Discours de Emmanuel Macron, Collège des Bernardins – Lundi 9 avril 2018.

https://www.facebook.com/nielaubin.francoise.1/posts/177188633093661?comment_id=177189459760245

Emmanuel Macron, aux Evêques, à calotin, "calotine" et demi !

«  On entre à la SNCF, ou à la poste, « comme on entre en religion  ».

  C’est bien de ça, dont il est question, non ?

  Depuis le début de la grève SNCF, je cherchais par quelle formule « assassine », je pouvais traduire, mon ressenti, vis-à-vis du mépris l e plus fragrant, que montre le gouvernement d’Emmanuel Macron…

  Oui, je dis « gouvernement, d’Emmanuel macron, vu qu’Edouard Philippe n’est qu’à ses ordres, et l’est d’autant plus, qu’il seraitbien inspiré de se soucier d’aller régler une sacrée ardoise, à la ville du Havre, dont je lui rappelle qu’il fût maire, à défaut d’en être la mère, puisque l’ardoise, qu’il laisse à la ville aurait plutôt tendance à m’inciter à le coller sous tutelle, à moins, que le fichier, de surendettement, celui qu’on réserve aux mères de famille, qui ne parvienne plus çà joindre les deux bout, ne fasse tout compte fait l’affaire…

http://www.leparisien.fr/politique/500-ans-du-havre-l-ardoise-qui-rattrape-le-premier-ministre-edouard-philippe-10-04-2018-7657302.php

  Mais vous savez ce que c’est n’est ce pas, le surendettement, ça laisse des traces, difficile, dans de telles circonstances, d’être disponible.

«  Gouvernement d’Emmanuel Macron », donc, disais je, « qui se prend, pour roi, et ça fait des grand sloop, et ça fait des grands sloop…

  On me demandait, il y a quelques jours, si je serai d’accord, pour lui serrer la main… Pour ça, oui, quand même, faut pas deconner non plus, c’est pas le diable, non plus…

  Quand l’hypothèse de lui baiser l’anneau, alors, par contre, NON, C’EST NON !

  Et oui, c’est comme ça, qu’on fait, parait il, avec certains Evêques, enfin, dans les temps anciens, je veux dire.

  Dieu soit loué, ils ont bien fini par se débarrasser de certaines coutumes, au fur et à mesure, qu’ils sont redescendus, sur le plancher des vaches.

  Même marine le pen, parle en ouvrant les mains, à l’horizontale, pour se faire passer pour le messie, pour un peu, ils iraient jusqu’à dessiner des stigmates, à l’intérieur des paumes, pour faire plus vrai…

  Une vraie question, me taraude, pour tout dire…

  Est ce qu’il arrivera un moment, où Macron, cessera de nous prendre pour des cons ?

  Qu’il passe la brosse à reluire aux Evêques, SOIT, s’il s’imagine, que les chrétiens, sont assez cons, pour s’en contenter, grand bien lui fasse, et les autres, dont moi, ne se priveront pas d’en rire…

  Certains trouvent ça regrettable, de voir, que certains cathos, risquent de se pavanner…

  Ha, ça, oui, on a hâtede voir, effectivement, surtout s’il envoient, Ludivine de la Rochère, vu les conneries qu’elle raconte, au moins, elle assure le show !

  Depuis quand, en effet, les croyants, auraient ils besoin, de leurs curés, pour s’impliquer politiquement ?

« Vous êtes les défenseurs de la Vie »… mais oui, bien sûr… Et puis l’amour de son prochain, aussi, pendant qu’on y est ! Disait il, en faisant l’aumône à un migrant !

  Non mais manquerait plus que ça ! Moi, je suis hyper déçue, parce que avec le mal que je me donne, depuis toutes ces années, j’estime être en droit, au minimum, de recevoir, de mon Evêque, à Rouen, une image pieuse, bénie, ça va sans dire, avec l’icône, de saint Macron, auréolé, ça va sans dire… Et baptisée à l’eau bénite.

  Mais si, hoooo, là où vivent les grenouilles. Les grenouilles de bénitier !

   Quand je vois la différence d’âge, qui le sépare de son épouse, et si j’ai toujours pris sa défense sur ce point, parce que je trouve cette attaque illégitime, avant de cautionner, cette « défense pour la vie », comme il l’appelle, pour amadouer les anti mariage pour tous, je me demande simplement, si à l’époque où son épouse n’était pas encore ménopausée, qu’elle se soit retrouvée enceinte, et qu’on lui ait annoncé, qu’ils attendaient un trisomique, il aurait été si farouchement, contre la « défense pour vie », qui prête tant à interprétation, aujourd’hui, alors, que la vrai problème, aujourd’hui, réside, dans la grève SNCF, et une atteinte infiniment plus inquiétante, qui est le service public….

  Pour la trisomie, désolée, hein, je ne cherche pas à blesser…

  Mais entre apprendre à accepter un enfant « différent », alors, que rien ne laissait presager qu’il en serait ainsi, et puis choisir délibérément de ne pas garder un embryon, quand on nous annonce, qu’il sera handicapé, il existe une marge considérable, qui ne se trouve ni dans le ruisseau des eaux usées de la conscience, et pas d’avantage, dans une forme d’altruisme, où se refugient les truands, donneurs de leçons….

  Elle ne se trouve que dans la simple réalité des faits, celle là même qui a la couleur du désespoir le plus absolu, et dont les Evêques, se foutent comme de leurs première soutane.

  Alors, que Macron récite son chapelet, surtout, et qu’il ne nous fasse pas trop chier !

  Parce que le chef de l’état, qui fait voter, les lois, sur le SNCF, en pleine nuit, sachant que statistiquement, il y aura, le moins de députés possible, avec 94 députés, une fois, et 87 cette nuit, voilà, ce que moi, j’appelle, » des méthodes de truands », ne lui en déplaise.

  Ce qui fait, un député sur 6 si je ne me trompe.

  Les autres députés ne pouvaient pas, ils avaient piscine, parait il, la même piscine, d’eau trouble, je suppose, dans laquelle qu’ils nageaient, quand ils auraient du voter, au sujet de la loi, sur le secret des affaires, je suppose, non ?

  Vous voulez vraiment, que l’on parle handicap, IVG, et avortements thérapeutique ?

  Depuis plusieurs décennies, on voit le nombre de naissances prématurées, le nombre d’enfants autistes, et le nombre de naissances, plus largement, avec handicap mental, et (ou), maladies orpheline, augmenter de façon substantielle, sans que jamais, ces chiffres, ne soient révélés….

  Je le disais, moi, précisément, parce que ce sont des médecins eux même, qui me l’ont révélé, pour que je le dise, et le révèle….

  Où sont les Evêques, alors, pour soutenir politiquement, la Loi contre le secret des affaires, qui s’en prend au lanceurs d’alerte, dont je fais partie, et qui sont les acteurs, d’une véritable Justice, sensée prendre le défense du plus faible, pour permettre à ces multinationales, les laboratoires pharmaceutiques, les lobbies, de l’agroalimentaires, qui sont responsables, de ces augmentations, des naissances, « médicalement suspectes » ?

  Où sont les Evêques, alors ? quand il s’agit de lutter contre cette loi, d’une importance fondamentale ?...

  Nulle part, non, bien sûr.

  Quand le Juste, j’ai bien dit, LE JUSTE montre le lune, l’Evêque, regarde le doigt.

Et Macron, il vous le met, « bien profond » sur ce coup là.


Read more at http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/politique-interieure/emmanuel-macron-aux-eveques-a-calotin-calotine-et-demi.html#QXFZWcx4y7GW3D3h.99

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire