Quelqu'un trouve à redire sur les sources d'inspiration de Thomas Fersen.

Dans un commentaire, sous une de ses vidéos, au sujet du sketch sur la canne épée, c'est ici:

https://www.youtube.com/watch?v=icr1LcdC9rU

J-marc Fagis

  "Peut-être un album sur les marionnettes serai bien indiqué, en musique. Ça amènerait une prise de conscience sur le fait que ceux dont vous vous inspirez ne sont pas ce que vous croyez, pas plus que vous ne l'êtes dans n'importe quelle voyage. Et ainsi les laisser en paix avec votre dos. Pas le leur!"

 Voici ma réponse:

   Un artiste, quel qu'il soit, demeure libre de communiquer ou pas, sur ses sources d'inspiration, libre aussi de mentir, si ça lui chante. Ca n'est pas nécessairement de malhonnêteté intellectuelle, dont il serait alors question, dans un cas, comme dans l'autre.

   D'une part, dan l'hypothèse, où il s'agirai de quelqu'un, qui ait souffert, ou qui souffre encore, et dans l'hypothèse où l'artiste, en ait pris connaissance,  que ce soit de façon directe, ou que ce soit de façon detournée, il demeure libre de l'exploiter comme bon lui semble, d'autre part,  si les faits, lui sont parvenus par voie de presse, ou par les medias, ce recit appartient alors, à tout le monde.

   Dans cette hypothèse, ou ne peut a voir le beurre et l'argent du beurre.

   Avoir la prétention de jouir du fait, de voir son histoire racontée et médiatise, et en attendre une conséquence thérapetique, ce qui est légitime, et d'autre part,  reprocher à un ou des artistes, toutes branches confondues, de s'en être emparés.

   En ce qui me concerne, je ne ressens aucun besoin d'être défendue, par qui que ce soit, sur le sujet, je suis assez grande pour m'en charger moi même. Je n'ai jamais eu ma langue dans ma poche, comme chacun sait, avec qui que ce soit, et s'il en est un, avec qui je ne prends pas de gants, c'est bien avec Thomas Fersen.

   Ensuite, puisqu'il est question, de canne épée, et si ce sont là, les oeuvres aussi ombrageuses que siberiennes des services secrets russes, eux même.....Alors, là....

  A moins, que ça ne vienne du club secret et international, des fabriquants d'armes blanches, combiné au nom moins mytérieux lobbies des plantes et subtances venimeuses...... Encore bien des mystères, si vous voulez mon avis, qui je le crainds, risque fort, d'être aussi inspirants.

  Dans un cas, comme dans l'autre, QUEL VIVIER !

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire