Visuel album typo

"Tout ce qu'il me reste". Thomas Fersen.

https://ministeredelart.wixsite.com/cultureetc/post/ev%C3%A9nement-thomas-fersen-cr%C3%A9e-son-nouveau-spectacle-c-est-tout-ce-qu-il-me-reste-interview?fbclid=IwAR25OyxJqb9P8Yo2fNXWAMZ1muRGsmmw2W0_3WbufHagmVob_0tgsUax4vk

 Pour les concerts, à venir, c'est ici:http://www.theatremontansier.com/event/thomas-fersen/

 Et ici:https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667

 Et encore ici, quand il passera pres de chez vous.https://www.thomasfersen-officiel.com/

 Pour le concert en live, au Montansier, à Versailles, c'est ici:https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667

 Le 12 Septembre 2019.

 Demain soir, Thomas fersen, donnera le coup d'envoi de sa nouvelle tournée.

Aujourd'hui, la veille de ce jour mémorable, il sort l'un de ses clips,  au sujet du titre éponyme.

Impossible de la poser, "classiquement", désolée, franchement désolée.

https://www.youtube.com/watch?v=EvTOidzmqvQ&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1YLxm9QCQ7NEWxTAWftgf0D7YpKFaqZ7ydMURJ5pZRJf6KzNJitVA5zH0

   Bon, décidément, "les ronds de carottes", n'ont pas encore terminé de faire des petits, les rondelles de carottes sont rondes comme des pièces  de monnaie, alors que les crottes de lapins sont des petites boules, dignes de decootrer, le plus somptueux des gâteaux de terre de taupinière, qui roulent, qui roulent, qui roulent, qui n'amassent pas foin, pas plus que serpolet, et le lapin bondit mine de rien, de chanson en chanson, comme sur le tarmac de l'aéroport de la chanson "concombre", souvenez vous.

    Et pour l'occasion, Thomas est en play back.... Si c'est pas malheureux, "son père qu'était si prop'..."

 Qu'on se rassure, c'est pour les besoins du clip.

  Mon petit doigt, heu, pardon, ma patte de lapin, ne m'a pas encore dit, combien de prises il aura fallu, à ce lapin nain, pour que tout se passe bien... Est ce qu'au moins, il lui a avoué, que derrière son dos, il ne rechignait pas à manger ses congénaires,  à la moutarde, ou aux pruneaux ?

   Pensez donc, bien sûr que non, et ce pauvre petit "panpan", qui ne sait pas "encore" ce qui l'attend....

   Bon sinon, il n'aura échappé à personne,  que Monsieur demeure, quelque peu obnubilé par les dessous, aussi slipesque qu'ils soient, après tout, chanson française, slip français, ça tient la route, non ?

   Dans la chanson "tu n'as pas les oreillons", dans le disque, "un coup de queue de vache",  il parlait des soutiens gorge "Lejaby"... Dans Zaza il parle des gaines, décidément, ça frise l'obsession, ou bien je me trompe ?

 Enfin quand même, je veux pas dire, mais il exagère, non ?

  "Kaki dehors, caca dedans" non, décidément, ça va pas, ça... Mais otez moi d'un doute, il serait pas en train de nous la faire, version, "gros degueulasse là" ?

 15 septembre 2019.

 Le concert, à Versailles, à réécouter, en suivant ce lien:https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667?fbclid=IwAR3c60Yp98FUZdBT5rtviMECg17HaQKEGt3inGEEoJqtnES7U6pjwim63IU

  A l'occasion de la sortir de son disque à venir, le 27 un nouvel article vient de paraitre, où Thomas explique, entre autre, sa perplexité devant les reseaux sociaux.

 Pour ce qui concerne la réécriture de certaines chansons, qu'il revendique, il me semble, qu'il a changé, un vers, dans la chanson "le chat botté", je vérifierai.

 21 septembre 2019.

https://jesuismusique.com/2019/09/14/thomas-fersen/?fbclid=IwAR0an92eN_rEJHhy8cE_OUJKcZlT7XjCqcJ6wgH-g908Efsdt_EM3Q8t50M

https://www.letelegramme.fr/musique/thomas-fersen-chanteur-a-fables-21-09-2019-12388320.php?fbclid=IwAR3YZFCUGbjyQ8EeFPBkR2_-a6r7EQZiL21sTcjlMWmWMZ0IaXKRp-Jpy6s

https://www.franceinter.fr/emissions/cote-club/cote-club-20-septembre-2019?fbclid=IwAR3BbwJuJAGxVpxRio_M1rffsK6BxnqFULm_tD_WZ1IfXF_vF1b592evMOo

 22 septembre 2019.

https://player.fm/series/la-premire-109142/un-matin-ideal-avec-thomas-fersen-22092019?fbclid=IwAR0--0GI9hdJ22QL75XwAPxZbgIhONOSreJJf3TJ5pTTGQ8dKZ-Q_Z8VZ7Y

23 septembre 2019.

https://www.instagram.com/p/B2ohHI3IYZC/?utm_source=ig_web_copy_link&fbclid=IwAR2NA75RdeWiM24pp7JVv9KAs002tWY1XlnPnNjq3AaqDEw2YJVdfWpFvFA

27 septembre 2019.

   Bon, c'est aujourd'hui, que son disque sort.

   On ne sait pas si tel les hypocampes, qui sont les seuls animaux, à assumer la gestation, il a eu des nausées, au debut, s'il s'est levé, lentement, le matin, puis bu un verre d'eau citronnée, afin, de bénéficier d'un lever, moins inconfortable.

   On ne sait pas d'aventage, s'il a eu des envies de fraises, personnellement, j'opterai plutôt pour des Françoise, à la Chantilly, prélevées sur la Pièce Montée des Grands Jours, auquel la pochette fait référence. 

 Je pose, quelques liens, que j'ai recupéré, sur le forumactif.

https://parismatch.be/culture/musique/316136/thomas-fersen-se-deguise-en-chaud-lapin-et-cest-tout-ce-qui-lui-reste?fbclid=IwAR38Q-hQH_JCqbFH7T8DkyTn4_rU0HIiW6dyC5WBQaeIrh30P-WTBgcHcE4

https://www.telerama.fr/musiques/cest-tout-ce-quil-me-reste,n6437142.php?fbclid=IwAR34N2b1kEs_Vbv0NmoFSZ-zXkdt9ZDAFq7OI9fdQ1BrMMsNV7rDIU03ytg

 Conclusion, "ce disque apparait, comme un puissant hallucinogène"... Je dois reconnaitre, que je n'y avais pas pensé.

  Mais il faut dire, à mon corps défendant, que contrairement à eux, je n'ai bénéficié encore, que de l'écoute du concert, sur FIP, que je ne l'ai plus, là, où, eux, en temps que professionnels, ont eu l'exemplaire offert, et on pu s'en repêtre...

 "C'est vraiment trop injuste".

 C'est pas que je tiens absolument à faire mon Caliméro, version Neufchatel (parce que le camembert est occupé), mais quand même, je vois dans cette synthèse, on ne peut plus flatteuse, un sérieux clin d'oeil, à mon livre à paraitre, sur les addictions, qui va s'appeler, "addictions, prendre le mal à la racine".

 Hallucinogène, qu'il a ditErwan Perron.... Bon, et bien il n'y a plus qu'ne chose à souhaiter, alors, ça serait que cette drogue, dont on peut abuser à souhait, remplace les autres, celles qui causent tant de dégats....

  Hier,  me rendant à Vernon, je faisais une pause sur le bord de la voie rapide, dans la forêt. un couple de promeneurs venait de se garer, et je les observais, avec un pannier en osier, chacun, pour aller aux champignons... Avec la sècheresse, j'ai quelques doutes, sur l'importance de la récolte....

  Ca, c'est pour le côté hallucinogène. 

  Une fois arrivée à Vernon, je me garais comme d'habitude,  sur la place principale, là, où trône, un superbe kiosque à musique.

  Sur le dôme, on peut voir une lyre....

  Quand j'avais observé ça, il y a quelques temps, j'avais pensé à Thomas, parce qu'il y a fort longtemps, je lui avais collé, le rôle du barde, dans  Asterix et Obelix !

  Dessous, bien sûr, les ados, hier, comme chaque jour, je suppose, s'y donnent rancard.

 Pour ceux qui ne l'auraient encore jamais consultée, je donne la page wikipédia de Thomas Fersen.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Fersen

3 octobre 2019.

   Pour les nouveaux convertis (oups...), qui ne connaitraient pas encore cet "oiseau rire", je redonne le lien d'une émission, il s'agit de "Thé ou Café",  avec Catherine Ceylac,  qui lui avait consacré son  émission, au moment de la sortie de "un coup de queue de vache".

   Pour ceux qui connaissent cette pochette, il ne leur aura pas échappé, que la vache normande, sur laquelle il vole,  survole elle même une zone industrielle, parfaitement simillaire à celle qu'on peut observer, du château de Gonfreville l'Orcher, ou bien de Bonsecours, qui surplombe Rouen côté est, alors que l'usine LUBRIZOL, empoisonne désormais notre atmosphère, à Rouen et aux alentours.

 

 3 octobre 2019.

 Un nouvel article, est paru, sur RFI.

http://www.rfi.fr/emission/20191001-le-chanteur-francais-thomas-fersen?fbclid=IwAR3iQG5Ml4Pym-zkR51wUp2TxnoWjkMAd5McLn-4KQGkMTQOBOw3Z3HtRBw

 Puis un autre...

https://www.lecho.be/culture/musique/ouvrir-l-espace-et-montrer-l-invisible-thomas-fersen/10167962.html?fbclid=IwAR0gKsmXxRoioPouDKZRRspVXMngrYULMsVia69IDM_Y9vkFlr2CjkMWZAs

10 octobre 2019.

Voici un autre lien.

https://www.france.tv/france-2/telematin/1075237-telematin.html?fbclid=IwAR0FvbceW51AiZPIX37OY-JTUyOqY1ND4EMGoLp4bp07A2Er4h0lb9La9pg

https://www.facebook.com/ThomasFersenOfficiel/photos/a.10150163480701174/10156321162176174/?type=3&theater

https://www.fip.fr/emissions/live-fip/live-fip-du-vendredi-13-septembre-2019-16667?fbclid=IwAR03vCOEhxyTs5LETCLgJ40vRiaXnRlzKy63VnGIebXLQ9Jz1Ux4WUHrtng

http://www.idolesmag.com/interview-667-Thomas-Fersen.html?fbclid=IwAR37havHZaxJihY7Emm-TfrvOzbIvSYsLv3kGPeFKs9Be7e1UbjZkIzwPRs

La bibliothèque de Thomas Fersen.

https://www.europe1.fr/culture/europe-1-dans-la-bibliotheque-de-thomas-fersen-la-litterature-nest-pas-recommandable-cest-a-ca-que-ca-sert-dailleurs-3923861

 Le suricat, se penche sur la peau de lapin.

  "Haut, les mains", qu'ils ont dit, avant de prendre RV, et Thomas à répondu "peau de lapin". LOGIQUE.....

  Comme quoi, s'il se trouvait encore quelqu'un pour douter du sens de la répartie de Thomas Fersen, j'espère au moins, qu'il en ont pour leur argent.

https://www.lesuricate.org/thomas-fersen-la-chanson-est-un-terrain-propice-a-lexperimentation/?fbclid=IwAR1l6HPAAw1dzur2Hk6sba9q3flqGwdeaDJQCXjFeRqzu3mFnR5Bc_V_WXI

  Pour ce qui concerne le langage métaphorique de Thomas Fersen, c'est une des raisons, qui ont justifié, le fait que j'ai commencé à lui écrire, un jour.

  Parce que je fonctionne moi aussi, beaucoup, avec les images, et que c'est pour cette raison, que son univers, m'a toujours parlé, et me parlera toujours.

  Je ne sais pas, s'il existe d'autres artistes, pour qui ce soit vrai, dans de telles proportions. Renan Luce, peut être, ou Bénabar, parmi d'autres,  qui sont nombreux, et c'est heureux, que j'apprécie autant les uns que les autres, et c'est précisément pour cette raison.

  Mais au delà du fait de se sentir confortable, émotionnellement, vis à vis de chanteurs qui usent ainsi, d'un langage que nous avons en commun, ce qui est important de noter, réside dans le fait qu'artistiquement, l'image prend une place, de plus en plus importante,  au point que certains, à juste titre, pourraient trouver peut être, que ça serait trop.

  Clin d'oeil, à Philippe Delerme, et son livre, sur les selfies.

  Si les selfies, sont à ce point usités, c'est précisément, parce que s'imposer le fonctionnement par l'image, permet de museler, l'aventure de l'imagination, et c'est bien dommage, parce que l'imagination, en principe, ne devrait jamais être perçue, comme un piège ou un danger, mais au contraire, une activité salutaire, et bienfaisante.

 Sans imagination, point de creation, quelque soit sa nature.

   Imposer une image par le visuel, strictement, entrave la necessité d'imagination.

   La chanson ou la littérature, le premièe etant une des filles de la seconde, quand elles décrivent une scène, une image, ou un tableau, laissent au contraire, le champs libre à l'imagination, justement.

  Et ainsi, laissent à chacun, l'opportunité de se fabriquer, intérieurement, ses propres images.

  Je crois qu'on ne choisit absolument pas d'user ainsi des mémtaphores,  on sait ce  avec quoi, on veux jouer, artistiquement, '  "on veut jouer à", en quelque sorte, et  l'instinct nous guide, et nous incite à user prioritairement, de tel outil ou de tel autre,  ceux là même avec lesquels,  notre intellect,  se sent le plus habile, au plus intime de notre coeur.

 Et quand on a pas mal de corde à son arc, (je cite Thomas Fersen, mais je n'aurai pas dit mieux), et bien c'est "un sacré bazar", et encore je suis polie.

 21 octobre 2019.

 RADIO CAMPUS PARIS......

https://www.radiocampusparis.org/trifaze-20-thomas-fersen-sophie-le-cam-18-10-19/?fbclid=IwAR2-0hRHB4hzvXnp84aq9JmpQZguZRtVjjK1m8kQlO4ZpWJhNd_W4EJ9TWE

 En quoi, serait plus interpellant, ou plus interressant, que d'aller sur une autre radio ?

 Plus interessant, je ne sais pas, mais plus interpellant, oui, certainement, puisque cmme moi, ils ne sont que BENEVOLES.....

08 nov 2019.

 Quelques nouveaux articles, sur notre bonhomme.

https://www.lefigaro.fr/musique/il-n-y-a-plus-de-ble-thomas-fersen-n-arrive-plus-a-vivre-de-sa-musique-20191106

 Je reviendrai sur ce sujet, rapidement, là, JE DORS !

https://www.francebleu.fr/armorique?fbclid=IwAR1NxV41RwgyPCgHbhwKZuY0u2G9cKu8shvu09Y6y-E84hsAqLwveQgrQbw

16 decembre 2019.

 j'ai une bien triste nouvelle, à vous annoncer, ce matin....

Qu'on se rassure, ça n'est pas bien grave, ça se soigne hein....

Enfin, chez les chanteurs, en tout cas, ça se soigne....

A force de fréquenter les lapins, depuis un certains nombre d'années, et alors qu'il n'a jamais voulu suivre la cure, comme je le fais chaque automne, d'ECHINACEA pour booster ses défenses immunitaires, Thomas Fersen, au contact de sa peau de lapin, a fini par attraper la myxomatose...

J'avais pourtant pris soin, de lui changer sa litière chaque matin, de lui livrer sa "livre", de carottes BIO, et de veiller, à ce que son herbe fraîche, soit toujours bien sèche, rien n'y fait...

Il a les yeux, en forme de trous du cul, puis l'heure d’après, le regard exorbité sanguin, et comparable, à des balles de ping pong..... Le poil à l'envers, renfrogné comme si quelqu'un, avait mangé son ukulélé....

On a pas idée,non plus, de se promener sur scène, avec une peau de lapin, qui pèse environ 48kl, je sais, parce que j'ai vérifié, sur la pesée...

Alors, forcement.......

Sinon, les carottes ?
Carottes de sables mouvants ?
Carottes, BIO ?
Ou pas ?
Avec ou sans les fans ?

 1 janvier 2020.

https://www.facebook.com/lefigaro/videos/448301625844758/

Le 15 Mars 2020.

 

 

 

chanson française chanson à texte militantisme écriture imagination

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire