Ou quand la démarche artistique, pousse le bouchon vers la manipulation politique.

 Le ka est dans l'horloge, comme on dit chez nous.

 Alors que depuis l'avenement d'internet, qui permet, le meilleurs, comme il autorise, aussi, trop souvent le pire, pour vou la faire courte.

 On apprend, qu'on politique, "bon chic bon genre", pour cause, de vidéo diffamatoire, il s'agit e Benjamin Griveaux, renonce pour cette raison, à briguer la candidature à la Mairie de Paris.

 Voici le commentaire, que j'ai posé, ce matin, sur FB.

    La diffamation, pour descendre un adversaire politique, ça a toujours existé, pour info, et c'est internet, et le fait, qu'on ne puisse le contrôler, qui pose problème, sinon, la connerie, elle, n'est pas nouvelle. ce que je trouve encore plus grave, c'est qu'il y ait cédé, ainsi, ça signifie qu'à ses yeux, d'une certaine façon, non dite, il ait plié, et qu'il valide, la méthode, par sa réaction, ça suffit, à descendre quelqu'un.... Je rappelle d'autre part, qu'il y a un film, qui sort, ces jours ci, qui démontre de façon magistrale, que n'importe qui, peut faire l'objet, d'une calomnie, bien pire que ça, par vidéo, interposée, et qu'il est impossible, de déterminer, s'il s'agit d'un fake, ou pas.... Pourtant, ces données, il doit bien les avoir, non ? Il e va pas au cinéma ? Pourtant, macron, en avait été victime, à l’époque des présidentielles, avec poutine, comme marionnettiste, alors, quoi , ils ne se parlent donc pas, à ce point là ? 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire