Sa raison d'être, du forum, je veux dire.

  Depuis ce jour, où j'ai commencé à écrire à Thomas Fersen, je pourrai dire, en balayant cette histoire d'un revers de manche, "j'en ai vu des vertes et des pas mûres".

   Mais le sagouin serait bien foutu de saisir l'opportunité, de me faire promouvoir la filière potagère BIO, à cette occasion tout en chopant au passage, une formidable opportunité de passer discrètement avec mon stétoscope, sur la Sécurité Sociale !

   Plus explicitement, je dirai simplement, que j'ai avec la chanson française, une relation intime, d'une puissance incroyable, comme si certaines cellules de mon être, au sens le plus physique du mot, en etait constituées....

   C'est vous dire dans quelle abîme je me trouve, quand pour une raison ou pour une autre, je me trouve torturée, par le fait de ne pas avoir droit d'en jouir, je parle des concerts, par exemple.

   Plus concrètement, je dirai que le fait d'être Muse, Egerie, ou Inspiratrice, fout la trouille à tout le monde, parce que  chacun n'y pige que dalle, et qu'à ce titre, il n'y a guère que les artistes eux même, qui sont susceptibles d'offrir, pour peu qu'ils en aient l'intention, la reconnaissance intellectuelle de cette fonction, qui fait plutôt flipper tous les autres.

   FLIPPER, oui, le mot n'est pas trop fort.

   Alors, à force de m'être faite jeter de tous les forums, et bien loin de ne considérer dans la cause, que des propos relatifs à  ce statut, ils m'ont toujours rejettée...

   Bon, je me suis adaptée, mais ici, c'est moi le boss, et donc, qui decide.

   Et pour ce qui concerne ma légitimité, je vous donne ce lien où tout est expliqué, pour le reste, adressez vous à Thomas Fersen, qui se fera un plaisir de développer, si c'est dans son intention.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/moi-emoi-et-moi/vous-le-connaissez-vraiment-thomas-fersen-ou-c-est-un-fake.html

Sujets

Nouveau sujet dans Sa raison d'être, du forum, je veux dire.