Forums de discussion

 Ici, on va parler de chanson française....

 Mais attention, hein, pas trop sérieusement, quand même, que ce soit ludique, quoi, et pi si ça déborde, et bien temps mieux !.

 Mais au fait, pourquoi participer à un forum, sur la chanson ?

 Moi, j'aime les forums, parce qu'on y rencontre des personnes qui sont passionnés par le thème dont il est question.

 Ainsi, j'afffirme que chaque personne qui aime la chanson, quelqu'en soit l'aspect, certains plus par attachement à la personnalité du chanteur ou de la chanteuse, d'autres, parce que pour des raisons privées d'ordre émotionnelles, (ce qui est mon cas), elles consituent, des éléments préponderents, de ce qui constitue leurs histoires personnelles.

 Soyez sans crainte, surtout, ici, je vous promet, que je ne pratiquerai jamais la torture, pour vous estorquer, des confidences de ce type...

 Mais enfin, je dois être honnête, nous serions, Thomas et moi, particulièement flattés, que vous nous fassiez cet honneur, et sans qu'il ne soit question particulièrement de confidences, qui seraient liées, à son repertoire à lui.

 Non, grand Dieu, plus généralement, nous en serions flattés.

 Bon, allez, pour un bon billet, je lâche le morceau, je vous offre un petit calligramme, rien que pour vous.

Catégories

  • Sa raison d'être, du forum, je veux dire.

      Depuis ce jour, où j'ai commencé à écrire à Thomas Fersen, je pourrai dire, en balayant cette histoire d'un revers de manche, "j'en ai vu des vertes et des pas mûres".

       Mais le sagouin serait bien foutu de saisir l'opportunité, de me faire promouvoir la filière potagère BIO, à cette occasion tout en chopant au passage, une formidable opportunité de passer discrètement avec mon stétoscope, sur la Sécurité Sociale !

       Plus explicitement, je dirai simplement, que j'ai avec la chanson française, une relation intime, d'une puissance incroyable, comme si certaines cellules de mon être, au sens le plus physique du mot, en etait constituées....

       C'est vous dire dans quelle abîme je me trouve, quand pour une raison ou pour une autre, je me trouve torturée, par le fait de ne pas avoir droit d'en jouir, je parle des concerts, par exemple.

       Plus concrètement, je dirai que le fait d'être Muse, Egerie, ou Inspiratrice, fout la trouille à tout le monde, parce que  chacun n'y pige que dalle, et qu'à ce titre, il n'y a guère que les artistes eux même, qui sont susceptibles d'offrir, pour peu qu'ils en aient l'intention, la reconnaissance intellectuelle de cette fonction, qui fait plutôt flipper tous les autres.

       FLIPPER, oui, le mot n'est pas trop fort.

       Alors, à force de m'être faite jeter de tous les forums, et bien loin de ne considérer dans la cause, que des propos relatifs à  ce statut, ils m'ont toujours rejettée...

       Bon, je me suis adaptée, mais ici, c'est moi le boss, et donc, qui decide.

       Et pour ce qui concerne ma légitimité, je vous donne ce lien où tout est expliqué, pour le reste, adressez vous à Thomas Fersen, qui se fera un plaisir de développer, si c'est dans son intention.

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/moi-emoi-et-moi/vous-le-connaissez-vraiment-thomas-fersen-ou-c-est-un-fake.html


    1 sujet
    2 Messages

    Dernier message par nadia le 14/01/2020 à 18:02

    1 sujet
    2 Messages
  • Présentation des membres

      Disons que c'est une question de politesse.

     Je vous propose un questionnaire, si vous le voulez bien.

     C'est assez simple, en fait, vous n'y répondez que si vous en avez envie.

     Je précise, parce que le but n'est pas de vous imposer un truc chiant, mais juste de vous proposer une trame, parce qu'il arrive que certains, n'osent pas trop se raconter, c'est tout.

     Votre âge, votre couleur préférée, pourquoi ?

     Vos chanteurs préférés, pourquoi ?

    Vos occupations, loisirs, pour vous évader de vos soucis du quotidien ?

     Vos rêves d'enfants inassouvis ?

     Ce qui vous gonfle le plus chez vos contemporains, et pourquoi ?

     Qui admirez vous ? qu'est ce qui détermine que vous admiriez quelqu'un ?

     Politiquement, (plus que facultatif), démarrez vous au quart de tour face à quelqu'un qui  a des idées politiques aux antipodes des votres, ou bien est ce que vous pensez être assez sage pour tempérer ?

     Existe t il des sujets de sociétés, qui vous sont beaucoup plus chers que d'autres ? Si oui, lequel, ou lesquels, et pour quelle raison ?

      Accepteriez vous, de participer à des interviews, sur un sujet donné, si l'occasion se presentait ?

      Accepteriez vous de rediger des articles, sur un sujet de votre choix, si l'occasion de présentait ?

     Je réfléchis, et j'y reviens...

     

     


    0 sujet
    0 Message

    0 sujet
    0 Message
  • Discussions générales

     Parce que la chanson est un mode artistique, qui présente l'énorme aventage,   d'être l'un des plus populaires, pour ne pas dire, "le plus populaire"...

       Contrairement, à ce que prétendait Gainsbourg, je ne pense pas que la chanson, soit un Art mineur, mais qu'au contraire, précisément, parce que qu'il est l'un des plus populaires, envoyant valdinguer, tous les à prioris culturels,  la chanson est capable d'émouvoir, de bouleverser, de choquer,  de porter des idées, de faire reflechir, de faire bouger, quelques curseurs, vis à vis de personnes de tous bords, parce qu'à un moment, une parole va faire TILT, au même moment, que le piniouf, devant, soit lettré, ou pas, cammionneur, femme de ménage, vieux viscieux, jeune con, (ou l'inverse, si ça vous dit),  et que le quotient émotionnel, de n'importe quel individu "Dieu soit loué", n'a rien à voir, avec la quantité de diplômes, le niveau d'étude, ou le milieu social, qui vous a vu naître....

       Non, pour moi, Gainsbourg, avait entièrement tort.

       Oui, il était bourré de talent.

      Les mauvaises langues diront qu'il etait bourré tout court. OUPS, passons... Son fantasme ultime, à lui, c'était de devenir peintre, artiste peintre... Le fait de ne pas y être parvenu, avait pour conséquence, qu'il considérait la chanson comme une piètre compagne de jeu, un peu comme un pauvre bougre, qui  se contenterait  d'un super canon, alors, qu'il fantasme sur la femme ideale, n'ayant pas encore depassé, le syndrôme du prince charmant.....

      Objectivement, au grand jamais, je ne considérerai que la peinture, serait un art suppérieur à un autre, pour la simple raison, que de vouloir hierarchiser, un art, par rapport à un autre, à mes yeux, est juste, un sacrilège.... 

       La théorie, sur ce point,  parce que j'ai creusé mon sujet, quand même, faut pas croire !

     Cette theorie, voudrait qu'un art, serait  majeur, uniquement, parce qu'il demanderait, une forme d'apprentissage....

     Alors, selon ce principe, soit, vous avez été initié, et vous faites partie d'une caste privilégiée, en somme, entre intellos... Soit, vous ne l'avez jamais été, et vous êtes un tocard....

     Oui, je suis provocante, sur ce sujet, de façon, parfaitement intentionnelle.

     J'étais à OEPC, il y a quelques jours, avec Kersozon.... Il refuse d'être considéré comme intellectuel, ou en tout cas, craint comme la peste, d'être considéré comme tel....

     Allons, Olivier,  "un peu d'huile",  de l'huile d'olive, ça va sans dire, dans les rouages, me semblerait bienvenu... Ca n'est pas un racisme de sa part, je ne crois pas, juste le fait de ne pas faire fuir, ceux qui n'ont pas réussi à l'école, tout simplement, et en ce sens, je le rejoins entièrement.

     Car c'est là, le souci, voyez vous... Si vous réussissez vos etudes tout le monde est content, mais une fois que vous gravissez les échelons, si tant est que vous y parveniez, et que ce soit votre ambition, si vous n'y prenez pas garde, vous risquez de devenir un con, voir, un gros con...  Mais j'aurai pu le faire au féminin, si vous voulez.

     Et aujourd'hui, certains intellectuels, dans les médias, ont  des difficultés, avec ça, et ça n'est pas leur faute... Moi, mes filles, ont  eu le BAC, toutes les trois, là, où moi, je n'ai que mon  brevet... Je suis fière d'elles, bien sûr, mais  quand j'en discute avec elles,  je vois bien, une gène relative toujours, à ce probeme, non pas vis à vis de moi, mais de façon, plus générale.

      Dans le milieu artitique, on appelle ça aussi, "le syndrome d'usurpation".

       C'est un probleme existentiel,  et passionnant, que  de veiller à s'adresser à des personnes, qui n'ont que peu de diplômes, et qui auraient quelquefois, "un peu vite", tendance à croire que  ceux qui en ont plus qu'eux, ne peuvent jamais les comprendre, ou saisir leurs préoccupations....

       Observer cette problèmatique, sous l'angle de la  chanson francaise,  alors, autorise un éclairage, qui interpelle... Voilà...

     C'EST PLUTOT CA QUE J'DIS.....


    0 sujet
    0 Message

    0 sujet
    0 Message
  • 0 sujet
    0 Message
  • Mon histoire avec la chanson française.

     Et bien c'est du lourd, tiens, y'a pas à dire.


    0 sujet
    0 Message

    0 sujet
    0 Message
  • Concours eurovision, et autres concours.

      Bien sûr, celui de l'eurovision est le plus mediatisé, notamment, parce que les producteurs tentent, par ce biais, de promouvoir leurs artistes, enfin, ceux dont ils soupçonnent, qu'ils seraient les valeurs sûres de demain.

      Vous aurez remarqué, à quel point, je suis bien "aimable", sur le sujet... Et oui, la chanson, c'est aussi une question de gros sous, et si je suis la première à rechercher à mettre en avant, le fait que l'amateurisme, en est l'essence même, la première forme de sagesse, face à cette forme de pieuvre opportuniste là, consiste à la regarder telle qu'elle est, et à ne pas se voiler la face.

      Aujourd'hui plus qu'hier, je le crois, l'eurovision, est devenu, une affaire plus politique encore, qu'elle ne l'ait jamais été, et mon challenge personnel, ne consiste pas uniquement, à mettre en valeur notre candidat, mais plutot à veiller, à ce que tous ceux qui y participent, que ce soit en amont, pour tenter de devenir LE CANDIDAT, tout autant que ceux des autres pays, vivent ça le mieux possible, et que ce soit vécu, comme un enrichissement, sur le plan de l'expérience professionnelle, quelle que soit le resulat.

     Aujourdhui, grâce à internet, toute personne qui s'y intéresse, peut aller ecouter, et ainsi rédiger des articles, sur les reseaux sociaux, ou esseimmer, les vidéos de son choix, et promouvoir ainsi ses préférences, c'est pour moi, un outil majeur, pour promouvoir la chanson et la musique,  quelque soit la langue, et quelque soit la culture, alors, ALLONS Y !


    5 sujets
    5 Messages

    Dernier message par DJOGBE FIFA le 29/06/2019 à 19:33

    5 sujets
    5 Messages
×