, le montant de l'avoir, ou lus, au delà, des 39, 99€"... Je vous jure...

 Jusque là, je dois avouer, que je suis admirative, du calme, dont j'ai fait preuve.

 "Dites donc, là, écoutez, je n'ai rien contre vous, mais realisez vous, à quel point, ce que vous me dites, peut être stupide ?"

   Si je comprends bien, je dois impérativement, pour pouvoir jouir, de mon avoir, aller trouver un article, dont le prix de vente, serait au centime pres, ou sinon, je n'ai aucun droit d'en profiter...

  Ma carte bancaire , les deux, sont bloquées, parce qu'il me reste, trop peu d'argent, dessus? quelques euros, et alors  ?

 Au programme, sur le tapis, des trucs hyper important, une demi tête de cochon, entre autre,  une botte de poirreaux, des carottes, BIO, pour cuisiner des legumes secs, etc, etc....

 J'ai tout vidé,  et je leur ai dit, "je reprends moi avoir"...

 Alors, oui, l'âge de néanderthal, franchement, c'est pas usurpé.

 Pour commencer, aucun handicapé, hein, ben, oui, parce que faire la queue, sans avoir de caisse, qui nous soit reservée, c'est un problème, je sais de quoi je parle.

 Ensuite, surtout pas de pauvres, hein, ben non,  si en plus, certains viennent faire leurs courses,  et que pour défalquer, une simple baguette de pain,  il faut appeler Ginette, en question, c'est clair, qu'on ne se fait pas avoir deux fois.

 Remarquez, c'est un moyen tres efficace, de les faire fuir !

 Enfin, sincement, je suis furieuse, le moyen age, vraiment, LE MOYEN AGE....

 C'était où, au fait. HYPER U, de Fauville en Caux, la Normandie profonde, tellement profonde, qu'on évite d'y retourner, en ce qui me concerne.

 Alors, en tout cas, moi, je ne laisse pas ça, ici, je précise. Et non, je suis désolée,  en plus, je lui explique,  que ces quelques centimes, ou quelques euros, là, ça ne me derangeait, pas, de les leur laisser, voyez vous   ?

 NON,  "c'est pas la politique de la maison, qu'ils ont dit? d'accord ?

 C'EST PAS LA POLITIQUE DE LA MAISON....

tin, donc, je refais les 30 bornes, à

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire