Créer un site internet

Des trucs que je vous recommande.....

 Car entre ce que j'ai chopé, comme sortie, qu'il s'agisse, de cine, de danse, de théatre, de concerts, de disques, ou que sais je.... le plus souvent, je ne trouve pas le temps, ni l'argent, d'ailleurs, d'y aller.

 Alors, c'est encore plus difficile, pour moi de vous faire un compte rendu.

 Mais par contre, si je vous recommande d'y aller, je peux trouver l'argument, qui fera TILT.

  • Ma Bio picturale ? #jambonbeurre, par ARCHIMEDE

    https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/videos/211012663130982/

    Le 27 Mars 2019.

     Bonjour, les amis.

     Je ne suis pas venue sur ce site depuis bien longtemps, depuis des mois et des mois, non pas parce que c'était mon choix, mais uniquement parce qu'il ne m'était plus accessible.

     Alors, je vous donne quelques nouvelles.

     J'ai exposé au colombier, à Pavilly, debut mars. Pour avoir des infos sur ce sujet, je vous donne le lien.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/moi-emoi-et-moi/j-expose-du-1-au-10-mars-2019-au-colombier-a-pavilly-76.html

     Le bilan de cette exposition, fût tout à fait positif...

     Je reconnais, cependant, que j'ai eu un peu de mal au début, parce que je n'ai pas pu l'organiser, selon mon désir véritablement....

     Mais enfin, considérant, "tout compte fait", comment j'ai pu m'adapter aux différentes contraintes qui se sont imposées à moi, et le public peu nombreux, c'est vrai, mais de qualité, le bilan fût parfaitement positif.

     Un bilan positif, d'une exposition, qu'est ce que c'est ?

     Tout depend à quel stade on en est, bien evidemment....Moi, je sais que j'ai du talent.

     Mais comme j'ai des compétences autres qui m'accaparent quelque peu, particulièrement ces temps ci, avec les européennes, je ne peinds pas autant que je le souhaiterai...

      L'avantage, a été entre autre, de m'offrir une forme de rétrospective, de tout ce que j'ai peint, depuis l'age de mes 17 ans, d'apres un poème, que nous avait imposé, ma prof d'Art plastique (Maryvone Lacoste),  il s'agissait d'un poème parlant d'une catastrophe ferrovière, disponible en estampes, au prix de 10€, (sic !) , jusqu'au  calligramme des coquelicots, dont je suis l'auteur du texte, (ce qui n'est pas toujours le cas).

     Parce qu'il arrive que la mort d'un ballon rouge (celui de Serge Lama), donne naissance à une fleur de coquelicot.

     Ce tableau met en scène cette simple phrase, avec en arrière plan, une vision morbide, des guerre de tranchées de l guerre 14/18, dont il reste les vestiges, dans la Somme, notamment.

     Il n'est pas encore disponible sous forme d'estampes, mais je le ferai, des que j'en aurai la possibilité.

     Pour ce qui concerne la chanson française dans mon exposition, il y a aussi quelques tableaux, relatifs à certains vers de chanson de Thomas Fersen.

     "Mais à chaque fois, que j'ai vent de toi, je cavale apres mon chapeau". "Les tour d'horloge""Les ronds de carotte" (si je ne me trompe).

      Et puis "la baston", qui parle si bien des tourments de l'adolescence, quand on prend conscience de sa fibre artistique, mais qu'on ne parvient pas encore à fleurir, tel le coquelicot, mais si possible, de façon plus solide que ne l'est la fleur, si fragile et si fugace, et que surtout, on se doit intérieurement de l'imposer à son entourage.

      J'ai décidé pour des raisons personnelles, de vendre certains tableaux originaux, et plus précisément, ceux qui techniquement, proposent le texte à l'intérieur de la lettre, dont c'est précisément le cas, de "la baston", mais il y en a bien d'autres.

      J'ai pris cette décision, parce qu'une amie qui avait exposé à mes côtés, en ce même colombier,  il y a une dizaine d'années, m'avait fourni une analyse interpellante sur mon travail, en m'expliquant, que d'avoir mis le texte, ainsi, à l'intérieur des lettres, signifiait une forme d'enfermement intérieur.

       En cette periode, où la juge des tutelle, étudie l'hypothèse, de me faire passer de la curatelle renforcée, à la curatelle simple, j'ai considéré que de me départir de ces tableaux, serait un bon moyen, de m'aider à franchir cette étape cruciale, pour parvenir à m'emanciper, et surtout, pouvoir assumer véritablement ma fibre artitique, tout a en assumant mes idées politiques.

       Il est possible que certains voient là, une forme de renoncement à la politique, et ça serait une grave erreur de jugement.

      Parce que si l'Art dans son ensemble, est un support fondamental, pour dire les choses, et faire avancer les idées, ce sont bien les lois, et les lois seules, qui dirigent le fonctionnement d'une société, et cette prise de conscience, je l'ai faite depuis bien longtemps.

      Ainsi, assumer ma nature profonde d'artiste, en aucun cas ne saurait nuire à mon engagement politique, même s'il ne consiste pas  à m'y engager, en temps que candidate.

      Je signale, d'autre part, que je suis passionnée de photos depuis mon enfance, et que depuis quelques semaines seulement, j'ai enfin du matériel, digne des plus grands professionnels.

      Cest au point, que je n'aurai jamais pu assumer d'organiser mon exposition, sans l'avoir entre mes mains, c'est vous dire...

      Ainsi, je commence sur ce point, et j'ai commencé à exposer quelques clichés, pendant mon exposition.

      Mais revenons à une exposition, "réussie".

     Que ce soit un tableau, que ce soit une photo, que ce soit des oeuvres d'autres artistes, que ce soit un jardin, l'oeuvre est toujours prétexte à la rencontre.... Avec tout ce que ça comporte. En somme, ouvrir la boite aux trésors....Et en jouir.

    7 juillet 2019.

      Pour ce qui concerne ma curatelle, la juge des tutelles a pris des dispositions detailles, pour que la curatelle me dédie un compte uniquement consacré à mes activités artistiques.

     Sur ce compte,  j'ai à présent le droit de percevoir de l'argent liquide, de l'y déposer, ainsi que de déposer des chèques, donc, comme si je n'étais entravée par aucune mesure de protection juridique.

     Reste la mise sur pied du dispositif, qui n'est visiblement pas encore au point, parce que j'ai envoyé l'ensemble de mes oeuvres chez mon estampeur (atelier digital, à Rouen), nous avons établi un devis,  la somme de 800€ qui est cessaire doit m'être versée, pour que je puisse  faire faire ce travail, et récuperer ainsi mes oeuvres, afin de me mettre en quête de nouveaux lieux d'exposition.

     Faire ainsi numériser  ses oeuvres pour moi, c'est important,  parce qu'une fois déposé, sur ce DVD,  ce support technique, ensuite permet toutes les applications possibles, qu'il s'agisse, de les faire reproduire, individuellement,  en format toimbre poste, ou qu'il s'agisse d'affiche, ou de simple reproductions, sur papier aquarelle, comme je le fais pour les vendre, afin de permettre, aux plus modestes, de pouvoir se les offrir, à un prix qui soit à mes yeux, acceptable.

     Oui, je sais, tous les artistes n'ont pas cette délicatesse là, moi, si.

     Quand je vais voir une expo, que l'artiste soit reconnu, ou qu'il ne le soit pas, je m'en tamponne, mais si j'aimerai m'offrir une de ses euvres,  ce qui arrive, je ne le peux pas, parce que je n'en ai pas les moyens. Alors, je fais pour les autres, ce que j'aimerai qu'on fasse pour moi.

    Lire la suite

  • Quand on m'cherche on m'trouve !

       Certains peut être, se demandent pourquoi, je redige tel article, sur tel reseau social, tel site (sainte Austreberthe aurait elle vu le loup ?), ou bien celui sur le calligraphe, à moins que ça ne soit sur wordpress, histoire de faire un clin version brouette au jardin de l'enfant sorcière, ou bien sur "linked", histoire de la faire plus conventionnel,  version carrièriste... (notion, sur laquelle je vais bien vite revenir, puisqu'on m'a tendu la perche, il y a peu.

      Et bien la vraie raison, c'est que j'ai deux ordinateurs portables, dont l'un est plus facile que 'autre à emporter quand je sors,  mais que l'un de mes sites, n'est accessible que sur l'un, alors, que l'autre site, n'est accessible, que sur l'autre....

      Résultat des courses,  au moment, où je rédige un article sur tel sujet, il n'est pas dit que ce soit necessairement le bon site, qui me soit accessibl, pour le poser sur internet....

      Si je donne cette precision, au sujet de mes sites, c'est juste pour dire, que c'est plus souvent, cette simple contrainte technique, qui m'l'impose, qu'autre chose.

      Un exemple ? Parler de la maladie mentale, alors, qu'on ne dispose que du forum sur la chanson française.

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/ 

      J'expliquais, il y a quelques temps, qu'un journaiste d'investigation ou un humoriste, ça n'était rien de moins que des équilibristes,  et qu'à ce titre, ils méritaient autant l'un que l'autre, une réelle bienveillance.... Et que si je ne brille pas encore sur ce point, ou en tout cas, autant que j'y aspire, il n'en demeure pas moins, que je m'en vais relever le défit incroyable, de faire entrer l'actualité, par le châ de l'aiguille de la démarche artistique,  la seule avec laquelle je sois vraiment à l'aise, parce que j'y suis dans ma nature la plus profonde.

      Ca vous semble, être un challenge difficile  ?

      Aucun souci, on l'a fait comprendre, il y a quelques temps, que j'avais un goût certain pour les défits... Ce qui je ne nie pas, mais encore faut il, cependant, que ce soit moi qui choisisse de les relever, ou pas,et  non qu'on me l'impose. 

     

    Lire la suite

  • Que la chanson ? Vraiment ? ha mais non, mais ça déborde......

       Et pourquoi pas, Thomas Fersen, avec sa tête de cochon ?

       Hein, "dites moi oui, dite moi" (excusez moi, je suis retombée bêtement, ces jours derniers, sur mes classiques, dont l'inevittable, Michel Jonaz, et il me faut donc assumer),

    "Qu'elle est partie pour un autre moi, oui, qu'elle est partie pour un autre que moi, mais, pas, à cause de moi, dite moi ça diteeeeeeee, moi çaaaaaaaa....)

       Pourquoi il a donc ainsi, posé pour Mondino,  à l'occasion de la sortie de son disque "pièce montée des grands jours", hein, à votre avis ?

       Et pourquoi, donc, ici ?

       Et bien parce qu'il y a quelques jours, ma maman et moi discutions cochonailles, figurez vous, sur la technique, quand on achète une demi tête de cochon...

       Et si celui là n'a pas pour l'occasion, comme dans le film, "la traversée de Paris", traversé la capitale,  enfermé dans deux valises, avec les toutous à sa mémère, qui sentait les chapelets de saucisses,  il n'en reste pas moins que je sais cuisiner la tête de cochon comme personne, et qu'on se trouve, ma mère et moi, sur le sujet, avec un dilemne qui, vous allez pouvoir le constater, et compte tenu du phénomène, "balancetonporc", parfaitement interpellant.

       En effet, traditionnellement, quand vous cuisinez une tête de cochon pour fabriquer le fromage de tête, vous devez la faire cuire, donc, en l'immergeant entièrement dans un bouillon, auquel vous rajoutez des legumes, carottes, poireaux, éventuellement, et thym et lauriers.

      Ors, en théorie, il est fondamental de sectionner en deux, sur le longueur, la tête de porc, vous partez du grouin, vers le derrière de la tête,  de telle sorte, que de profil, vous avez le sentiment, qu'elle soit entière...Comme sur le pochette, regardez.

      Vous me suivez toujours, là ?

      BON.

      Et compte tenu du fait de l'industrialisation de l'abattage et de découpe des animaux destinés à l'alimentation, certaines des méthodes traditionnelles de découpe,  ne sont plus  usitées.

      Certes, j'entends bien que dans beaucoup de cas, je suppose, et au delà les methodes d'abattage, la mise au point, de certaines techiniques, soient mieux adaptées.

       Mais il est des cas, aussi, et pour être franche, HELAS, comme le disait si justement, Benoit Hamon, à "On Est Pas Couché", samedi soir, les bonnes vielles méthodes, "tradichionnelles",  ce qui n'a rien  à voir avec donald trump,  et son mepris de l'Afrique, s'avèrent infiniment plus favorables, alors, qu'on les a oubliées....

      Je m'en explique.

       En théorie, on doit sectionner la tête du dit cochon, avec un outil, dont je ne me souviens pas le nom, mais qui ressemble à une énorme cerpe,  sur laquelle on tape, avec un maillet, ou un marteau....

       Un peu, pour ceux, dont je fais partie, qui savent occasionnellement, entre deux vernissages, éclater du bois, avec ce qu'on appelle "un coin", sur un bille de bois, par exemple, et un maillet.....

     Ors, cette méthode est abandonnée par les abattoirs.

      En quoi, est ce un problème ?

      Et bien une fois que la tête de cochon, "abattue de façon industrielle",  est cuite, on retire, méticuleursement, tous les os du bouillon.

      Ne reste, alors, que tout le reste, c'est à dire, la chair.... Et les legumes.

      Avec la technique ancienne, le fait de retirer tous les os, se fait en un "tournemain".... "C'est'y, votre temps ?" Heu, "c'est t'y français", ça, je ne sais pas, mais chez moi, ça se dit.

      BREF.....

      Ensuite, vous récupérez toute la viande, vous la passez  au hachoir à pâté,  vous mélangez bien,  pour que ce soit homogène avec les légumes, qui sont aussi hachés... Vous rectifiez l'assaisonnement,  et pour que ce soit encore meilleurs, vous repasser votre terrine au four, pour qu'elle dore un peu, et que le bouillon, avec lequel vous avez recouvert l'ensemble, se soit un peu évaporé.  Ca forme en surv face, une petite croûte croustillante, juste delicieuse.

     ORS....

      Si jamais, "saperlipopette",  votre tête de cochon, a été sciée, (ce qui fait bien scier, en rapport avec la "tradichion", et au détriment, de la méthode "tradichionnelle", et bien une fois que vous avez retiré les os de la gamelle, quand votre tête de cochon était cuite, vous vous retrouvez inmanquablement, avec de minuscules petits morceaux d'os, un peu comme de grosses aiguilles, qui peuvent alors, être dangereux, et qu'il est imposible, quasiment, de pouvoir retirer de l'ensemble de l'appareil....

      Ors, ce gros inconvénient, ne peut se produire, si la tête de cochon, a été coupée en deux, avec la méthode "tradichionnelle".

      Alors, à la question, "pourquoi, la tête de cochon, sur les genoux de Thomas Fersen" la réponse réside dans le fait que la tête de cochon, enfin, jusqu'à maintenant, considérant que sous l'effet de cet article, qui va, je n'en doute pas un seul instant, avoir pour effet, d'une part, de booster l'industrie charcutière, au point d'officialiser son entrée au patrimoine immateriel de l'UNESCO, tout en faisant flamber le cours de la tête de cochon, lui même boosté par l'effet, "balancetonporc".....

      Une des parties du cochon la moins chère, disais je...

      Et alors ?

      ET ALORS... BIP BIP.... Zorro est arrivééééééééé, sans s'presser, ééééééé.

      Zorro etait le nom, du sanglier chez mes parents, OK ?

      J'en ai perdu combien, en route, là ?

       Il y a quelques années, j'avais trouvé un jeu de mot merveilleux, qui était, que l'ART CONTEMPORAIN, ne devait à aucun pris, être confondu, ou considéré, comme de l'ART COMPTANT POUR RIEN.....

       Et le premier, qui me le fauche, celui là..... D'où le rapport avec le prix de la tête de cochon, voyez vous ?

      Bon, la prochaine fois, mais seulement si vous êtes sages, je vous raconterai, pourquoi, georges tron, deteste absolument le pelerinage de Saint Jacques de Compostelle,  rapport avec saint Jean Pied de Porc !

    http://mbarouen.fr//fr/expositions/la-ronde-votre-rdv-d-art-contemporain

    Le 9 Fevrier 2018.

     Hier, je redigeais un article, au sujet de Vincent Lindon, qui etait pssé, sur France inter, le matin, et qui avait parlé du rôle de l'artiste, dans le monde, où il vit.

     Vous pouvez revoir cet article, en suivant ce lien :

    http://nielaubinfrancoisecalligraphie.e-monsite.com/blog/culture/quel-est-le-role-d-un-artiste-dans-la-societe-dans-laquelle-il-vit.html

    Lire la suite

  • Spectacle vivant, pendant, et post covid19.

     J'ai pas mal bossé, sur le sujet, depuis le debut de la pandemie, même, si ce travail, n'a pas encore été mis, à disposition.

     Depuis quelques semaines, mois, enfin, je n'ai pas compté, j'ai notamment bossé, sur un projet de livre, un nouveau, quasiment terminé, qui parle des gafa,  sous plein d'angles differents, et notamment, precisement, dans le rôle positif, qu'ils jouent, depuis l'avenement d'internet, mais aussi, bien sûr, par le revers de la medaille, qui voulait deja, avant que la pandemie, ne sevisse, laissait crever de faim, bon nombre d'artistes.

     Ce livre va s'appeler, "gafa crevette et pêche à pied".

     Je dois rajouter un chapitre, au sujet de la vente sur internet, E bay et amazon, et la disparition des petits commerces dans les villes, et puis faire la couverture, et ensuite ça sera au top, enfin, pour moi en tout cas, je vous tiendrai au courant.

     Bon, sinon, aujourd'hui, jour mémorable, s'il en est,  le premier concert live, donné en la ville de Barentin,   au theatre Mondory, avec la totalité des consignes, respectées, ça va sans dire, et  ça sera,

    "Mes souliers sont rouges".

    https://souliers-rouges.com/

     

    Lire la suite

  • Benoit Hamon, is back, back in........

     C'est une blague, hein, juste envie de faire coucou, à la chanson des "boeufs attelés", c'est tout.

     Le revoilà, donc, moi, qui pertait, depuis tout ce temps, où  on n'entendait plus parler de lui.

     Alors, c'est ici, que ça se passe:https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/relance-de-la-gauche-ecologie-5g-le-8h30-franceinfo-de-benoit-hamon_4089661.html

    Lire la suite

  • Quand je réécris les chansons de Thomas Fersen.....

     Ho lala, poulette, où c'est t'y que tu t'y crois, là, ma fille"....

     Bon, je caricature, bien sûr, j'ai une plus grande gueule que Thomas, c'est vrai, mais aussi, je n'ai pas son talent, en temps qu'auteur, pour écrire une chanson, aussi bien ficelée, qu'un saucisson pur porc....

     Oui, je suis fille de cochonnier, y aurait il quelqu'un, que ça dérangerait ?

     Néammoins, le coq en question, n'a qu'à bien se tenir, et si j'ai eu envie quelquefois, de m'imiscer dans certains petits récits, je sais fort bien que lui, était et est encore aux anges, quand ça se produit, au moins autant qu'un coq en pâte,  qui fleure bon le bouquet garni, thym laurier, avec un fond de  vin, pour arranger la sauce....

     Bon, inutile de préciser que ce travail, quand ça lui tombe entre les doigts, il disparait mystérieusement de mes ordinateurs, et il garde ça au chaud, un peu comme le panari dans la chanson, "le tord boyau", de Pierre Perret, pour que ça murisse, en temps et en heure...

     Aussi, à intervalles réguliers, le Fersen à poils durs,  ne se prive til pas, par quelques allusions subtiles,  que ce soit en me parlant, ou que ce soit directement, dans des emissions, d'y faire allusion, parce qu'il en redemande....

     BREF, je vais donc, de temps en temps, non pas, vous  délivrer l'objet artistique, pour la simple raison que je n'en ai plus aucun en ma possession, mais uniquement, vous les évoquer, par pur plaisir...

     Comment, dit on, deja ?

     Ha, oui, "faire monter la sauce !"

    Lire la suite

  • Sport et coronavirus, le tissus associatif, d'abord.

     J'ai deja bien bossé, sur ce sujet, et depuis bien des années.

     Je maintiens plus que jamais,  tout ce que j'ai toujours affirmé sur ce point, dans ce qu'il importe, d'y veiller avec la plus accuité.

       Ce qui change aujourd'hui, réside dans le fait, qu'à cause du covid19, certains clubs ou associations,  se trouvent en très grande précarité financière, et que certaines minicipalités par excès de zèle, ou par peur disproportionnées,  sous estiment la gravité de leurs situations, d'une part, mais plus grave encore, sous estiment, l'importance que ces clubs ont, sur le plan local, pour la population.

       Et ça, personnellemet, ça m'inquiète.

       J'ai entendu ce matin, la ministre des sport, aborder un certain nombre de points sur ce sujet, et je vous recommande, d'aller réécouter.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-6-9/le-6-9-13-aout-2020

      Alors, parmi les pros, certains diront, que j'ai vis à vis d'eux, la dent dure, et qu'ils sont la loco, etc, etc, etc....

      Quand tout se passe bien, et que l'argent coule à flot, via les sponsor, jamais on ne les entend en parler, et aborder le sujet.

      Sous l'angle du covid19,  par le biais des retransmissions télé, qui elles du coup, sauvent les meubles,  il existera toujours, une alternative possible.

      Pour les petits clubs, et associations, qui assurent le quotidien  de la pratique sportive, la plus vitale, au sens sociétal, à longueur d'années, et de decennies, en dehors de la kermesse annuelle, et de la vente des saucisses frites, ils n'ont quasiment à présent, que leurs yeux pour pleurer....

      Parce que si l'on observe le foot, par exemple, ça n'est pas le fait, de regarder les star du balon rond, qui est salutaire, pour la santé, ou si peu, mais en premier lieu, de pouvoir courrir apres un ballon...

     Ne jamais, l'oublier, me semble, juste fondamental.

     Alors, que faire ?

     La ministre veille, et visiblement, fait du très travail.

      Il faut, un service de conciliation, pour résoudre localement, les mise en danger des petits clubs, face à des municipalités, aussi frileuses, financièrement, qu'irresponsables.

     Imposer, à un club de hand, de changer, la totalité des ballons, au prétexte, qu'ils ne sont pas aux normes, pour être desinfectés, on peut difficilement appeler ça, autrement, que de la connerie à l'état pur, surtout quand on sait qu'un simple détergent, et pas necessairement, de l'eau de javel, suffit amplement, pour désinfecter n'importe quoi, face au covid 19....

     Comme toujours, il faut innover, trouver des solutions alternatives, qui puissent permettre, de continuer, malgré la pandemie, à pratiquer son sport.

     Pour les 5000 personnes, dans les tribunes, Ok, je comprends, pour les transports en commun.

     Pourquoi, ne pas envisager de laisser partir, le public, en plusieurs fois , de telle sorte, que ça évite la cohue, au sorir du stade, avec interdiction de bouger de sa place, pendant l'attente  ?

     Il suffit pour celà, d'en avertir le public, je ne crois pas qu'une contrainte aussi dérisoire, à plus forte raison, quand on dispose des réseaux sociaux  pour l'expliquer, et faire circuler l'info, représenterait, une gêne gravissime pour le public...

     Je crois, que selon les cas,  c'est comme toujours, un travail de dentelière, et du cas par cas.

     En attendant, je vous informe, que sainte Austrberthe(76), voit le sporting club, organiser sa foire à tout annuelle, le  23 Août, pour renflouer les caisses.

      Elle est organisée, sur le stade, et les reservations, se font au numero suivant: 06 58 65 63 50, ou au 06 46 19 01 15.

     TARIF 3€ le mètre, possibilité de garder sa voiture, à partir de 4 mètres reservés.

     Sinon, pour les retardataires, et les veinards, qui sont en vacances, vous avez une cession de retrapage, avec la foire à tout, et marché artisanal, du comité des fêtes, qui se déroulera dans le centre du village, le 13 septembre.

    Reservation et renseignements, au 06 24 68 13 05, de 10h à 16h, sauf le dimanche.

    Sinon, le club de foot recrute.

     Ils cherchent aussi, de nouveaux joueurs.

     Le club de Pavilly, lui, recherche des joueuses.

    https://www.facebook.com/OP1920/videos/257268581954848/

    https://www.pavilly.fr/Culture-et-loisirs-Associations-fr/Sport

    Lire la suite

  • Cuisine d'exilés.

    http://Tout de suite, le sujet des migrants, sous l'angle de la cuisine, c'est "on va déguster", sur France Inter, et c'est tout de suite. https://www.franceinter.fr/emissions/on-va-deguster/on-va-deguster-09-aout-2020

    18 Août 2020.

      Il est bon d'observer, que ces inititives ne sont pas des faits isolés,  mais bien une dynamique qui a du sens, pour toute personne un temps soit peu sensible, à la cause des migrants, ou des regugiés, selon le mot employé, n'en déplaise, à certains.

    https://actu.fr/bretagne/rennes_35238/rennes-elles-veulent-ouvrir-un-restaurant-qui-emploie-et-forme-des-refugies_35550509.html?fbclid=IwAR3e7jW1FALGiB0IGaXGall3Q-JNGVujWvVSsi7cEfbJtuEoRgpTB_QpqLk

     Pour ma part, ça fait prtie d'une de mes intimes convictions, bien au delà, du moindre doute, je le précise, et qui est aussi, à la base de mon projet d'association, que j'ai appellée, l'association POT AU FEU.

     Comme vous pouvez le voir, ma marotte  ne date pas d'hier, je ne trouve pas, la date precise, sous la vidéo, mais rien que mon look, en soit, en dit long, comparativement, à celui d'aujourd'hui.

    Lire la suite

  • Pour un musée de la colonisation, à présent, une vraie nécessité.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-01-aout-2020

      J'ai trouvé, que beaucoup de choses fort importantes et bien senties, ont été expliquées sur ce point.

      J'ai vu que le projet de musée de la colonisation, est resorti des cartons, je crois que c'est un projet qu'il faut absolument réaliser, parce  que des différentes ethnies, qui ont été au cours de l'histoire de la France, des anciennes colonnies, presentent des particularités, absolument preponderantes, selon l'epoque, selon la localisation gegraphique, qui ont induit, et induisent encore des frustrations, et des blessures, tres nettement encore vivaces aujourd'hui, et que ces particularités, doivent imperativement, être considérées, avec le plus grand respect.

     Il en va, pour tout dire, d'une veritable opportunité pour parvenir à une forme d'apaisement, et que chacun recherche, alors, il va falloir avoir le courage politique, de s'y atteler.

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=277532.html

    http://thomasfrancoisefersen.e-monsite.com/blog/engagement-ou-pas-d-un-artiste-pour-telle-cause-ou-telle-autre/racisme-et-bien-parlons-en.html

    14 Août 2020.

     

    Lire la suite

  • Remariage, différence d'âge, captation d'héritage.

     Tout se termine en age, ce matin..... ça me fait penser, que pour lutter contre la canicule, les piscine sont ouvertes, ne l'oubliez pas.

    Différence d’âge, couples recomposés, et captation d’héritage.

     L’idée m’est venue, en regardant mon feuilleton, sur France 2, « sous le soleil ».

     Il n’est pas nécessaire d’ailleurs, pour que le problème se pose, que la différence d’âge, soit importante, mais le risque est plus grand encore, quand c’est effectivement le cas.

     L’amour, rend aveugle, c’est bien connu.

     Enfin, plus précisément, il déforme  la perception qu’on puisse avoir d’une relation, et si chacun est libre d’aimer qui il veut, effectivement, il n’en demeure pas moins, quelquefois, qu’objectivement, certains éléments, peuvent venir jeter le trouble sur certaines idylles, au point qu’il soit nécessaire d’y mettre bon ordre.

     Une question qu’on pourrait se poser, serait de savoir, pourquoi, ça serait plus nécessaire, aujourd’hui, que ça ne l’aurait été, il y a 10, 20 ou 30 ans….

     Il existe objectivement, plusieurs excellentes raisons à cela.

     J’ai travaillé sur ce sujet, déjà, depuis plusieurs années, dans le contexte plus large du mariage.

     La première raison, c’est que les femmes, ont une espérance de vie, sensiblement plus longue que les hommes.

     Arrivées à un âge vénérable, le pourcentage est vraiment important.

    Beaucoup, et c’est légitime, aimeraient, « refaire leur vie », quelle curieuse expression, comme si le fait, de l’avoir déjà vécue, avec ses hauts et ses bas, devenait d’un seul coup aussi caduque, que les feuilles d’un arbres, qui tombent à l’automne…

     BREF, admettons.

     Cette éventualité alors, dans l’hypothèse où elles sont en bonne santé encore, et où leur niveau de vie et éventuellement, une fortune personnelle, font d’elles des proies potentielles, face à certains hommes, pervers manipulateurs, qui n’étaient pas détectables, il y a quelques décennies, mais qui le sont parfaitement, à présent.

     Je rappelle cependant, qu’il ne faut pas croire, qu’un pervers manipulateur, qui se spécialise dans l’escroquerie,  ne sévit qu’avec les cartes vermeil….

     Il peut parfaitement sévir aussi, avec quelqu’un de son âge, ou avec une différence d’âge, plus conventionnelle.

     C’est d’ailleurs toujours comme ça, généralement, qu’il commence sa pseudo carrière d’escroc.

    Sorte de barbe bleu des temps modernes, qui sévit d’autant plus facilement, sous l’ère d’internet, que certaines femmes esseulées, risquent d’être d’autant plus facilement leur proie, que les gafas n’assument toujours pas, ou de façon si incomplète, ou imparfaite, leur rôle de modérateur….

     J’ai travaillé sur ce sujet, depuis des années, et jusqu’à preuve du contraire encore, au moment, où je vous parle, sous un seul mail principal, comme adresse de facturation, je n’ai encore jamais entendu parler, qu’on soit interdit de créer plusieurs dizaines d’adresses mail, pour brouiller les pistes face à de potentiels enquêteurs de la police nationale, ou pour faire face au bannissement, qu’on s’évertue pourtant, à pratiquer, nous même, au quotidien.

     Je n’ai pas d’avantage jamais entendu aucun gafa, exiger sur skype, par exemple, le scan d’une pièce d’identité, pour pouvoir valider un compte….

     Je ne prétends pas, qu’il soit obligatoirement indispensable,  de n’apparaitre, que sous sa véritable identité, sur un réseau social, comme moi je le fais, au moins autant par paresse,  qu’idéologiquement, mais force est de constater qu’à chaque fois qu’un profil à votre nom, des plus ordinaires, souhaite simplement le faire valider, on vous le refuse, purement et simplement….

     Sur FB, par exemple, ils ont les scans de mes pièces d’identité, depuis des années, pour valider mon compte….

     Jamais, ils n’ont accepté de le valider, pas plus d’ailleurs, qu’ils ne m’autorisent, d’avoir plus de 500 amis….. Officiellement, en tout cas.

     Pourquoi ?

     Mystère.

     Aujourd’hui, l’importance des réseaux sociaux, nous jouent la fable du de « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf », de Jean de la Fontaine….

     On ne sait pas encore, si comme la grenouille, dans la fable la bulle spéculative en question va exploser, elle aussi, comme dans la fable…

     En attendant, sous l’angle du covid 19, les escroqueries sur internet, ont, elles aussi, vu leur nombre exploser littéralement, et leur chiffre d’affaire tout autant.

     Quelle relation, avec le sujet d’aujourd’hui ?

     Et bien parce qu’une âme en peine, sous l’angle du covid, ne l’est elle aussi, que d’avantage, tout simplement.

     Il est possible que certains, sous estiment cette donne, je le soupçonne,  pensant que ces escrocs, se « contentent »,  d’internet….

     Les dégâts y sont, par ce biais, effectivement considérables, que ce soit financièrement, mais aussi, affectivement.

     Mais ce type d’individus, n’a pas attendu internet.

     Il « commence petit », et ne découvre  son « potentiel », que progressivement.

     Il commence, par du menu fretin…..

     Une jeune femme, diabétique,  insilino dépendante,  un peu en froid avec sa famille….

     Il sort avec elle, l’emmène, faire la fiesta, régulièrement, puis la fait boire…

    Ha, zut, dites donc, coma diabétique….  Un diabétique, insulino dependant, ne doit jamais boire.

     Elle est morte dans la nuit.

     Une fois la famille arrivée sur les lieux, le lendemain matin, le « petit ami », a mis les voiles, non sans avoir emmené, « par distraction », la carte de crédit…

     Bon, c’est un petit joueur,  du bois tendre, la police, aura considéré, qu’il est distrait, et qu’elle aura oublié, de lui dire, qu’elle était insulino dépendante…..Aucune poursuite.

     Mais lui, aura bien appris la leçon, on ne devient pas bourreau des cœurs, et barbe bleu en un jour, n’est ce pas ?

     Et pourtant, aucun internet, dans cette histoire, comme quoi…..

     Je veux dire, que les escrocs n’ont pas attendu internet, pour exister, et pour sévir.

     Mais il offre des opportunités nouvelles, et donnent l’occasion à certains, ou certaines, de franchir le pas, là où son absence, ne leur aurait pas donné l’occasion, parce que physiquement, ils n’auraient pas eu le cran, de passer à l’acte.

     Mais revenons en au feuilleton.

     Il s’agit d’un cas, donc, où une femme d’affaire, d’un milieu fort aisé, tombe amoureuse, à l’automne de sa vie, comme on dit pudiquement, d’un homme.

     La famille, sent le coup tordu, parce qu’il a des antécédents….

     Malgré le fait, qu’il ait été démasqué, ayant qui plus est, mis en scène, sa propre tentative de suicide, et elle véritablement amoureuse, finit donc par lui pardonner, et revient vers lui….

     La famille, elle, son seul fils,  femme et enfants, sentent le danger, et pourtant rien n’y fait….

     Elle ne veut rien entendre.

     Scénario particulièrement subtile, et actuel, surtout à l’ère, justement, des réseaux sociaux.

     Le pervers manipulateur,  crée une page FB, pour trainer dans la boue, le zoo où travaille,  la bru de sa compagne, afin que l’entreprise, se casse la figure…..

     Dans la réalité, aujourd’hui, si un tel scénario se produit, sait on jamais, combien de temps faut il à FB, pour dégainer juridiquement, démasquer avec l’adresse IP de l’ordinateur, afin de mettre le grappin, sur l’escroc potentiel, et le trainer en justice ?

     Combien de semaines, pour savoir, qui détruit une entreprise ?

     Voilà, quelle est ma question….

     Ensuite.

    L’enquête du détective privé, qui amène dans l’histoire, la fille de l’ancienne épouse,  qui l’a menée au suicide.

     Parce qu’un pervers manipulateur, agit toujours, ainsi…

     Il isole sa victime, du reste de sa famille, et de ses amis.

     En procédant de la sorte, il crée une forme de dépendance affective, la rendant  d’autant plus dépendante, qu’elle n’a pas d’autres relations, puisqu’il les a fait rompre.

     Quand un ex,  (parce que la perversité, n’est pas que masculine), ou une ex, vient voir un homme ou une femme,  pour l’avertir d’un danger potentiel, il faut toujours écouter…

     Je ne prétends pas, qu’il faille suivre.

     Je prétends, qu’il faut simplement écouter, et écouter, attentivement, précisément….

     En vérité, en pareil cas, il faudrait tout enregistrer, la totalité de la conversation, et éplucher le dossier qu’on vous donne.

     Pratiquant de cette façon, alors,  ensuite, il n’y a  qu’à tout vérifier, point par point.

     Il est possible que certains me trouvent, bien alarmiste, tout à coup.

     C’est que j’ai bien bossé le sujet, et depuis longtemps, parce que j’observe beaucoup, voyez vous.

     J’écoute les infos, aussi, comme tout le monde.

     L’espérance de vie qui s’accroit, combinée au fait que la précarité sociale augmente, sous l’angle du covid19, observant d’autre part, que les divorces sont plus courants aujourd’hui, qu’ils ne l’étaient, il y a quelques décennies, a pour conséquence, que les couples recomposés, sont de plus en plus nombreux, avec pour conséquence alors, que ce type de perversion, risquent avec internet, de refleurir, sans attendre que  ce soit la bonne saison…..

     Beaucoup souffrent de solitude, et certains ou certaines, risquent bien d’avoir la vue qui baissent, et manquent alors de discernement, face à certains escrocs, voilà ce que je crains.

    Mais revenons en au feuilleton, « sous le soleil ».

     Imaginons que la victime ait perdu la vue, d’une certaine façon définitive, symboliquement je veux dire.

     Que faire ?

    Accumuler les preuves, et puis écrire, au procureur de la République.

     Je parle de cas extrêmes, comme dans l’histoire.

     Une mise sous curatelle simple, devrait suffire.

     Elle gèrerait son argent, comme n’importe qui d’autre, mais avec l’impossibilité sans un curateur, désigné par le juge des tutelles, d’agir seul(e), en ce qui concerne le patrimoine, sa signature étant alors obligatoire pour pouvoir mener à bien en symbiose avec le curateur, la gestion de son patrimoine.

     Et lui ou elle, peut mener sa vie professionnelle, comme bon lui semble.

     L’amoureux transi, qui souhaite mettre la main sur le magot alors, est neutralisé.

     Selon l’ampleur du danger, une curatelle plus stricte, peut être envisagée.

     C’est au juge des tutelles d’en décider, et ce sont les causes de cette suspicion, du pervers manipulateur et l’épaisseur du passif avéré, je suppose, qui doit alerter et servir pour déterminer si une telle mesure, est nécessaire ou ne l’est pas.

    Lire la suite

  • Les duos impossibles, de Jeremy Ferrari.....

    Bon allez, je le reconnais, il y a un peu de favooritisme.... Hi, hi hi... Non, pour de vrai,  c'est à cause de son nom, quand même, depuis le temps que je lui conseille d'assumer un peu....

     Je hais, les gens, qu'on des grosses bagnoles ! (Didier Benureau).

     D'ailleurs, peu de gens, le savent, encore, mais ça va bien finir, par se savoir, mais c'est lui qui a inspiré le trop fameux skech, à Danny Boon !

     

     

    Lire la suite

  • Les duos impossibles, de Jeremy Ferrari.....

    Bon allez, je le reconnais, il y a un peu de favooritisme.... Hi, hi hi... Non, pour de vrai,  c'est à cause de son nom, quand même, depuis le temps que je lui conseille d'assumer un peu....

     Je hais, les gens, qu'on des grosses bagnoles ! (Didier Benureau).

     D'ailleurs, peu de gens, le savent, encore, mais ça va bien finir, par se savoir, mais c'est lui qui a inspiré le trop fameux skech, à Danny Boon !

     

     

    Lire la suite

  • Covid et services publics....Une remise en question indispensable.

    Erik Meyer (SUD-Rail): dette COVID et plan de relance de la SNCF, fret ferroviaire.

     Il faut s'arranger, quand on a des personnes, qui ne sont pas sur le plateau, à ce qu'elles ne soient pas de cette façon, coupées, parce que ça donne un sentiment de mépris véritablement, ce qui me semble bien loin, d'être anecdotique, quand il s'agit d'un représentant syndical, comme celui de sud rail, qui est le syndicat principal à la SNCF, qui a été coupé à deux reprises...

     Loin, d'être anecdotique, en effet, quand se trouve, sur le plateau, d'une chaine privée (nous ne sommes pas, sur france télévision, que je sache), et que bizarrement, les tenant d'une économie libérale, qui tire à boulet rouge, sur la SNCF, en temps que service public...

     On sent, fort bien, que certains intervenants,  sur le plateau, ne risquent pas de se s'abaisser à prendre le train, pour faire une grande distance....(imaginez donc, qu'ils risquent de se trouver avec des vrais gens, non mais quelle horreur.... Pour un peu, ça serait des pauvres).

     Le parallèle, fait, par le docteur Marcel Ichou, par contre, est parfaitement juste.

     Le parallèle, avec le médical, est particulierement bienvu.... On ne peut pas attendre d'une entreprise, qu'on puisse se reposer sur elle, en temps que service public, et parallèlement, en attendre qu'elle soit rentable....Et particulierement, quand on l'explique, comme il le fait, sous l'angle, de la densité de population.

    On peut observer, que le representant syndical, connait son dossier, infiniment mieux, que les autres intervenant, notamment, en ce qui concerne les chiffres.

     Ce qui saute aux yeux, aujourd'hui, et ce que je dénonce, moi aussi, depuis que l'état a fait son coup de com, avec le transport des malades en assistance respiratoire, de regions à regions, pendant le covid.....Je précise, qu'on est nombreux, retrospectivement, à ne pas avoir bu ces images, comme du petit lait.

     Aujourd'hui, dans le discours, ça n'est pas de rétropedalage, dont il serait question, mais bien, d'aller, carrement, changer de bicloune......

     On sait, que les paroles, d'un politique, c'est une chose, et qu'on en attend les actes, pour pouvoir juger.

      Mais s'il est un point, où l'attente, et 50 fois suppérieure, c'est bien celui là.

      Personnellement, je serai particulièrement curieuse de me voir expliqué, comment sur le plan européen, les autres pays, envisagent de modifier ou pas, leur politique sur le plan des transports, en général, mais aussi, sous l'angle ferrovière.

      Comment sur le plan européen, bizarement, alors, qu'on nous a toujours dit, que ce retour en arrière, était inenvisageable, parce que contraire à la politique européenne, sur le le transport ferrovière, bizarrement, ce serait désormais envisageable....

     Je veux dire, où se trouve, le tour de passe passe ?

      Sinon, pour ce qui concerne le prix de revient des grèves, dont il est question, je tiens juste à préciser que s'ils faisaient grève, c'était précisément pour défendre leur entreprise, pour le cas où certains adeptes du libéralisme, je le rappelle, l'auraient oublié.

     Peut être que d'aller voir, comment, fonctionne les trains, dans un pays, géré par trump, aux USA, ça ferait du bien, à tout le monde, non ?

     Le rail privatisé, on sait ce que ça donne.

      Il faut redescendre sur terre, un peu,  sur le plancher des vaches, celles qui sont sensées regarder passer les trains, justement, et qui n'apprécient que moyennement de lever la tête, pour regarder les traits blancs laissés par les sillage des réacteurs d'avion, parce que ça leur donne le torticoli.

    Et croyez moi, une vache, qui a le torticoli, et bien c'est pas drôle.

    Lire la suite

  • Coronavirus, le masque ? UNE BONNE FOIS POUR TOUTES !

     j'ai appris, il y a quelques jours, qu'il existe, une nouvelle sorte de visière, qui couvre le bs du visage. Elle me semble plus efficace que les précédantes, et presente, aussi l'aventage, d'eviter le masue, ce qui pose probleme, sur le plan sociétal, et donc, psychologique, à plus ou moins long terme.

     Sinon, au sujet de l'epidemie, et d'une éventuelle seconde vague.

     Un point proposé par france TV info, pour scruter, les différents modes d'appréciation de la situation, sur le plan sanitaire, leurs aventages et leurs inconvénients.

     C'est intéressant, parce que ça permet de mieux comprendre comment certains pays, décident de n'observer le phénomène, sur le plan politique uniquement et strictement, comme ça les arrange, en se jouant des chiffres, comme on ferait danser l'anse du pannier !

    C'est ici:https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-coronavirus-les-indicateurs-a-suivre-pour-surveiller-une-possible-nouvelle-vague-epidemique_4050865.html

    3 Août 2020.

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/masques-sanitaires/carte-coronavirus-quelles-sont-les-villes-qui-imposent-le-port-du-masque-dans-les-rues-ou-sur-les-marches_4065159.html

    Une video, que j'ai faite, au debut de la pandemie, il y a quelques mois, au sujet des masques.

    Déconfinement, pour que les masques ne deviennent pas les sacs plastiques d'hier.

      Oui, en plein été, bien sûr, c'est chiant, d'être obligés de les porter de nouveau. Le beau temps et la chaleur, n'arrange rien, et pourtant....

      Pour ma part, je crois, qu'il vaut mieux porter un masque, si imparfait soit il...

      Personnellement, je vais en faire avec une seule couche de coton, ça sera mieux que de mettre ceux qui sont conformes, et de décourager, et les laisser tomber, au bout d'un quart d'heure.

     17 Août 2020.

     Le point, sur la situation, sur France inter, ce matin, par l'intermediaire d'un livre qui vient de sortir sur le sujet, emanant d'un soignant, je le précise.

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco/l-edito-eco-17-aout-2020

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-17-aout-2020

     Oui, je suis d'accord, sur  ce point.

     Personnellement, je pense qu'il faut veiller, à ce que  la norme soit assouplie, en ce qui concerne ceux qui sont lavables.

     Oui, ils n'ont pas l'efficacité de ceux qui ont une double épaisseur, mais mieux vaut un masque avec une seule couche de tissus, plutôt, qu'un masque à double épaisseur, les deux étant lavables,  et qu'à la moindre éclaircie, il se retrouve porté en boucle d'oreille,  et encore, y'a même pas la paire !

     Alors, je me remets à fabriquer, et à une seule épaisseur.

     Car oui, côté confort, respiratoire, entre un masque tissus, double épaisseur, et un masque simple épaisseur, il y a une grnde différence.

     Sinon, les toilettes et tous lieux, où l'on doit se laver les mains, avaient remis en service les souffleries, pour sécher les mains.

     Il faut les condamner de nouveau, et poser simplement, un gros rouleau de papier jettable, pour qu'on s'essuie les mains.

     Sinon, j'ai entendu Jamy, ce midi, sur France 2, évoquer mon idée de mettre un ventilateur devant des bouteilles d'eau gelées, en période de canicule.

     La méthode, n'est valable qu'à votre domicile, et pas dans des lieux confinés, ou lieux de vie collectifs, comme les EHPAD, parce que le vent généré, pourrait augmenter la circulation des particules, qui véhiculent le germe.

      L'idée, du linge, qui sèche à l'intérieur, et le ventilo qui fonctionne, UNIQEMENT A DOMICILE est une bonne idée. Pur la glâce, devant le ventilo, j'ai fait des essais, on gagne 4°, et ça coûte infiniment moins cher que la clim'.

      Il faut, pour celà, la veille, avoir mis à geler, un gros contenant d'eau, type boite plastique,  de 2 ou 3 litres, et qu'ils soient posé, dans une cuvette.

      Le vent généré, doit lécher véritablement, le ou les blocs de glace,  et pas la bouteille plastique, parce que ça ne sert à rien.

    Lire la suite

  • USA et Républicains, "Avoir une fille, ne rend pas un homme convenable".

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/video-avoir-une-fille-ne-rend-pas-un-homme-convenable-aux-etats-unis-la-jeune-star-democrate-alexandria-ocasio-cortez-recadre-un-elu-republicain_4054665.html

       Bon, je pourrai me contenter, d'un vulgaire, "drôlement bien envoyé"....

       Mais plus que ça, quel courage, celui, qui est inspiré par l'humiliation, fait généralement mouche, comme pour la colère.

       A tous ceux, qui trouvent legitime, entre hommes, que ce soit en politique, ou que ce soit, dans les autres spheres du pouvoir,  n'oubliez jamais, qu'au sein des tribunaux,  un homme, accusé de viol, sur une femme, y compris, quand il s'agit de tournante, ne manquera jamais, de dire, si tel est le cas, que son client, est je cite, "un homme respectable", au pretexte, qu'il serait marié, en couple, et père de famille, sous entendant, "en bon père de famille"...

       Quand on sait, d'autre part,  que sur 100 enfants, ayant subi, des violences sexuelles,  dans 80 % des cas, ça s'est produit au sein de la famille.

     C'est amusant, non ?

     Au delà, de ça,  je rappelle, juste, que fire de la politique, n'est pas un jeu de bisounours (merci, à José Bauvais,  de m'avoir fait parvenir l'info, il y a quelques années)....

       Mais j'ai beaucoup de mal, à imaginer, une femme, pourtant, user de tels procédés, vis à vis d'un homme, pour argumenter, ses positions, d'ordre politique.

       D'autre part, quand il m'arrive d'expliquer, qu'un homme politique se doit d'être respectueux,  ça n'est pas une exigence lancée en l'air, pour sa tisfaie, une quelconque ligue de vertu, je suis au dessus de ça, c'est aussi parce qu'un politique, dans le mesure du possible, se doit d'être un exemple, en tout cas, "autant que faire se peut", parce qu'il en va simplement de sa crédibilité....

      C'est au point, qu'un homme politique, peut parfaitement avoir quelques talents, réellement, dans sa fonction, celle de politique, et se faire littéralement flinguer, politiquement, parce que d'un seul coup, des qu'il voit un jupon, il ne peut que constater, d'un seul coup, que son intellect,  se trouve réduit à sa bite...

     Voir DSK....Parmi d'autres.

     Alors, messieurs les politiques, à défaut d'être exemplaires en tout points, de grâce, veillez je vous prie, à toujours ranger vos outils, là où seuls, ils ont leur place, dans votre calbut, et respectez les femmes, pour ce qu'elles sont, en politique comme ailleurs, non pas necessairement vos rivales, mais vos partenaires, qui exigent le respect.

    Lire la suite

  • GAFA, Europe, imposition, et moralité.

     Je serai tentée de rajouter, « chercher l’intru »……

     Il est vrai, que le mot « moralité » émanant d’un pays comme la France, qui revendique la liberté d’expression, et le siècle des Lumières, alors, qu’on soupçonne qu’Emmanuel Macron visiblement, ait perdu sa lampe de poche, donne une connotation que certains je suppose, qualifieraient de valeurs judéo chrétiennes, ou en tout cas, religieuses…laisserait songeur…

     Là, où d’autres, observant une telle posture, s’acharneraient à y voir, une argumentation propre à nourrir des rivalités, entre ces dites religions, pour le cas où la pauvreté grandissante, qui se marient si bien à la moindre situation de crise, ne suffirait pas à alimenter leur soif de créer des problèmes, là où, précisément, il pourrait justement, ne pas particulièrement y en avoir, je veux dire, strictement, au sujet de la moralité….

     Mais j’en vois, qui sourcillent…. Et se demandent, bien, où, est ce que je les embarque…..

       La vraie question qu’il faut se poser en vérité, réside dans le fait de savoir si c’est décent, de parler de moralité ou de morale,  des lors qu’on ambitionne de se draper de laïcité…..

       Et donc, à ce titre,  de tenir à distance, par ce fait, la moindre religion, non pas, dans un comportement de mépris, mais uniquement comme étant au service strictement, de l’individu exclusivement et dissocié du politique.

       Ainsi, je revendique comme n’importe quelle citoyenne, ou citoyen, de parler de morale, ou de moralité, sans référence religieuse,  ce qui induit, il me semble, que ma posture soit assimilable ou entendable à ce titre, par n’importe quel citoyen du monde….

     Certains, trouveront bien ambitieux, que je parle ainsi….

       Et bien oui, il faut dire aussi, qu’on ne ferre pas de gros poissons, avec de la pâté pour chat, ce qui me fait dire, que je dois changer celle avec laquelle je nourrit, « Joly Petite Demoiselle », hier, elle a vomi sur le carrelage, et fait pipi sur mon coussin !

      Sinon, si vous préférez, j’ai bien un diction,  qu’affectionne les masculinistes, et qui est le suivant :

     « On n’attrape pas les mouches, avec du vinaigre » !

     Elle est marrante, celle-ci, aussi, non ?

      Mais revenons en, à notre trop fameuse et remarquable « morale », afin que les sceptiques, un peu trop prés de la fosse, pigent un peu mieux, là, où je les emmène….

       Bon, allez, un petit détour, par les toilettes sèches, histoire de faire un petit coucou, à VEOLIA et toutes les multinationales, qui  font leur beurre, sur le problème de l’eau, alors, qu’au moment où je vous parle, certains arrosent encore leur jardin, ou lavent leurs voiture, avec de l’eau BUVABLE……

     Moralité, disais je……

      Internet, dans l’histoire de l’humanité, est une révolution, qui peut être parfaitement apparentée, à celle de l’apparition de l’imprimerie….

     C’est vous dire, l’importance de l’enjeu…..

       Il demeure par contre un problème, d’une importance fondamentale, qui réside dans le fait que là, où cette révolution à l’époque, n’a pu se faire, que sur un laps de temps assez long, pour modifier le savoir,  avec comme seuls profiteurs, les religieux, puisqu’il n’y  avait, que dans les monastères, qu’on pouvait se permettre le luxe d’’imprimer des livres,  au point, que sauf erreur de ma part, c’est bel et bien la Bible, qui fût le premier livre imprimé, s’octroyant, ainsi, l’absolu monopole, de la manipulation,  aujourd’hui, avec internet, cette révolution, grille complètement les étapes, puisque cette révolution là, elle se fait, sur quelques décennies, seulement….

     Voilà, en somme, où réside aujourd’hui le problème…

        Ainsi, on peut observer que les religieux à l’époque, ont joui de l’exclusivité et du monopole de l’imprimerie, alors qu’aujourd’hui, par le véritable racket en bandes organisées, au profit des GAFAS, ce sont leurs actionnaires, qui eux à l’exclusion des citoyens ordinaires, qui jouent ainsi le rôle,  qu’avait joué, à cette époque le clergé….

       Et nous voici retourné, alors, à la fameuse notion de morale, qu’aimerait s’octroyer exclusivement, les religions, sauf, que la position de monopole, là, qu’il faut dénoncer, elle n’est plus occupée, par les religions, et c’est une excellente chose, mais exclusivement, par les GAFA….

     Certains, peut être doutent, de mon raisonnement.

       Et bien observez donc, l’histoire contemporaine, (ou comptant, pour Reine,  si ça vous dit), et demandez vous si,  Donald Trump, serait arrivé au pouvoir, aux USA, si internet,  n’était pas arrivé ?

     Je puis vous affirmer, que non.

      D’une part, parce que les réseaux sociaux, tronquent, de façon considérable la moindre démocratie, parce que les usines à clics, actionnée par Poutine, sur le sol africain, notamment, actuellement, surtout, mais aussi, dans toutes les démocraties, qu’il tente de faire trembler n’existeraient pas….

       D’autre part, parce que le concept d’immédiateté,  que permettent les réseaux sociaux,  y compris quand ils tentent quasiment en vain, d’y mettre bon ordre, permettent à n’importe qui, de dire n’importe quoi, sur n’importe qui, faisant ainsi, le lit de n’importe quelle manipulation et rendant les fake news tellement courantes, qu’elle peuvent être assimilées, à une forme de pollution numérique, parfaitement assimilable, à la pollution atmosphérique,  qui cause tant de cancers, dans les grandes villes, pour ne citer que celà….

       Sinon, si vous voulez, je peux aussi, vous parler du monopole, les GAFA, version Microsoft.

      Vous achetez un ordinateur, que vous payez fort cher, parce que vous avez besoin de matériel qui tienne la route….

     Je sais pas vous, mais 500€, au bas mot, et encore, je suis gentille,  c’est une somme, non ?

      Et si vous voulez vous connecter, on vous impose d’office microsoft…..

     Vous n’en voulez pas ?

     Impossible.

     On appelle ça, « un monopole absolu ».

      Une fois installé, ils tentent bien de vous racketer, en vous mettant à disposition, une période d’essai, pour le traitements de texte, alors, vous faite…

     Mais une fois passé la période d’essai, il va bien falloir, enfin, aller cracher au bénitier, non ?

     Vous pourriez un peu, s’il vous plait, être solidaires, je vous prie, des actionnaires des GAFA, non ?

     Et leur croisière COSTA,  ils vont les payer, comment, dites moi ?

        Et là, un monsieur bien gentil, ainsi, que ma fille, me disent, « mais tu sais, tu peux contourner, ça, du traitement de texte, tu en as, des  gratuits, sur internet »….

     Ha, oui, oui, effectivement.

      Mais une fois utilisé, bizarrement, il vous est impossible, par exemple, de jouir des logiciels, qui vous permettent, de pouvoir simplement envoyer votre document,  sur lequel vous vous êtes si bien acharné, depuis des semaines, ou des mois.

      Tout ça, pour quoi, parce que vous vous êtes acharné, non mais quelle idée, je vous jure, à vouloir, utiliser internet, en ayant simplement voulu échapper, à ce qu’il faut bien finir par appeler, par  son nom, du racket, purement et simplement, orchestré par les GAFA, dont il est question…..

      Et je ne vous livre là, qu’une infime partie, du revers de la médaille, dont il est question…

       Là, au moment où je vous parle, je paie plus de 90€, d’abonnement à Microsoft, prélèvement que j’ai fini par consentir, pour la simple raison que je n’ai pas le choix, pour parvenir à l’utiliser, sans vois apparaitre, que « si vous voulez jouir de tel service, il faut payer l’abonnement ».…

     La mafia fait ça, depuis fort longtemps, avec les commerçants, et je ne sais pas, où ça en est….

     Ha, si, bien sûr…

     Suis-je bête, la cybercriminalité,  comme je suis distraite, décidément.

     Et oui, le darknet, bien sûr….. Mais là, franchement, ça dépasse très largement mes compétences, hein.

      Mais là, où justement, ça devient bigrement interpelant, c’est qu’on pourrait s’imaginer, par exemple, que les côtés toxiques d’internet,  ne concerneraient, que le darknet…

     Donc, en somme, si vous n’y foutez pas les pieds,  en principe, vous ne courrez pas grand-chose….

     « Ha, mais faut pas être naïve à ce point, ma bonne dame »….

       « On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre », certes, mais pour trouver les couillons,  qui vont répondre aux arnaques, dont les modes d’emploi, se trouvent tous sur les forums qui eux-mêmes sont hébergés uniquement et strictement, dans les paradis fiscaux, (souvenez vous bien, de la superposition des cartes géographiques, entre paradis fiscaux, et pays hébergeurs, des sites peu recommandables)ma bonne dame, il faut bien que les acteurs du  darknet, s’invitent sur l’internet conventionnel, c'est-à-dire sur votre messagerie actuelle, là, celle que vous allez ouvrir, tout à l’heure, une fois fait votre petit pissou, et bu votre café, voyez vous ?

      Parce que les moyens de les coincer en vérité, ils pourraient parfaitement être mis en œuvre, pour information … Et bien oui, tenez, allez donc scruter un peu, comment font les dictateurs, en Chine, ou en Russie, pour coincer les opposants au régimes,  ne vous inquiétez pas, eux, ils savent y faire, en deux coups de cuillères à pots, ils vous coffrent, un blogueur suspect, plus vite, que vu ne l’auriez, simplement imaginé…..

     Les mots clés, le référencement, vous inquiétez pas, ils connaissent, et c’est pas uniquement, pour vous vendre des trucs à la con.

      Mais quand il s’agit de coincer des arnaqueurs, ou la mafias, les dirigeants des GAFA bizarrement, ils ont piscine, piscine d’eau trouble, ça va sans dire, ou la morale de la bouée de sauvetage, elle, est rigoureusement absente, ça va sans dire, et vous vous retrouvez, comme un con un une conne, avec votre compte en banque, d’un seul coup, vidé de vos économies….

     Oui, c’est bien de racket organisé, là, dont il est question, c’est tellement vrai, d’ailleurs, qu’aux USA, mais partout dans le monde, certains estiment, qu’il serait beaucoup, plus cohérent, de voir des  boites, comme GOOGLE, fractionnées en plusieurs de telle sorte, justement que ce monopole, soit brisé, et je suis d’accord sur ce point.

     Parler de racket, en aucune façon, n’est une qualification usurpée. Elle est, au contraire, parfaitement cohérente, et méritée.

     En réalité, je vais vous dire…

     Il devient urgent, à présent, pour les responsables politiques, de prendre véritablement la mesure, de la gravité de la situation, sur ce point…

     Deux choses fondamentales, doivent être faites, en urgence.

        Interdire aux GAFA, de sous traiter la modération,  par des entreprises tiers, qui elles, ont leur siège social dans les pays où les travailleurs, sont les plus mal respectés, et rémunérés,  parce que ce qui se passe dans ce secteur, est bien pire encore, que ce que quiconque, puisse imaginer….

     Là, on est carrément dans le pire que l’être humain, puisse faire à son semblable, sans que personne n’en parle.

        Je veux parler d’hommes et de femmes, qui sont obligés de regarder des vidéos, de décapitation, de crimes, de meurtres, de viols, de viols d’enfants, de torture, qu’ils sont obligés de regarder jusqu’au bout, afin, de justifier le fait qu’ils soient autorisés, ou pas, d’être interdits, ou pas, sur youtube….

       La solution, sur ce point, doit impérativement être que les GAFA en question, des lors, que la moindre entreprise d’internet, est cotée en bourse, soient interdites, d’avoir des sous traitants, en matière de modération…

     Là, c’est d’une loi, dont il est question, purement et simplement.

     L’autre loi urgente à mettre sur pied, concerne les critères d’imposition des GAFA.

       Il faut absolument, désormais, que les multinationales paient leurs imports, exactement en prorata du chiffre d’affaire annuel.

        Je crois que c’est EELV  Europe, qui avait avancé cette idée, il y a plusieurs années.

     Il est nécessaire, que que le lieu du siège social n’entre plus en considération dans le calcul de l’imposition aux sociétés….

     C’est tout ce que j’ai à dire, sur le sujet….. Pour l’instant.

     Pour ceux, qui voudraient commenter, sur FB, c'est ici:https://www.facebook.com/francoise.nielaubin.921/posts/629718151260429?notif_id=1594882368243155&notif_t=feedback_reaction_generic

    Juillet 2020.

     

    Lire la suite