Thomas Fersen et les femmes.

 Autant vous dire que sur le sujet, le concernant, c'est assez simple... Je n'y connais absolument rien.

 Je ne fréquente aucun chanteur, et la seule relation que j'ai moi, avec les chanteurs,  ce ne sont que les chansons, et ce qu'elles m'apportent, ou ne m'apportent pas.

 Alors, certains diront, "mais pourquoi, tu en parles"...

  J'évoque ce sujet, parce que Thomas Fersen en a parlé, un peu, dans un article, je le cite:

  "Dans ma vie, j’ai rencontré des femmes pour qui il n’était pas question d’avoir une aventure avec moi parce qu’elles n’étaient pas des groupies. J’avais beau dire que je n’étais pas comme ça. Pas très rassurant pour une femme, le chanteur! (Rires). Tous les chanteurs devraient la porter, cette peau de lapin".

   Je ne sais pas, quelle lecture vous en faite, vous...

   Personnellement, sachant qu'il ment peut être pas comme il respire, mais pas mal, d'une part, et que d'autre part, son activité principale, c'est de mener son public en bateau, moi y compris, je suis plus que perplexe, sur ces propos.

   Que les chanteurs, semblent insécurisants, je peux le comprendre, mais enfin, on peut dire qu'en 50 ans la situation, ait du s'améliorer, de façon parfaitement significative, sur ce sujet.

   D'autre part, la notion de groupie, employée par lui même, me semble stupide, parce qu'en dehors de moi, qui suis un cas fort particulier, vis à vis de lui,  ce vocabulaire me semble inadapté, à lui, comme il l'est, vis à vis de beaucoup d'autres artistes, il me semble...

  La vénération, au pretexte, que quelqu'un monterait sur scène, n'est plus ce qu'elle etait, pour différentes raisons...

  Un artiste en chasse un autre, et pour l'équilibre des chanteurs et chanteuses, je pense que c'est infiniment plus sain, si ça ne l'est pas financierement parlant, parce qu'ils sont tellement nombreux, que le public, change de crémerie, aussi vite, qu'il met son tee shirt, au lavage... Enfin, j'exagère un peu, mas y'a un peu de ça.

  Au moins, les voilà protégés contre la grosse tête, surtout à l'heure des réseaux sociaux.

  Je ne nie pas, qu'au moment, de l'adolescence, cet âge, s'y prétant daventage,  le phénomène existe encore, mais en tout cas, pas pour les artistes de son niveau, et de son envergure, ej parle de talent, là...

  Enfin, merde, c'est pas parce qu'on aime un artiste, et ce qu'il fait, qu'on boit comme du petit lait, la moindre de ses paroles, ou de ses faits et gestes, ce que les femmes, qu 'il aurait aimé séduire,  auraient pensé, visiblement, ou bien alors, c'est moi qui n'ai rien compris, ce qui est envisageable.

 Quand au fait, que lui, en temps qu'homme, n'ait pas réussi à les convaincre, désolée, je dirai même "franchement désolée" mais il doit bien y avoir, une raison, non ?

 Ha, oui, suis je bête, un artiste, existe en dehors du contexte purement artistique, et c'est aussi, ce qu'il revendique, lui, si j'ai bien compris...

 Et bien dites donc, dans les faits, alors, rien que dans les faits et dans les actes,  il doit véritablement s'y prendre comme un manche, non ?

 Parce que moi, je ne vois pas d'autres explications, possible... Une chose est certaine, en tout cas. Moi, Thomas Fersen, je ne le connais pas.......

 Alors, pourquoi, j'en parle, alors ?

  J'en parle, oui, "un peu", pas tant que ça, mais je considére, qu'en aucune façon je n'ai à renier, en quoi que ce soit, qu'à une époque, je lui ai écrit en quantité non négligeable... Et ne serait ce que par simple loyauté, je trouve ça cohérent.  Je serai ravie, par contre, de pouvoir en dire autant, venant de lui, à mon encontre, hélas,  c'est bien loin d'être le cas.

 Et quand je prétends, qu'il raconte pas mal de conneries, je pèse mes mots.

 Il dit dans un article, celui dont je parle, je crois, que chez lui, "rien n'est gris".

 Il s'agit, de pretendre, qu'il se positionnerait, de façon assez tranchée, donc, metaphiriquement...

 Pas de bol, ce matin, je regardais, un reportage, montrant, l'interieur de sa maison, où precisement, tout est gris, et terne. decidement... oui, c'est ce qu'il pretend, "je suis quelqu'n, de tres superficiel"... Qu'est ce qu'on ne ferait pas, pour donner le sentiment, par reflexe de l'interlocuteur, que lui insinuer le sentiment, inverse, précisément......

 En tout cas, s'il existe quelques "groupies", comme il dit, qui  en ont des vertes et des pas mûres à ra conter sur le bonhomme,  je sais, pas, moi, quelques aventures croustillantes, au bar, au sortir des concerts, par exemple, "plus si affinité", je suis toute houïe, non pas pour moi, mais plutôt pour éclairer la lanterne, côté femmes, et plus précisément, feéminismes, parce que sur ce point là, aussi, il doit y avoir des trucs croustillants à nous raconter, non ?

chanson française chanson à texte Emotions écriture

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire