Covid 19, "Soyons à la hauteur de nous-mêmes pour proposer des perspectives d’espoir, "GÉNÉRATION-S..

 Il s'agit, d'un manifeste, de génération-S, que je viens de lire, et  je leur ai emprunté, la conclusion.

 Vous pouvez le  lire, en suivant ce lien.

http://r.courrier.generation-s.fr/mk/mr/P345JmJD_paDJkn4RwaSTC9qwaay5yhKWWuv4SMep_tIM_siy1knJTs40aEYn4pGfhdKBCU-PHXvFAORV96L5CwRFDhldzVPWU2v0lnk879RmsgClty2Cw?fbclid=IwAR3jFc4Da_5ZXQnrLxmRBw1jIxyjdnj9dREYPU3G0OnwJn6kWvOl_8XUOVk

  Pour ceux, qui seraient tentés de ne voir,  que de sales petits gauchos, qui seraient susceptibles de ne faire que lorgner sur vos économies, vos  placements,  et votre petit confort, je tiens  juste à vous donner mon sentiment...

 Il réside dans le fait, précisément, que ça ne consiste pas à souffler sur les braises de la pandémie, justement, mais bien au contraire, d'être lucide et bienveillant, vis à vis d'un avenir, qui génère, chez certains,  de l'inquiétude.

 Inquiète, moi ?

 Je ne le suis pas !

 Et pourtant, "mes parents", et donc, moi, en temps qu'héritiere, "avons du bien", comme on dit.  "en tout bien, tout honneur"...

 Et je ne suis pas inquiète.

   Je le suis, d'observer des employés dans un supermarché, à qui l'on demande de bosser, sans masque, je le suis, quand j'entends parler d'une infrmière, qui vient d'y rester, comme on dit,  laissant, derriere elle, mari et deux enfants. Oui, là, je le suis.

 Nos bas de laine, on ne les emportera pas dans la tombe, de toute façon, non  ?

 Alors, votre voisin de pallier, lui aussi, quelqu'il soit, mérite votre humanité et donc, votre confinement, dans un premier temps, et ne parodiez pas Picsou, je vous prie....

 Qu'il soit riche, ou qu'il  soit pauvre, il merite votre humanité, tout comme vous.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire