Créer un site internet

Le coup de gueule de Camélia Jordana, chez Laurent Ruquier.

 "Petite chanteuse, en mal de notoriété", j'ai entendu ça, hier, je crois, ce qui m'a fait rigoler...

 Sérieux,  sortir, une telle connerie, quand on sait que le délit de facies, en banlieue,  et la discrimination à l'embauche, et tout ce qui suit, sont monnaie courante, ça serait presque risible, non ?

 Bon, d'accord, elle y est allée un peu fort, je le reconnais, mais attention, imaginons une seule seconde, que suite à l'affaire Harvey Weinstein, puis  les consequences sur ce point, sur le sol français, aient été posé, sur twitter, avec le #, "#ilmamislamainaucul", ou bien "#rasleboldesefaireemmerderpardesgroscons", pensez vous une seule seconde, que le message serait passé ?

 Alors, que #balancetonporc", au moins, ça a marché, le message, à bien été noté, et relayé.

   Certainement pas, non, dans cette histoire de #,  notamment, sur twitter, il y a par le principe même, du "hashtag", la volonté délibérée, par qui s'en saisit, de cogner du poing sur le table,  de pousser un gros coup de gueule, pourquoi ?

   Précisement, parce que quand, on le fait, de façon plus diplomatique, et bien le message ne passe pas, tout simplement.

   Alors, oui, je le reconnais, le mot MASSACRE est parfaitement disproportinné, c'est un fait... Mais j'aimerai qu'on m'explique, pourquoi un européen, un blanc, si vous préférez, se voit demandé ses papier, environ, 30 fois moins, que qui que ce soit, avec la peau bronzée... On le dit, on le répète, on  le serine, on le hurle,   on le recite, en textes, en poèms, en vers, en prause, en rap, en slam, en dessins, en peintures, en films,  en discours, en tout ce qui est artistique, et ça ne sert à rien,  alors, cette colère, je la comprends, moi, qui suis ce qu'on appellerait, même si je trouve ça, "une française de souche", et jamais, personne ne veut entendre...

  Alor, voilà, peut être, qu'en gueulant plus fort, avec un vocabulaire qui dépasse un peu la bienséance, au moins, on en parlera, avec plus d'attention, mais que surtout,  politiquement, ça en fera réfléchir certains, et certaines...

 Quand au fait de déposer une plainte contre elle, franchement, pour le coup, ça me redonnerait le sourire, j'ai plutôt tendance, souvent, à être du côté des flics, pourtant, pour diverses raisons, mais là, désolée, hein, franchement désolée.

https://www.franceinter.fr/societe/violences-policieres-celles-et-ceux-qui-se-reconnaissent-dans-les-propos-de-camilia-jordana

 Alors, je sais, on me dira qu'entre la discrimination au facies, et le concept de violences, il existe une nuance non negligeable, ce qui est vrai. c'est sans compter, sur le fait, que ces discriination, usent, considérablement, le moral, des habitants, qui sont concernés,  de toutes les façons, et donc, influent, aussi, sur leurs réactions, notamment, pendant ces contrôles.

 Je rappelle que ces discriminations,  se font aussi à l'embauche, raison pour laquelle, j'opte personnellement, pour le CV anonyme.

racisme chanson à texte Camélia Jordana chanson française police nationale

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !